TERRIBLE MORPHÉE ‣ RADIOACTIVE.

avatar
petit prince des étoiles qui veut devenir le roi des découvertes. trop pressé trop impatient trop téméraire et (un peu) perturbé, il a soif vous savez, de partager d'apprendre et de TROUVER. enragé un peu ivre dans sa manière de vivre (vous saurez) qu'au fond il ne cherche qu'un peu de paix.
107
24/06/2017
kakashi hatake.
SETH MON AMOUR.
Humain
Humain
Mini image :

Description du personnage : petit prince des étoiles qui veut devenir le roi des découvertes. trop pressé trop impatient trop téméraire et (un peu) perturbé, il a soif vous savez, de partager d'apprendre et de TROUVER. enragé un peu ivre dans sa manière de vivre (vous saurez) qu'au fond il ne cherche qu'un peu de paix.

Messages : 107

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : kakashi hatake.

Crédits : SETH MON AMOUR.




Mer 5 Juil - 18:49

TERRIBLE ‣ MORPHÉE
(would you lie with me and just forget the world)



que fait un astronaute ? il ne marche pas (il flotte) sa silhouette se fait plus lente et la gravité n’est plus là ou du moins elle est différente.
que fait un astronaute ? il n’a jamais raison (il apprend de ses fautes) il collecte pour découvrir, apprend pour mieux vivre. c’est ainsi qu’il faudrait faire, ailleurs comme sur terre.

mais que fait un homme ? il marche en arrière et la vérité, il veut la taire. il asphyxie les rêves et détruit des nids (ceux qui peuvent couver les œufs d’une destruction d’idées vieillies). mais oh, c’est bien, bien loin d’ici.
car ici vous savez c’est ailleurs et c’est un foutu bonheur — avalon a les poumons qui respirent malgré le masque qui pourrait faire un peu peur. au fond il a un peu l’impression d’être un corps mauvais à cause de ce qu’il recrache, vous savez, ces nuages de pollutions dans cette nouvelle étoile qu’il ne veut surtout pas
entachée.
(magmell n’est pas la terre pour l’instant c’est un mystère et rien ne pourrait plus exciter toute sa chair)

mais là où il est, il y a beaucoup d’eau mais peu de vie. ça rappelle les grandes étendues si caractéristiques de sa planète qu’il veut plonger dans l’oubli (la noyer pour que jamais elle ne puisse remonter). il y a beaucoup d’eau ça brille ça reflète ça scintille. les pieds trempés, avalon avance sans jamais couler. se baissant et se relevant sans arrêt, il prélève deux ou trois éléments pour, dans des fioles cristallines, les enfermer.
il y a beaucoup d’eau mais peu de vie et de ce fait, pas grand chose qui attire son intérêt. ici c’est un peu morne un peu froid (comme si l’ombre et la mort avait créé cet endroit) comme sur la rivière du styx c’est un peu morne un peu gris, la lumière n’a l’air d’avoir sa place ici.
mais il sait désormais qu’il n’aime pas cet endroit, il n’y a rien qui lui plaît. parce que ça ressemble trop à Elle, à cette Terre qu’il déteste et qui en retour l’exècre.

oh il sait qu’il ne reviendra pas vers là de si tôt — ce n’est pas assez magmell, ce n’est pas assez
beau. le seul bon côté c’est qu’il est seul dans ce désert inondé, comme s’il était là le premier à faire baigner ses pieds.
il n’y a pas plus grand rêve que ce dernier ; découvrir et s’exposer à la nouveauté. se confronter à l’impensable, à dénouer l’inconcevable.

mais le voici l’inconcevable (un bruit entendu dans le silence qui semblait imperturbable) avalon se redresse fait tomber sa fiole dans les eaux. il inspecte les alentours, pas d’éternels et pas d’homme peut-être une bête qui arrivera bientôt.
avalon remet son sac sur son épaule et s’engage vers une rive (la moins louche), où il écarte un instant son masque de sa bouche. l’air frais lui fait du bien mais de nouveau, il entend le bruit cette fois, un peu moins loin.

que fait un homme ? il marche en arrière
que fait un astronaute ? il va en avant, presque fier.
alors avalon s’avance vers le son qui se fait (il n’osera le dire) de plus en plus OPPRESSANT. il longe une paroi humide, allonge le pas puis le raccourcit et finalement ce n’est ni éternel
ni bête mais la silhouette qui dans l’obscurité et de loin lui paraissait chétive
celle de radioactive.

putain.

sa voix est étouffée comme toujours, parce que masquée. mais elle parvient à rebondir contre les murs et à éclater.

tu m’as fait peur. qu’est-ce tu fous là ?



Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t216-stellar-gas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans la jungle, terrible jungle [pv Elkim]
» Un terrible secret à avouer...
» Dans la forêt, terrible forêt... [pv Lou]
» Il n'y a rien de plus terrible qu'un roi en colère et rien de pire que d'en être l'objet [Evangeline - Guillaume]
» Une terrible affaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Nos partenaires
Le devenir ?
CHRONOSREP