♪ Quand on arrive en ville ♪ [PV Améthyste]

avatar
Neurochirurgien Humain
Gérant d'un laboratoire de recherche et soin sur Mag Mell
59
27/06/2017
Trafalgar Law
-
Scientifique
Scientifique
Mini image :

Description du personnage : Neurochirurgien Humain
Gérant d'un laboratoire de recherche et soin sur Mag Mell

Messages : 59

Date d'inscription : 27/06/2017


Avatar : Trafalgar Law

Crédits : -




Dim 16 Juil - 15:09
Jingle bells,
Jingle bells,
Jingle all the way !

La neige tombait lentement en une multitude de flocons sur Mag Mell. Un doux hiver qui réjouissait les habitants, pouvant s’adonner à de nouveaux jeux tel que le patin à glace ou le hockey. Pour l’australien, l’hiver à Mag Mell était toujours une réjouissance et une surprise. Chaque fois venait-il devant le miroir de son armoire enfiler écharpe, gants et bonnet, tandis qu’un Soleil de plomb brillait dehors. Le contraste entre sa région sur Terre et Mag Mell lui donnait l’impression de voyager à l’autre bout de la planète. Il s’exaltait silencieusement, les mains au chaud dans ses poches, de voir les rues enneigées, les bonhommes de neige le long de la route ou encore la rive gelée.

Le garçon n’aurait rien trouvé à redire à cette époque de l’année, s’il n’était pas en plein déménagement. Après plusieurs années à étudier Mag Mell, sa société et son fonctionnement, Cain pensait s’être suffisamment intégré à la population humaine et Eternelle pour demander à rejoindre une caste. Bien sûr qu’il aurait pu le faire plus tôt. Néanmoins avait-il souhaité se sentir prêt avant de demander aux scientifiques de l’accepter parmi les leurs. Et puis, cela lui avait permis d’apprendre à concilier son temps sur Mag Mell avec ses heures à l’hôpital.

Près des canaux du quartier populaire, le jeune homme avait fait entreposer son matériel le temps de trouver un lieu qui lui conviendrait dans le quartier abandonné. Cela n’avait pas été évident, car comme son nom l’indiquait, le quartier abandonné était… Abandonné. La plupart des bâtisses étaient prises aux mains de plantes rampantes ou trop vieilles pour être utilisées en l’état. Au milieu de ces « ruines », Cain avait fini par débusquer en arrachant quelques plantes, une vieille maison chinoise qui malgré les années semblait tenir encore debout. Il s’était alors décidé de la retaper à la main avant d’y emménager. La difficulté ayant été de terminer l’isolation avant l’arrivée de l’hiver. Cependant, regrettait-il l’hiver arrivé de ne pas avoir déménagé ses cartons un peu plus tôt.

Les voies fluviales étant bloquées par la glace, Cain remontait ses affaires sur un traineau par paquet de trois. Autant dire qu’il en avait bien pour la journée entière. Personne n’était venu l’aider. Pas même de potentiels collègues scientifiques avec qui il avait déjà pu discuter. C’était donc seul, entre les patineurs, qu’il remontait les canaux jusqu’au point le plus élevé d’Andraste. Une fois en haut, il déposait chaque carton à la place qui lui incombait, puis retournait faire le plein. Et cela, toute la journée durant.

Le Soleil déclinait à l’horizon, il était à peine dix-huit heures. Dans le quartier, les lampadaires et les fleurs phosphorescentes éclairaient à longueur de journée. Certains coins restaient malgré ces efforts dans le noir quasi-total. Doucement, Cain approchait de la fin. A l’arrêt devant son laboratoire à en devenir, il s’assit sur son traineau cinq minutes, appréciant l’air pur qui emplissait ses poumons. Un instant, il ferma même les yeux, se laissant aller aux rêveries.

« Il fait si bon, Mimi. Je pourrais presque m’endormir, mais… C’est étrange, il me semble… » Cain s’arrêta net, ouvrant les yeux. Il avait le sentiment de ne pas être seul. La petite faucheuse vint flotter devant lui, émettant un couinement qui ne correspondait en rien à son apparence. D’une main, il la poussa gentiment de son champ de vision. De toute façon, Mimi n’allait pas protester, elle était totalement dénuée de personnalité et se laissa faire sans rien dire. Le jeune homme dont le regard fixait déjà le noir se leva. « Qui êtes-vous ? » Dit-il en essayant de percevoir la silhouette cachée par l’obscurité.
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t253-cette-douleur-je-ne-peux-pas-t-en-parler-j-aime-mieux-que-tu-ne-saches-pas-qu-elle-existe-cain
http://magmell.forumactif.com/t424-cain-et-mimi-cherchent-un-titre
avatar
Impulsive et flegmatique, affectueuse et désagréable, sincère et perfide, capricieuse... mais pas inconstante. Bref illogique. Améthyste, malgré elle, possède de nombreuses qualités et d'innombrables défauts.

Elle est médecin légiste et la plupart des Eternels pensent qu'Améthyste pratique des autopsies banales sur des corps sans vie pour trouver et expliquer la cause d'une mort suspecte. C'est bien évidemment faux. En réalité, elle capture et tue les humains afin de les disséquer, de comprendre leur fonctionnement et elle ne se prive pas pour leur subtiliser leur pouvoir.
41
02/07/2017
Heles - Grandblue Fantasy
Lann
Scientifique
Scientifique
Mini image :

Description du personnage :
Impulsive et flegmatique, affectueuse et désagréable, sincère et perfide, capricieuse... mais pas inconstante. Bref illogique. Améthyste, malgré elle, possède de nombreuses qualités et d'innombrables défauts.

Elle est médecin légiste et la plupart des Eternels pensent qu'Améthyste pratique des autopsies banales sur des corps sans vie pour trouver et expliquer la cause d'une mort suspecte. C'est bien évidemment faux. En réalité, elle capture et tue les humains afin de les disséquer, de comprendre leur fonctionnement et elle ne se prive pas pour leur subtiliser leur pouvoir.

Messages : 41

Date d'inscription : 02/07/2017


Avatar : Heles - Grandblue Fantasy

Crédits : Lann




Sam 22 Juil - 0:14
Première approche
Il n'avait pas arrêté. Ses allées et venues me donnaient le tournis. Et il me rendait malade. Je ne comprenais pas la raison de sa présence ici jusqu'à ce qu'il ne revienne avec des énièmes cartons. Alors, seulement je saisissais le sens : il était en train d'emménager. Ça me révoltait ! Je feulais discrètement, dans l'ombre, mon mécontentement. Il n'avait pas sa place ici, encore moins à Andraste. Je le haïssais sans même le connaitre. A juste titre : son ethnie était à bannir de ces Terres Sacrées.

Je l'observais, sans un mot. Et cela toute la journée. Je n'avais guère avancé dans mes travaux, mais je n'avais rien d'autre à me mettre sous la dent. Car d'une certaine manière, il arrivait à attiser ma curiosité. Il m'intriguait. S'il était humain, cela voulait dire qu'en arrivant ici, il avait obtenu un pouvoir. Son Anima le confirmait. Plus le temps passait et plus je m'impatientais. Sa magie pouvait forcément m'intéresser mais... Il n'avait rien démontré encore. Tout paraissait si... normal. C'en était affligeant. Aller... Révèle moi ton secret.

Grand, chevelure d'un noir de jais. Parfois atypique dans sa gestuelle. Je ne notais rien d'exceptionnel et m'exaspérais. Je perdais petit à petit cet intérêt qu'il avait su susciter en moi. Je voulais l'oublier mais je n'arrivais pas à détacher mon regard jusqu'à ce que ses prunelles topazes cherchent à rencontrer les miennes. Il s'avançait vers moi, puis déviait légèrement sa trajectoire. Il ne savait pas vraiment localiser ma présence. J'aurais pu me dérober avec aisance, mais mes jambes ne répondaient plus. Mon instinct me dictait une autre conduite.

« Qui êtes-vous ? » me demandait-il.

Question banale. Totalement inutile. Il n'avait pas besoin de savoir. Il pouvait rester dans l'ignorance car je ne désirais pas tisser de lien avec sa personne. Même pas échanger un mot. Alors, je restais silencieuse et me contentais de le regarder d'un oeil mauvais. Puis, dans un mouvement furtif, je me glissais derrière son dos, dégainais une dague et la plaçais judicieusement sous sa carotide. Je l'avertissais d'un feulement rauque et mes oreilles s'abaissaient. Il n'avait pas à faire un mouvement. C'était devenu mon otage. Mon prisonnier. Ma future victime. J'avais envie de le décoder, c'était plus fort que moi. Mon sang battait dans mes veines, mon coeur s'emballait et l'adrénaline, l'envie de commettre l'irréparable me submergeait.
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t330-uc-sauve-la-cheerleader-sauve-le-monde-blblblbl-tousse-pardon-amethyste
http://magmell.forumactif.com/t852-l-eternite-defile-je-suis-intemporelle-o-amethyste#7288
avatar
Neurochirurgien Humain
Gérant d'un laboratoire de recherche et soin sur Mag Mell
59
27/06/2017
Trafalgar Law
-
Scientifique
Scientifique
Mini image :

Description du personnage : Neurochirurgien Humain
Gérant d'un laboratoire de recherche et soin sur Mag Mell

Messages : 59

Date d'inscription : 27/06/2017


Avatar : Trafalgar Law

Crédits : -




Sam 22 Juil - 1:41
A l’ombre de l’arbre flottant, Cain scrutait l’obscurité. Ses yeux plissés cherchaient en vain la forme d’une silhouette qu’il semblait avoir senti précédemment. Cette sensation d’être observé ne le quittait plus désormais et d’un naturel curieux, il souhaitait savoir qui était cette personne et ce qu’elle voulait. Il commença par questionner le vide dans l’espoir de répondre à sa première interrogation. Le néant. Personne ne répondit. Le silence en devenait angoissant. Il frissonna légèrement lorsqu’une brise vint le caresser. Il s’apprêtait à réitérer sa question, lorsqu’il sentit un mouvement d’air plus vif dans son dos. A l’inverse du vent, il sentait que ce déplacement d’air n’était pas naturel et il se tendit un peu. Sûrement se serait-il retourné s’il n’avait pas remarqué la lame qui lui pendait au nez.

L’inconnu restait anonyme. Dans sa position, Cain n’était même pas en mesure de dire s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme. Un feulement… Malgré la voix rauque qu’avait pris l’assaillant, son instinct lui intimait qu’il s’agissait d’une femme. Peut-être à cause de cette impression mignonne, qu’avait dégagé en lui cet acte félin. Ou alors se trompait-il totalement et un sentiment de dégoût lui passa dans la gorge. Bref, l’heure n’était pas à penser si son intuition était juste ou non, il était quand même sur le point de potentiellement y passer. Mourir d’un inconnu pour une raison inconnue, ce serait d’une grande tristesse se dit-il, incapable de réfréner ses réflexions. Toutefois, il finit par lever doucement les mains, paumes vers lui.

« Comme vous pouvez le constater, je ne suis pas armé. Alors il n’y a aucune raison de se montrer autant entreprenante. Du moins, pas de cette façon… » Il laissa un temps de pose, jaugeant la tension de la situation. « Vous pourriez commencer par vous présenter. Oh ! Excusez-moi, je vous demande alors que je ne l’ai pas encore fait, c’est assez irrespectueux de ma part. Cain Pandragon, neurochirurgien et chercheur à mes heures perdues. »

Simple. Bref. Concis. Voilà comment Cain aimait se présenter. Le commun des mortels n’avait de toute manière pas besoin d’en savoir plus. Mais avec le comportement bestial de cet individu, Cain doutait avoir affaire à un simple mortel. Enfin bon, il pouvait très bien s’agir d’une personne possédant un pouvoir de métamorphose. Moui, pourquoi pas. Il n’en avait croisé que très peu jusque-là, mais l’idée n’était pas idiote. Bon, il était temps de faire bouger cette situation, relativement pénible pour lui. Je ne sais pas vous, mais il parait que ce n’est pas agréable de se sentir oppressé par une arme. Ne pouvant avancer, Cain se laissa tomber en arrière avec la confiance qu’on ne le laisserait peut-être pas s’étaler dans la neige.
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t253-cette-douleur-je-ne-peux-pas-t-en-parler-j-aime-mieux-que-tu-ne-saches-pas-qu-elle-existe-cain
http://magmell.forumactif.com/t424-cain-et-mimi-cherchent-un-titre
avatar
Impulsive et flegmatique, affectueuse et désagréable, sincère et perfide, capricieuse... mais pas inconstante. Bref illogique. Améthyste, malgré elle, possède de nombreuses qualités et d'innombrables défauts.

Elle est médecin légiste et la plupart des Eternels pensent qu'Améthyste pratique des autopsies banales sur des corps sans vie pour trouver et expliquer la cause d'une mort suspecte. C'est bien évidemment faux. En réalité, elle capture et tue les humains afin de les disséquer, de comprendre leur fonctionnement et elle ne se prive pas pour leur subtiliser leur pouvoir.
41
02/07/2017
Heles - Grandblue Fantasy
Lann
Scientifique
Scientifique
Mini image :

Description du personnage :
Impulsive et flegmatique, affectueuse et désagréable, sincère et perfide, capricieuse... mais pas inconstante. Bref illogique. Améthyste, malgré elle, possède de nombreuses qualités et d'innombrables défauts.

Elle est médecin légiste et la plupart des Eternels pensent qu'Améthyste pratique des autopsies banales sur des corps sans vie pour trouver et expliquer la cause d'une mort suspecte. C'est bien évidemment faux. En réalité, elle capture et tue les humains afin de les disséquer, de comprendre leur fonctionnement et elle ne se prive pas pour leur subtiliser leur pouvoir.

Messages : 41

Date d'inscription : 02/07/2017


Avatar : Heles - Grandblue Fantasy

Crédits : Lann




Sam 22 Juil - 13:51
Première approche
Sûre de moi, de ma posture, je le tenais entre mes griffes. Cela avait été si facile. Trop facile même. Le voilà prisonnier, entièrement à ma merci. D'un seul geste et je pouvais faire couler le sang, ce liquide chaud de couleur révoltante et à l'odeur particulièrement répulsive. Je n'appréciais pas spécialement le faire, ce vice était difficilement supportable et contre nature. Cependant, j'étais tout à fait capable de l'entreprendre et pour plusieurs raisons. Alors, il suffisait seulement de ce mouvement, de ces quelques secondes pour que tout finisse... Il avait beau lever les mains pour prouver qu'il n'était pas armé -ce que je savais déjà, en fine observatrice- cela ne changeait rien. Tout comme son beau discours et l'assurance dans sa voix qui ne tremblait même pas. Je tiquais sur un seul de ses mots : entreprenante. Et cela devait se ressentir car je me repositionnais comme pour me tenir plus droite, mais je ne disais toujours rien. Il ne pouvait entendre que ma respiration régulière au creux de son oreille. Il reprenait la parole et je le laissais se présenter.

S'il pensait que ça changerait la situation, il se trompait. S'il pensait que j'allais échanger de simple banalités avec, il se trompait. Et s'il pensait un jour connaitre mon prénom, il se trompait encore. Je restais muette et je ne bougeais plus. Pourquoi ne pas en finir ... ? Car je doutais. Et cette hésitation n'était pas de bonne augure. Commettre un meurtre, dans mes propres quartiers, c'était un comble. Il pourrait y avoir des témoins et il y en aurait forcément. Des éternels avaient déjà des doutes sur mes agissements. Ce serait jeter de l'huile sur le feu. Alors, que faire ? Me résigner et repartir comme si de rien n'était ? Si encore cet homme me laisse faire car il pourrait réclamer des comptes et revenir à la charge. J'avais mal calculer mon coup et je me retrouvais dans une impasse.

La suite des événements, je ne l'avais pas prévu. D'un coup, le poids du corps de ma victime basculait en arrière et je n'avais le temps de réagir pour le soutenir. Je pouvais à la rigueur l'accompagner jusqu'au sol pour amortir sa chute et encore. J'étais plutôt préoccupée en me demandant ce qui lui arrivait sur le coup, me doutant la demi seconde suivant que c'était probablement une simple tactique pour se libérer. Tant mieux, c'était une conclusion envisageable et qui me permettait de me contenir. Je me reculais d'un pas en arrière, un peu sur le côté et laissait l'homme s'écraser d'un coup au sol, dans la neige. Je le guettais d'un oeil pendant que je rangeais ma dague à sa place. Je le regardais ensuite d'un air hautain et attendais qu'il ouvre ses yeux. Si du moins, il les entrouvre vraiment et qu'il n'était pas en train de faire un réel malaise. Tiens, ne serais-ce pas une once de culpabilité qui traversait mon coeur et qui pouvait se lire sur mon visage ... ? Je la chassais aussitôt en secouant doucement la tête et faisais volte-face pour partir d'un pas déterminé à l'opposé de l'humain. Et puis quoi encore ! Comment ce sentiment avait pu traverser une fraction de seconde mon esprit ? Je pestais contre moi-même.

« Bougre idiote. »
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t330-uc-sauve-la-cheerleader-sauve-le-monde-blblblbl-tousse-pardon-amethyste
http://magmell.forumactif.com/t852-l-eternite-defile-je-suis-intemporelle-o-amethyste#7288
avatar
Neurochirurgien Humain
Gérant d'un laboratoire de recherche et soin sur Mag Mell
59
27/06/2017
Trafalgar Law
-
Scientifique
Scientifique
Mini image :

Description du personnage : Neurochirurgien Humain
Gérant d'un laboratoire de recherche et soin sur Mag Mell

Messages : 59

Date d'inscription : 27/06/2017


Avatar : Trafalgar Law

Crédits : -




Sam 22 Juil - 15:03


♪ Quand on arrive en ville ♪

Avec Améthyste


Vous savez, ce n’est pas si facile de se laisser tomber en arrière. En général, c’est un exercice que l’on fait réaliser aux personnes en manque de confiance pour qu’elles apprennent à avoir foi en leurs partenaires. Voyant le ciel doucement basculer et l’arbre flottant prendre de plus en plus de place dans son paysage, Cain comprit que cette personne venue l’agresser n’était visiblement pas un partenaire en qui avoir confiance. Après tout, l’individu l’avait menacé de son arme l’instant d’avant, comment pouvait-il avoir pensé ne serait-ce qu’une seconde qu’il le soutiendrait et l’empêcherait de finir en crêpe dans la neige.

SPLAAAAF !

« Ma tête… » Pensa-t-il. Le doux tapis de neige avait amorti la chute du jeune homme, comme prévu en cas d’échec de son plan. Néanmoins… Cela n’était pas totalement indolore et il resta quelques secondes à se reposer, yeux fermés dans ce petit cocon. Pendant que ses pensées voguaient sur la fraicheur presque glaciale de la neige et la forte probabilité qu’il se relève d’un coup façon Dracula pour se dépêtrer de ce manteau gelé, il entendit le son d’une lame qu’on rangeait. Ouf, se disait-il. Si son agresseur avait eu l’intention de le faire saigner précédemment, son instinct bestial semblait s’en être allé. Toujours était-il, que cette personne n’avait pas décliné son identité, ce qui commençait à agacer Cain qui prenait cela comme un manque de politesse. Bon… Certes on va rarement dire à une potentielle victime qui on est, mais l’inconnu ne semblait pas avoir réellement voulu sa mise à mort. Pour le neurochirurgien, cela paraissait plus être un test ou… Un jeu ? Il n’en savait trop rien et cela le titillait d’aller lui demander. Ses yeux s’entrouvrirent, mimant encore l’incompréhension de ce qui venait de se passer, tandis qu’il examinait la scène.

Du peu qu’il voyait, l’inconnu le surplombant était bel et bien une femme. D’un physique quasi humain, seul ses oreilles de félin et l’absence d’un anima trahissaient son appartenance aux Eternels. Dans sa position, elle lui paraissait grande, puissante et vraiment peu amicale. Cependant, il lisait sur son visage comme un sentiment en contradiction avec l’aura qu’elle dégageait, mais surtout elle était… Sur le départ ! D’un bond Cain se redressa, entendant Mimi couiner.

« Je sais, je la rattrape. » Parfois, il avait vraiment l’impression que cette mascotte n’en était pas qu’une. Chassant la neige sur sa veste, il emboîta le pas de la demoiselle. Celle-ci faillit bien le larguer rapidement, tant elle marchait vite. Il leva alors la main et courut pour la rattraper. « Attendez ! Vous ne pouvez pas partir comme ça. » Posant sa main sur son épaule, il la força à s’arrêter. « Je ne vous ai même pas proposé de boire un café dans mon labo. Ça vous tente ? » Il lui sourit, puis ne pouvant s’empêcher d’expliquer sa demande particulière, il ajouta : « Bon, j’avoue que j’aimerais bien comprendre qui vous êtes et ce que vous me vouliez ? Avec votre air félin, je ne pensais pas que vous vous envoleriez tel un oiseau à la première occasion. » Il souriait encore et montrait son modeste labo encore en préparation de sa main.
Code by Joy
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t253-cette-douleur-je-ne-peux-pas-t-en-parler-j-aime-mieux-que-tu-ne-saches-pas-qu-elle-existe-cain
http://magmell.forumactif.com/t424-cain-et-mimi-cherchent-un-titre
avatar
Impulsive et flegmatique, affectueuse et désagréable, sincère et perfide, capricieuse... mais pas inconstante. Bref illogique. Améthyste, malgré elle, possède de nombreuses qualités et d'innombrables défauts.

Elle est médecin légiste et la plupart des Eternels pensent qu'Améthyste pratique des autopsies banales sur des corps sans vie pour trouver et expliquer la cause d'une mort suspecte. C'est bien évidemment faux. En réalité, elle capture et tue les humains afin de les disséquer, de comprendre leur fonctionnement et elle ne se prive pas pour leur subtiliser leur pouvoir.
41
02/07/2017
Heles - Grandblue Fantasy
Lann
Scientifique
Scientifique
Mini image :

Description du personnage :
Impulsive et flegmatique, affectueuse et désagréable, sincère et perfide, capricieuse... mais pas inconstante. Bref illogique. Améthyste, malgré elle, possède de nombreuses qualités et d'innombrables défauts.

Elle est médecin légiste et la plupart des Eternels pensent qu'Améthyste pratique des autopsies banales sur des corps sans vie pour trouver et expliquer la cause d'une mort suspecte. C'est bien évidemment faux. En réalité, elle capture et tue les humains afin de les disséquer, de comprendre leur fonctionnement et elle ne se prive pas pour leur subtiliser leur pouvoir.

Messages : 41

Date d'inscription : 02/07/2017


Avatar : Heles - Grandblue Fantasy

Crédits : Lann




Dim 23 Juil - 1:44
Première approche
Je le laissais là, sans aucun remord ni aucune culpabilité. Je ne me retournais même plus, je ne désirais qu'une chose : fuir et être en dehors de son champ de vision, qu'il se relève ou non. Je m'en voulais déjà suffisamment pour avoir ressenti ne serait-ce qu'une seconde ce sentiment que je jugeais faible. Je ne cessais d'y penser et de bougonner seule. Derrière moi, j'entends un léger bruissement ce qui caractérisait qu'il avait véritablement joué la comédie. Ca me m'était davantage en rogne mais il avait usé d'une très bonne stratégie, il faillait le reconnaître.

Ma foulée se voulait rapide pour une bonne raison mais c'est sans mal qui parvenait à me rattraper. Je le sentais dans mon dos et lorsque sa main se posait sur mon épaule, un frisson désagréable traversait mon corps en un éclair. Je me paralysais, mon poing se serrait et ne pensais alors à cet instant qu'à sa mort imminente.

Cependant, je me contenais pour ne pas me retourner et le lacérer. Comment osait-il me souiller de la sorte ? Je grognais, symbole de mon mécontentement mais ne me retournais pas pour autant. Je me dégageais d'un coup sec de son emprise et reprenais comme si rien n'était -et il valait mieux. Mais il revenait à la charge. Un véritable pot de colle. Et il parle, encore et encore. Jusqu'à la phrase de trop C'en était trop, une fois de plus. Il m'insultait, il heurtait ma personne dans une sorte de phrase qu'il croyait purement ironique. Mais ça ne me faisait absolument pas rire.

Je me retournais d'un coup pour le prendre par surprise et le taclais pour qu'il puisse de nouveau se retrouver au sol et me plaçais juste au dessus pour le dominer, à califourchon. Cette fois-ci, ma colère explosait et impossible de ne pas la nier. Je le haïssais, au plus profond de mon être. Dans ce mouvement brusque, ma lame était revenue à sa position initiale.

« Et moi je ne pensais pas qu'un humain appréciait autant la neige. Et je ne croyais pas non plus que les gens de ton espèce pouvaient être aussi stupides. » répliquais-je en le fusillant du regard alors que je faisais en sorte de l'écraser pour le maintenir par terre.
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t330-uc-sauve-la-cheerleader-sauve-le-monde-blblblbl-tousse-pardon-amethyste
http://magmell.forumactif.com/t852-l-eternite-defile-je-suis-intemporelle-o-amethyste#7288
avatar
Neurochirurgien Humain
Gérant d'un laboratoire de recherche et soin sur Mag Mell
59
27/06/2017
Trafalgar Law
-
Scientifique
Scientifique
Mini image :

Description du personnage : Neurochirurgien Humain
Gérant d'un laboratoire de recherche et soin sur Mag Mell

Messages : 59

Date d'inscription : 27/06/2017


Avatar : Trafalgar Law

Crédits : -




Dim 23 Juil - 19:11


♪ Quand on arrive en ville ♪

Avec Améthyste


Cette inconnue était… Cain ne trouvait pas de mot pour la décrire tant son comportement lui échappait. Elle l’observait, l’agressait, puis l’épargnait sans aucune raison ce qui ne lui déplaisait évidemment pas, pour enfin s’en aller dans le plus grand des silences l’air de rien. Pour le brun, cette Eternelle attisait bien des curiosités et il s’élançait à sa suite dans l’espoir d’élucider ses questions. Il posa sa main sur son épaule, un premier essai qui ne porta pas ses fruits, ne recevant qu’un grognement pour réponse. Hein ? … Un grognement ?! Mais personne ne grogne de la sorte. Je ne sais pas, on envoie balader, on insulte, on dit quelque chose, mais grogner est tellement… Bestial. Cette fille aux manières peu conventionnelles intriguait énormément Cain qui n’en démordait pas et poursuivait les tentatives de communication… Jusqu’à ce que celle-ci face volte-face. Se retrouvant nez-à-nez avec elle, le médecin n’eut pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait.

Son environnement changea une nouvelle fois. Ses pieds se soulevèrent de terre dans un mouvement de balayage, le faisant basculer dans la neige. Il ferma les yeux au moment de l’impact, plus violent que tout à l’heure. Tout se passa si vite, qu’elle était déjà sur lui lorsqu’il rouvrit les yeux. Son épaule droite avait pris tout le choc et était endolorie. Rien de grave selon lui, mais il aurait du mal à la dégager avec force. Surtout qu’une dague était revenue se loger sur sa carotide. Tiens… Elle ne lui avait pas manqué celle-là lors des deux dernières minutes.

Leurs regards se croisèrent pour la première fois. Elle avait de beaux yeux améthystes, pétillants et souhaitant indéniablement sa mort. La peur devait se lire dans ses prunelles topazes. Cain se retrouvait pour la première fois de sa vie dans une situation de danger pouvant apporter sa mort. Il stressait. Énormément. Aucune parole ne parvenait à sortir de sa bouche. Elles s’étouffaient dans le tumulte de ses pensées. Ses mains commencèrent à trembler, tandis que la pression de la lame sur son cou s’intensifiait. Sûrement son imagination ou alors s’apprêtait-elle vraiment à le lacérer et le laisser se vider de son sang en suffocant ? Ses yeux s’affolèrent. Ses battements de cil devinrent légion. Il cherchait une porte de sortie, oui une solution. Où ? Il y avait bien quelque chose qu’il…

Ses doigts s’arrêtèrent unanimement de vibrer. Le calme reprit possession du corps du jeune homme. Quelque chose… Quelque chose avait attiré son regard. Ce n’était pas elle, mais ça flottait au-dessus. Un chrono qui tournait pour chaque être vivant et qui rappelait à Cain pourquoi il vivait. Choqué par ce qu’il venait de voir, il en oublia que sa propre vie était en jeu et fixa la femme qui le maintenait prisonnier.

« Je… Hum, v-vous… Etes-vous bien une Eternelle ? » Demanda-t-il avec peine, ne sachant quels mots il devait employer. Bien conscient, que la moindre erreur pourrait l’amener à la mort. Il ignora le poids écrasant de la femme sur ses membres et continua. « Vous savez, d’où je viens il y a peu de neige en hiver, alors j’en profite quand je viens ici. » Il n’était pas serein, mais faisait son possible pour sourire. « Je m’excuse. » Ajouta-t-il sans trop savoir pourquoi.
Code by Joy
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t253-cette-douleur-je-ne-peux-pas-t-en-parler-j-aime-mieux-que-tu-ne-saches-pas-qu-elle-existe-cain
http://magmell.forumactif.com/t424-cain-et-mimi-cherchent-un-titre
avatar
Impulsive et flegmatique, affectueuse et désagréable, sincère et perfide, capricieuse... mais pas inconstante. Bref illogique. Améthyste, malgré elle, possède de nombreuses qualités et d'innombrables défauts.

Elle est médecin légiste et la plupart des Eternels pensent qu'Améthyste pratique des autopsies banales sur des corps sans vie pour trouver et expliquer la cause d'une mort suspecte. C'est bien évidemment faux. En réalité, elle capture et tue les humains afin de les disséquer, de comprendre leur fonctionnement et elle ne se prive pas pour leur subtiliser leur pouvoir.
41
02/07/2017
Heles - Grandblue Fantasy
Lann
Scientifique
Scientifique
Mini image :

Description du personnage :
Impulsive et flegmatique, affectueuse et désagréable, sincère et perfide, capricieuse... mais pas inconstante. Bref illogique. Améthyste, malgré elle, possède de nombreuses qualités et d'innombrables défauts.

Elle est médecin légiste et la plupart des Eternels pensent qu'Améthyste pratique des autopsies banales sur des corps sans vie pour trouver et expliquer la cause d'une mort suspecte. C'est bien évidemment faux. En réalité, elle capture et tue les humains afin de les disséquer, de comprendre leur fonctionnement et elle ne se prive pas pour leur subtiliser leur pouvoir.

Messages : 41

Date d'inscription : 02/07/2017


Avatar : Heles - Grandblue Fantasy

Crédits : Lann




Sam 29 Juil - 13:59
Première approche
Il avait peur, je le lisais dans son regard.

Et j'en étais satisfaite. J'appréciais dégager ce sentiment de crainte. Alors, je profitais de la situation et me faisais plus oppressante. La lame s'appuyait davantage sur sa nuque, menaçante. Je ne plaisantais pas mais je ne comptais pas non plus passer à l'acte. Pas de cette façon en tout cas,
car c'était trop facile mais surtout parce qu'il y avait bien trop d'yeux indiscret ici. Et pourtant,
c'était si... tentant.

Mes iris restaient plantées dans les siennes. Je ne sourcillais pas une seule seconde et je respirais à peine. Aucun de nous deux ne parlaient. Mais lui il agissait comme une malheureuse proie dans les griffes de son assaillant. Le chat avait attrapé la souris et comptait jouer un peu avec avant de lui asséner le coup de grâce.  Et sans comprendre pourquoi, toute cette angoisse s'évaporait. Il ne tremblait même plus et il me rendait perplexe.

Il avait vu quelque chose.

Si je suivait son regard, ça se trouvait au dessus de nous. Je relevais la tête mais ne voyait rien de particulier. Puis, sa question me faisait soupirer d'impatience. J'avais envie de lui hurler qu'il était perspicace mais je me retenais, enfonçant juste un peu plus cette lame sous sa gorge. Et il avait même de l'humour. Plus rien me retenait à présent. J'en avais presque oublier l'environnement dans lequel je me trouvais. C'était comme ci cette envie de commettre l'irréparable était une drogue et me forçait à faire abstraction du reste. J'en perdais mes moyens.

« Vous avez l'air de bien vous amusez » commentait tout d'un coup une voix inconnue.

J'en sursautais légèrement, permettant de revenir à la réalité. Mes iris redevenaient normales, l'aura meurtrière venait de s'évaporer. Mes lèvres dessinaient un sourire forcé mais convainquant et mon visage s'adoucissait aussitôt. Je faisais aussi en sorte de faire glisser ma lame sur le côté, tombant silencieusement dans la neige. Je restais dans ma position dominante et adressait cette comédie au passant qui nous observait. Et très vite, je me rendais compte qu'il n'était pas seul et qu'il y avait encore deux ou trois personnes en train de nous regarder.

« Comme des petits fous. » répondais-je, le plus spontanément et naturellement possible.

Rien à voir avec la personne de tout à l'heure, ce qui pouvait perturber le malheureux homme en dessous. Alors qu'il ne devait pas s'y attendre, je lui embrassais le bout du nez, semblant échanger avec lui un regard complice. Puis, je me redressais, oubliant ma lame au sol mais cachée par la neige.  Je tendais ensuite une main en direction de l'humain pour l'aider à se relever. Je ne ressemblais en rien à la personne de toute à l'heure. L'Eternel qui nous avait interrompu nous regardait d'un drôle d'air et me tira à lui par le bras.

« Ca ne te ressemble pas Améthyste. » murmurait-il, suffisamment pour que l'humain l'entende. Je baissais les yeux, honteuse.

Il m’entraînait à sa suite et je ne bronchais pas. Il avait raison. Je m'éloignais alors de l'homme que j'avais agressé, comme ci rien ne c'était passé. Je n'oubliais pas son nom et lui lançais un regard lourd de signification : je t'attraperais un jour. J'avais des questions à lui poser. Je me souvenais encore de son attitude subitement changeante et cette question pas si anodine que cela, finalement. Pourquoi avait-il douté de mes origines ?
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t330-uc-sauve-la-cheerleader-sauve-le-monde-blblblbl-tousse-pardon-amethyste
http://magmell.forumactif.com/t852-l-eternite-defile-je-suis-intemporelle-o-amethyste#7288
avatar
Neurochirurgien Humain
Gérant d'un laboratoire de recherche et soin sur Mag Mell
59
27/06/2017
Trafalgar Law
-
Scientifique
Scientifique
Mini image :

Description du personnage : Neurochirurgien Humain
Gérant d'un laboratoire de recherche et soin sur Mag Mell

Messages : 59

Date d'inscription : 27/06/2017


Avatar : Trafalgar Law

Crédits : -




Dim 30 Juil - 18:22


♪ Quand on arrive en ville ♪

Avec Améthyste


Elle resserrait l’étau sur sa gorge nue. Il avait beau s’être excusé, la femme n’en démordait pas moins. Au contraire ! Son regard se faisait plus perçant et excité à l’idée de le tuer. Etait-il en train de l’agacer ? C’était fort probable que le garçon ne s’en rende pas compte, beaucoup trop obsédé par ses propres réflexions. Des questions sur son assaillante qui tournoyaient dans son esprit sans trouver de véritable réponse. « Qui est-elle ? » revenait inlassablement, comme une barrière empêchant sa pensée de pousser plus loin les limites de son raisonnement. Ses yeux interrogateurs se perdaient dans les siens, ils essayaient de s’affranchir de cette colère, cette haine, ce désir de tuer qui inondait son âme pour en percevoir la vraie nature…

Soudain une voix s’éleva. Cain fut tiré de ses pensées comme si un coup de fusil venait d’être tiré à son oreille, accentué par le léger sursaut de sa geôlière. Il perdit le contact avec elle et vit un autre Eternel s’avancer dans la ruelle sombre. A bien y regarder, ils étaient même plusieurs à observer la scène silencieusement dans leur coin. Les joues du médecin s’empourprèrent doucement lorsqu’il comprit que leur public n’avait pas remarqué la dague et comprenait la scène tout autrement. Dague, qu’il ne sentait plus en barrage sur sa nuque. Elle avait disparu des mains de l’inconnue et celle-ci affichait désormais un sourire pour le moins déconcertant. Sa réponse était elle aussi très étonnante, bien que prévisible. Elle jouait un jeu dangereux. Pourtant Cain ne dit rien qui put trahir la demoiselle. Il ne dit même rien du tout à part un « ou-oui » gêné.

Sur ce terrain en pente, il n’était pas très à l’aise. Mais elle, elle aurait presque pu lui faire douter de tout ce qui s’était déroulé plus tôt. Elle venait déposer un doux baiser sur le bout de son nez qui le déstabilisait encore plus, avant de lui proposer de l’aider à se relever. Une attitude en totale contradiction avec la femme qu’il avait vue avant et qui l’avait laissé s’écraser lamentablement au sol dans la neige… Deux fois ! Acceptant cette main qui lui était tendue, il se remit sur pieds, tandis qu’il découvrait la véritable ampleur des dégâts dus à sa chute. Il masqua sa douleur et sourit à l’Eternel qui les avait interrompus ou plutôt… Qui lui avait sauvé la vie. Et pour cela, il lui en était très reconnaissant. Néanmoins, il se demandait s’il n’aurait pas préféré continuer à échanger avec la femme ne serait-ce qu’une minute ou deux de plus. Mouais… Non. Elle l’aurait sûrement tué avant. Toutefois, il leva un bras et se gratta l’arrière de la tête en le regardant.

« Désolé, on ne pensait pas qu’autant de monde nous regardait. Haha. » Il n’était pas difficile de lire l’embarras dans sa voix qui était plus dû au mensonge qu’au fait d’avoir été surpris avec une femme le dominant de la sorte. Quoique…

En tout cas, le perturbateur de leur rencontre ne tarda pas à attraper l’Eternelle et à l’attirer à lui pour lui souffler quelques mots. De cet échange, Cain ne retint qu’un mot : Améthyste. Bizarrement, ce nom sonnait comme s’il l’avait toujours su et il n’était pas bien difficile de savoir pourquoi. D’ailleurs, alors qu’elle se faisait embarquer telle une gamine qu’on aurait prise s’apprêtant à faire une bêtise, elle lui rappela de ne pas oublier son regard. Celui d’un chasseur sur son gibier. Son sourire envolé par ce dernier contact, Cain la regarda s’éloigner encore un peu, Mimi venant lui tourner autour comme si elle s’inquiétait de son état. Pff, c’était stupide. Cain savait très bien que Mimi n’était qu’une vulgaire mascotte.

« On a encore quelques cartons à transporter ma vieille. Au boulot ! » Cling. « Hein ? »

Le garçon décala son pied de quelques centimètres, révélant en-dessous l’arme avec laquelle on l’avait menacé. Il jeta un œil aux passants avant de la ramasser et vit que chacun s’en était retourné à ses occupations. Entre ses mains, la dague paraissait déjà moins dangereuse que précédemment. Il la tourna dans un sens puis dans l’autre, en inspecta toutes les coutures avant de lancer un regard en arrière, là où elle avait disparu.

« Qui es-tu, Améthyste ? »
Code by Joy
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t253-cette-douleur-je-ne-peux-pas-t-en-parler-j-aime-mieux-que-tu-ne-saches-pas-qu-elle-existe-cain
http://magmell.forumactif.com/t424-cain-et-mimi-cherchent-un-titre
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand on arrive en ville[terminé]
» « Quand on arrive en ville. »
» Quand on arrive en ville! Cassie Johnson | Terminée
» Quand on arrive en ville ...
» Quand on arrive en ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Nos partenaires
Le devenir ?
CHRONOSREP