Aksel et le cannibalisme : unpopular opinion ; askel

Page 1 sur 1
avatar
tout est bon dans le fluffton
elle aime le fluffton
elle mange le (fromage de) fluffton
elle s'habille fluffton
elle sent le fluffton
elle vit le fluffton
330
24/06/2017
Mononobe no Futo - Touhou Project

Producteur
Producteur
Mini image : tout est bon dans le fluffton

Description du personnage : elle aime le fluffton
elle mange le (fromage de) fluffton
elle s'habille fluffton
elle sent le fluffton
elle vit le fluffton

Messages : 330

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Mononobe no Futo - Touhou Project





Ven 20 Oct - 2:52

Ecouter une musique épique pour la lecture de ce rp est fortement recommandé.


You have torn it all apart
I am watching it
Burn
Watching it burn


  Il n'y a plus rien. Plus de soleil dans le ciel, plus d'étoiles dans ses rêves, plus de douceur dans son cœur. Il n'y a plus que des larmes ravalées, de la souffrance et de l’inquiétude. Il n'y a plus que la perte et le deuil, et une armée de jours sombres en vue.
Se vie est brisée.
Son cœur est brisé.
Elle est simplement brisée.
Il a disparu, sans aucune trace. Elle a tenté, maintes fois, de le ramener avec elle par la grâce que lui a donné Leliel. Si la déesse l'a bénie d'un pouvoir qui ramène à elle les choses pourquoi finit-elle toujours délaissée et oubliée, même maintenant de son propre troupeau ? Fluffton. Non pas Fluffton, ou même Fluffton, mais bien Fluffton manquait à l'appel. Elle avait passé toute la soirée à l'appeler, le chercher, avant de s'effondrer à genoux dans la plaine les yeux embrumés devant le silence qui lui répondait. Pourquoi Fluffton ? Pourquoi étais-tu parti ? De tout le troupeau il était le seul dont elle n'aurait jamais douté, et en revenait toujours difficilement que ce fluffton en particulier avait pu la laissé, lui qui était si loyal et fidèle, elle l'avait toujours perçu comme un miroir d'elle-même. C'était toujours avec une honte certaine qu'elle le considérait comme son favori, après tout il était mal d'avoir un préféré, mais elle ne pouvait s'en empêcher.
Et maintenant il était parti.
Elle ne pouvait retenir ses amis et voilà maintenant qu'elle ne pouvait retenir ses flufftons.
Qu'elle incapable elle faisait.

Et là voilà qui entre, sombre et silencieuse dans le relais, des affiches de personnes disparues sous le bras, pour chercher toute l'aide qu'elle pourra avoir pour retrouver son cher ami, et peut-être trouver le réconfort dans la chaleur d'un limeuil.
Et ses yeux se posent sur lui.
Le traître.
Celui qu'elle avait accueilli chez elle avant d'entendre ses paroles de poison.
Le Fléau de Lann.
Le corrompu, le seigneur des ténèbres.
Le Mangeur de chair fraîche.
Le dévoreur de vie.
Le profanateur.
Je peux continuer encore longtemps.
Aksel (arh peuh)Sørensen.
Là, avec son assiette. De viande. Fraîche.
Son esprit se remplit de nuages et de flammes. Elle halète, ne réussit plus à respirer. Mais oui c'est bien sûr. Fluffton ne l'aurait jamais abandonné. C'est lui. Cela ne peut être que lui. Il était venu une fois manger ses flufftons, curieux de connaître (ne laissez pas les plus jeunes lire la fin de cette phrase) leur goût (grands dieux). Elle l'avait chassé, mais il avait dû revenir. Se venger. Prendre Fluffton.
Et.
Le.
MANGER.

Elle n'arrive, pus à parler, plus à penser. La tristesse se transforme en haine. Le deuil en vengeance. Elle n'a pas de gants à lui jeter à la figure, alors elle initie le combat en lui jetant son chapeau, et réajuste sa queue de cheval en lui lançant un regard noir et déterminé comme elle n'en a jamais lancé de sa vie. Elle attrape une fourchette d'une main et une assiette-bouclier (bon jute une assiette) de l'autre. Quelques personnes derrière elle la regardent d'un air confus. Elle se tourne doucement vers eux, une légère brise formée par un courant d'air (elle a oublié de fermer la porte) ondule ses cheveux, et dans un court instant de silence elle leur chuchote d'une voix douce et noble.

▬ Pour Frodon Fluffton.

Et s'élance dans un cri de guerre vers Aksel. Derrière elle les clients du Relais se regardent les uns les autres. Elle lit dans leur yeux la même peur qui pourrait saisir son cœur. Un jour viendra où le courage des Producteurs faillira, où ils abandonneront leur troupeaux et briseront tout lien.
Mais ce jour n'est pas arrivé.
Aujourd'hui, elle combattra !


@Aksel Sørensen
le titre revient à diraxy (j'étais obligée)



Aksel et le cannibalisme : unpopular opinion




another
eternity
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t110-these-shackles-i-ve-made-in-an-attempt-to-be-free-lann-100
http://magmell.forumactif.com/t825-lann-everyone-i-know-goes-away-in-the-end
avatar
Aksel en résumé c'est un gentil garçon, toujours là pour les autres, les écouter ou les protéger, c'est une sorte de leader naturel. Il est souriant, toujours de bonne humeur, assez bruyant, beaucoup plus sportif qu'intellectuel. C'est une tête brûlée aussi et un casse-cou. Finalement il ne parle que très peu de lui, de son passé ou des choses qui le touchent personnellement.
Arrivé sur Mag Mell très récemment, Aksel est à la recherche de sa petite sœur, disparue il y a 7 ans... Il est persuadé qu'elle se trouve quelque part en ce vaste monde.
798
03/04/2017
Taichi Yagami - Digimon
Sully ♥
Humain
Mini image :

Description du personnage : Aksel en résumé c'est un gentil garçon, toujours là pour les autres, les écouter ou les protéger, c'est une sorte de leader naturel. Il est souriant, toujours de bonne humeur, assez bruyant, beaucoup plus sportif qu'intellectuel. C'est une tête brûlée aussi et un casse-cou. Finalement il ne parle que très peu de lui, de son passé ou des choses qui le touchent personnellement.
Arrivé sur Mag Mell très récemment, Aksel est à la recherche de sa petite sœur, disparue il y a 7 ans... Il est persuadé qu'elle se trouve quelque part en ce vaste monde.

Messages : 798

Date d'inscription : 03/04/2017


Avatar : Taichi Yagami - Digimon

Crédits : Sully ♥




Mer 25 Oct - 1:30



ready for the fight, lady !!
En cette belle journée d’automne, il avait décidé de se balader dans les Terres d’Andraste. pour s'aérer, se changer les idees, profiter un peu de ce monde merveilleux comme il ne le faisait que trop peu. Depuis la fin septembre, il avait réussi à prendre un peu de recul sur les dernières nouvelles qui l’avaient sonne. Alors il profitait de ce monde qu’il savait désormais être le tien. Il n’avait plus le moindre doute la dessus.

À peine sorti du miroir de Coba, il s'élança sur les chemins qui serpenter dans la verdure de la plaine. Il marcha toute la matinée, s'arrêtant pour inspecter les arbres fruitiers et interroger les producteurs locaux, pour observer de loin un scordur avancer au loin d’un rythme lent, effrayant sur son passage quelques zeldinos poses pres d’une riviere. Il prit leur place sur la berge, trempant ses pieds dans l’eau pendant que les poissons passaient près de lui.

Après plusieurs heures de vagabondage, c'était le terme, il finit par arriver au relais. Il aimait bien cet endroit et se souvenait que la cuisine y était tout à fait correct. Son ventre criant famine et l’heure du déjeuner approchant à grand pas, il décida de s’y arrêter pour déguster un bon repas.

Installé à une table près du comptoir, Aksel commanda un plat à base de viande de Luxéon. Il fut surpris de le voir à la carte mais il se rappela que de nombreux chasseurs passaient par cet auberge, le menu s'était probablement adapté à leur fréquente présence.

Il attendit un long moment, supporter les cris de détresse de son estomac affamé, jusqu’à ce que la serveuse lui apporte son plat fumant. Une délicieuse tranche de viande saignante accompagnée d’une purée de légumes magmelliens. Alors que ses narines en profitaient déjà du délicieux fumet, Aksel se léchait les babines. Il prit soin de découper un beau morceau de gibier qu’il trempa dans l'épaisse sauce qui baignait son assiette. Il porta lentement sa fourchette à sa bouche grande ouverte lorsqu’un ouragan blanc lui tomba dessus.

Lann.

Rare ennemie qu’il s'était faite dans ses terres. Et contre son gré. Suite à une “légère” maladresse de sa part, cette Éternelle était persuadée qu’il représentait un danger certains pour son troupeau de flufftons. Certes demander à la bergère végétarienne quel goût ses animaux pouvaient bien avoir n’avait clairement pas été son idée du siècle. Ou de l'année. Ou du mois. Ou même de la journée.

En bref, une très mauvaise idée.

Et maintenant le voilà face à une Lann sauvage équipée d’une épée fourchette et d’une assiette bouclier ! Elle l’avait défié de son chapeau et même si Aksel n’avait pas la moindre idée de la raison d’une telle provocation… Il sourit et se prit au jeu.

Il protégea son repas en l’éloignant de l'arène - hors de question de perdre un met si prometteur - et attrapa d’une main sa propre fourchette et de l’autre sa cuillère. La défense, c'était pour les faibles. Il se dressa ainsi face à l'Éternelle qu’il dépassait très facilement d’une tête, prêt à parer le moindre de ses terribles assauts.

▬ Je ne te laisserais pas m’avoir aussi facilement !



Aksel Sørensen
Un sourire sur les lèvres
Chupp / Admin
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t84-we-can-t-rewind-now-we-ve-gone-too-far-o-aksel-srensen
http://magmell.forumactif.com/t819-aksel-srensen-o-be-brave
avatar
tout est bon dans le fluffton
elle aime le fluffton
elle mange le (fromage de) fluffton
elle s'habille fluffton
elle sent le fluffton
elle vit le fluffton
330
24/06/2017
Mononobe no Futo - Touhou Project

Producteur
Producteur
Mini image : tout est bon dans le fluffton

Description du personnage : elle aime le fluffton
elle mange le (fromage de) fluffton
elle s'habille fluffton
elle sent le fluffton
elle vit le fluffton

Messages : 330

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Mononobe no Futo - Touhou Project





Jeu 2 Nov - 5:42



You have torn it all apart
I am watching it
Burn
Watching it burn


  Prêt à riposter. Comme un aveu. Eût-elle eu ses armes de prédilection, à savoir le bâton de bergère et la tondeuse à laine, elle n'en aurait fait qu'une bouchée. Elle n'aurait eût qu'un pas à faire et il se serait retrouvé à moitié chauve et agonisant (de sa chauvité). Mais elle était en territoire ennemi ici, et allait devoir improviser. Deux couverts. L'humain pensait-il que la meilleure défense était l'offense ou croyait-il sérieusement qu'une cuillère-épée était plus avantageuse qu'une assiette-bouclier. Elle s'élanca vers lui, fourchette en avant telle une lance.
Là, vous vous imaginez mentalement surement une pauvre abrutie qui court en avant avec une fourchette et une assiette dans son autre main vers un adolescent qui tient ses propres couverts comme si ils s'apprêtait à manger son assaillant.
Et vous pensez sûrement que cela est ridicule.
Vous avez parfaitement raison.
Du coup faisons un petit, effort, tous ensemble, pour rendre cette scène un peu plus épique. Tous ensemble. Même toi Billy. Et surtout toi Invité, je te regarde !
D'abord la musique.
Oui là, dans les faits il y en a pas. Au mieux un barde un peu bourré qui fait de la flûte au fond de la salle, mais croyez-moi qu'il a arrêté de jouer. Du coup passons plutôt bande sonore de film. Non, ce n'est pas de la triche, c'est un effort d'imagination. Mon instinct naturel penserait bande sonore du seigneur des anneaux, mais malheureusement avec mon post précédent j'ai épuisé mon quota de références aux film de Jackson pour au moins les deux prochaines réponses. On peut aller dans les classiques, un petit Two Steps From Hell ou du Hans Zimmer. Ou Games of Thrones tiens, tout le monde connaît à peu près les bandes sonores de Games of Thrones.
Maintenant l'éclairage. Trop lumineux, trop jaune, convivial. Essayez de tamiser un peu. Zut pendant que j'écris Lann a presque atteint Aksel. Ralenti, ralenti, mettez un ralenti. C'est génial les ralentis. Cela donne plus de temps pour apprécier l'action. C'est classe. Et ça m'arrange.
Maintenant remplacez la pauvre fourchette probablement achetée à un humain qui venait de passer chez ikea et essayez d'y voir quelque chose de plus fantaisiste, avec des runes gravées. Une fourchette en mithril. Ou une fourchette d'elfe, tiens c'est toujours classe les elfes. Ah oui mais ça n'existe pas. Bon une fourchette d'Eternel aux oreilles pointues. Qui vivrait dans la forêt et dirait des phrases piquées dans des biscuits chinois. C'est bon la fourchette ?
Parfait.  
Ensuite Aksel.
.....Non vraiment c'est un adolescent qui mangeait, c'est plus une bataille là, c'est une bête agression de cours de lycée. Rajoutez-lui mentalement des fausses cicatrices et des fausses dents pointues. Et des faux poils au menton surtout. Histoire d'avoir un plus grand sentiment d'adversité que si on rackettait Adibou.
Ça commence à avoir de la gueule. Repassons à la bataille désormais. Bataille qui sera contée avec la plus grosse exagération possible et un maximum d'hyperboles. Accrochez-vous. Je vais quand même mettre des parenthèses pour remettre un peu en perspective. Histoire de.

  Lann arrive enfin à portée du profanateur de pucelles (?) et tente de lui enfoncer d'un geste vif et souple (non) son arme improvisée, avec la grâce d'un vétéran du combat (...) et la force d'un ours (handicapé et malade et dont la mère viendrait de se faire dévorer sous ses yeux), mais Aksel, qui avait vu venir l'attaque (INCROYABLE ? COMMENT A-T-IL FAIT ? C'EST COMME SI ELLE L'AVAIT ATTAQUE AVEC LA VITESSE D'UN ESCARGOT ASTHMATIQUE MAIS CECI EST IMPOSSIBLE PUISQUE COMME NOUS LE DISONS LANN EST UNE VÉRITABLE GUERRIÈRE AGUERRIE RAPIDE COMME L’ÉCLAIR ET PAS DU TOUT PATAUDE ET ELLE NE VIENT EN AUCUN CAS DE DIRE EN MÊME TEMPS "dit adieu à ta bedaine" COMME UNE ATTARDÉE MENTALE QUI PRÉVIENT OU ELLE ATTAQUE.) l'esquiva et elle se retrouva de l'autre côté de son son adversaire. Dans une grâce infinie ( on y croit )  elle se retourna vivement. Il paraissait maintenant évident qu'il faudrait faire preuve non seulement de force mais aussi d'esprit pour le vaincre. Elle tenta plusieurs piques, et s'ensuivit un véritable jeu d'escrime trop rapide et précis pour que les esprit inférieurs des autres clients du relais ne parviennent à les suivre (non, pour de vrai, ils avaient arrêtés de regarder et parlaient maintenant entre eux, leur conneries ça allait cinq minutes).
Essoufflée, elle fit deux pas en arrière et initia l'obligatoire discussion en plein combat de tout affrontement digne de ce nom.

▬ Repent-toi de tes crimes. Ce soir c'est moi qui me repaîtrais de tes entrailleeees.

A ce stade, elle-même ne se prenait plus tellement au sérieux.


@Aksel Sørensen



Aksel et le cannibalisme : unpopular opinion




another
eternity
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t110-these-shackles-i-ve-made-in-an-attempt-to-be-free-lann-100
http://magmell.forumactif.com/t825-lann-everyone-i-know-goes-away-in-the-end
avatar
Aksel en résumé c'est un gentil garçon, toujours là pour les autres, les écouter ou les protéger, c'est une sorte de leader naturel. Il est souriant, toujours de bonne humeur, assez bruyant, beaucoup plus sportif qu'intellectuel. C'est une tête brûlée aussi et un casse-cou. Finalement il ne parle que très peu de lui, de son passé ou des choses qui le touchent personnellement.
Arrivé sur Mag Mell très récemment, Aksel est à la recherche de sa petite sœur, disparue il y a 7 ans... Il est persuadé qu'elle se trouve quelque part en ce vaste monde.
798
03/04/2017
Taichi Yagami - Digimon
Sully ♥
Humain
Mini image :

Description du personnage : Aksel en résumé c'est un gentil garçon, toujours là pour les autres, les écouter ou les protéger, c'est une sorte de leader naturel. Il est souriant, toujours de bonne humeur, assez bruyant, beaucoup plus sportif qu'intellectuel. C'est une tête brûlée aussi et un casse-cou. Finalement il ne parle que très peu de lui, de son passé ou des choses qui le touchent personnellement.
Arrivé sur Mag Mell très récemment, Aksel est à la recherche de sa petite sœur, disparue il y a 7 ans... Il est persuadé qu'elle se trouve quelque part en ce vaste monde.

Messages : 798

Date d'inscription : 03/04/2017


Avatar : Taichi Yagami - Digimon

Crédits : Sully ♥




Sam 6 Jan - 2:37



Et là, c'est le drame...
La scène suivante peut être vue de plusieurs façons. Objectivement elle devrait être décrite comme un échange de coups de couverts entre un grand jeune homme brun et une petite Éternelle au milieu de l’indifférence générale. Evidemment, cela ne semble pas passionnant. La magie de l’imagination est donc là pour vous offrir un combat épique là où la réalité n’offre que peu de panache à la scène.

On pourrait la décrire comme un duel entre un dévoreur de fluffton, sanguinaire et défiguré et une brave et vertueuse elfe de combat.

Mais ce n’est qu’un parti pris. Personnellement je décrirais la scène ainsi :

Armée jusqu’aux dents, la terrible invocatrice de démons fluffton s’élança sur l’arcaniste des flammes. Ce dernier esquiva son attaque grâce à ses réflexes et sa vélocité naturelle. L’adversaire était trop faible pour que le magicien daigne se servir de sa terrible magie du feu. (ahem, nous n’épiloguerons pas sur le fait qu’il ne savait en réalité pas vraiment s’en servir et préférait du coup utiliser d’autres armes moins conventionnelles)(comme le couteau)(ou la cuilère)(pour surprendre ses adversaires)(évidemment).

Le preux Aksel se retourna donc pour faire face à la démoniste et au milieu d’une foule tellement happée par le spectacle qui leur était proposé qu’elle ne disait mot, il para de son plus beau mouvement le nouvel assaut de son adversaire. S'ensuivit alors une myriade d’échanges entre les deux combattants, le son des armes claquait dans la taverne et rythmait leur affrontement dont tous se souviendraient assurément. Peut être même que la légende qui en découlera sera enseignée au sanctuaire pour les siècles à venir.

Après plusieurs heures d’affrontement (après tout le temps, c’est relatif), la démoniste recula. Elle semblait reprendre son souffle, Aksel réussissait-il à la pousser dans ses derniers retranchements ? Ses assauts avaient-ils eu raison d’elle ? Ou bien était-ce tout simplement le fait qu’il n’y avait ni arcaniste ni démoniste et simplement une petite bergère contre un lycéen captaine de football ?

Peut être.

Dans tous les cas, les paroles de l’adoratrice des flufftons restèrent les mêmes :

▬ Repent-toi de tes crimes. Ce soir c'est moi qui me repaîtrais de tes entrailleeees.

Aksel se demanda alors de quoi elle pouvait parler, même si venant d’une Eternelle végétarienne, il doutait du sérieux de ses propos. Cependant ce moment d’hésitation fut sa seule erreur. Lann lança une dernière offensive alors qu’il avait la tête ailleurs et réussit à planter sa fourchette dans la joue du jeune homme. Ce dernier poussa un petit cri, plus de surprise que de douleur, mais assez fort pour que tous remarquent le drame qui venait de se produire. La blessure n’était évidemment pas profonde, la fourchette étant loin d’être une arme létale, mais elle le fut assez pour faire perler de minuscules gouttes.

Trois petites gouttes rouges.

Trois petites perles de sang.

Qui suffirent amplement à amener la panique dans l’auberge.



Aksel Sørensen
Un sourire sur les lèvres
Chupp / Admin
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t84-we-can-t-rewind-now-we-ve-gone-too-far-o-aksel-srensen
http://magmell.forumactif.com/t819-aksel-srensen-o-be-brave
avatar
tout est bon dans le fluffton
elle aime le fluffton
elle mange le (fromage de) fluffton
elle s'habille fluffton
elle sent le fluffton
elle vit le fluffton
330
24/06/2017
Mononobe no Futo - Touhou Project

Producteur
Producteur
Mini image : tout est bon dans le fluffton

Description du personnage : elle aime le fluffton
elle mange le (fromage de) fluffton
elle s'habille fluffton
elle sent le fluffton
elle vit le fluffton

Messages : 330

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Mononobe no Futo - Touhou Project





Mer 24 Jan - 23:20



You have torn it all apart
I am watching it
Burn
Watching it burn


  Lann se devait reconnaître la force et la dextérité de son opposant. Elle-même épéiste hors pair et largement reconnue au sein de la Cité éprouvait difficulté à... Non attendez. Mauvais personnage, je confond avec Eryen. Lann était très nulle en fait. Elle était certes dotée d'une force physique légèrement au-dessus de la moyenne à force de soulever ses flufftons, caisses de laines et meules de foin, mais tous ses talents combatifs s'arrêtaient là. Si elle devait faire une liste de ses talents, cela s'arrêterait à "sympa". Ce qui rend la situation actuelle encore plus cocasse et dénuée de sens. Fourchette contre cuillère, les coups tombent et scindent l'air dans des cliquetis vifs quifnt arquer un sourcil à la tenancière, pas forcément très contente de voir ses clients jouer avec les couverts pendant que la nourriture refroidi.
A ce stade, l'issue était incertaine.
ET qu aurait pu prédire le drame ?

  Dans ses derniers retranchement, Lann lança sont ultime attaque, y mettant toutes ses forces et se remémorant tous les bons moments passés avec Fluffton, et tous ses amis (également flufftons) qui l'attendait à la fin de ces péripéties (et puis elle avait faim aussi un peu donc elle voulait en finir d'accord.) (faut pas déconner.). Telle une héroïne de shonen elle rassembla son énergie cosmique et lança le HOKUTEN - FLUFFTON ULTIMATE SLASH DAZE, prête à en finir pour de bon et finir sur un épique "OMAE WA MOU SHINDEIRU". Bon en réalité, elle s'attendait juste à ce qu'il pare qu'elle lance sa fourchette quelque part sur le sol en haussant les épaules et partant en mode "ok je suis lassée, salut. MAISSIJERETROUVEPASFLUFFTONJETEPOURSUITENJUSTICE." Mais cet incapable d'Aksel rate son esquive, ce qui surprit la bergère autant que le jeune garçon.

Une fourchette.
Trois dents.
Une dent.
Un coup.
Une autre.
Un coup.
Une dernière.
Un coup.

Trois petit coups dans la joue. Maladroitement volontaires ans l'être vraiment. La scène lui parut presque passer au ralenti, et elle retira immédiatement son arme dans un geste paniqué, tombant presque à la renverse en se reculant. Il était visible. Sans sang. Ridicule quantité certes, mais absolument trop grande pour les critères d'une Eternel. Aksel étant humain l'affront était d'ampleur limité, mais suffisamment pour troubler les clients de l'auberge qui firent soudain attention à leur querelle, un air sévère sur les yeux, alors que des chuchotement contrariés et quelques exclamations choquées s'élèvent dans l'air.

D'un réflexe stupide, alors qu'une légère goutte commence à couler Lann se précipite et couvre la joue d'Aksel avec ses deux mains, la tête basse et penaude, les prunelles effrayés et presque embrumés par la panique. Sa voix semble l'étouffer et la sensation du liquide chaud sur ses mains pâles lui donne une sensation dégoût profond qui renforce son effroi. Elle bégaie en lui lançant des yeux suppliants.

▬ Ne les laisse pas toucher le sol. Ton corps t'appartient mais au-delà il s'agit du monde de Leliel. Ne me laisse pas souiller son oeuvre. Désolée. Désolée.

Ses excuses continuent et suffoquent entre des pleurs tremblant. Ses tressaillent sur la peau de l'humain. Elle reloge son visage déconfit entre ses épaules, laissant de fines larmes couler au sol. heureusement celles-ci ne sont pas un blasphème.

Elle aurait mieux fait d'utiliser une cuillère.


@Aksel Sørensen



Aksel et le cannibalisme : unpopular opinion




another
eternity
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t110-these-shackles-i-ve-made-in-an-attempt-to-be-free-lann-100
http://magmell.forumactif.com/t825-lann-everyone-i-know-goes-away-in-the-end
avatar
Aksel en résumé c'est un gentil garçon, toujours là pour les autres, les écouter ou les protéger, c'est une sorte de leader naturel. Il est souriant, toujours de bonne humeur, assez bruyant, beaucoup plus sportif qu'intellectuel. C'est une tête brûlée aussi et un casse-cou. Finalement il ne parle que très peu de lui, de son passé ou des choses qui le touchent personnellement.
Arrivé sur Mag Mell très récemment, Aksel est à la recherche de sa petite sœur, disparue il y a 7 ans... Il est persuadé qu'elle se trouve quelque part en ce vaste monde.
798
03/04/2017
Taichi Yagami - Digimon
Sully ♥
Humain
Mini image :

Description du personnage : Aksel en résumé c'est un gentil garçon, toujours là pour les autres, les écouter ou les protéger, c'est une sorte de leader naturel. Il est souriant, toujours de bonne humeur, assez bruyant, beaucoup plus sportif qu'intellectuel. C'est une tête brûlée aussi et un casse-cou. Finalement il ne parle que très peu de lui, de son passé ou des choses qui le touchent personnellement.
Arrivé sur Mag Mell très récemment, Aksel est à la recherche de sa petite sœur, disparue il y a 7 ans... Il est persuadé qu'elle se trouve quelque part en ce vaste monde.

Messages : 798

Date d'inscription : 03/04/2017


Avatar : Taichi Yagami - Digimon

Crédits : Sully ♥




Mer 14 Fév - 7:09



code rouge code rouge
Lann limita les dégâts qu’auraient pu causer une telle blessure (?) dans une auberge remplie d'Éternels. À peine vit-elle les perles rubis sur la joue d’Aksel, qu’elle se précipita pour couvrir la joue du jeune homme de ses deux petites mains. Ce qui limita les dégâts à quelques exclamations choquées et autres sévères regards, mais personne ne prit la fuite en hurlant, comme avait pu craindre Aksel.

Ce dernier voulu remercier l’Eternelle pour son geste, qui n'était pas rien venant d’un être honnissant le liquide vermillon, mais Lann agit en première.  Elle releva sa tête jusque la baissée, lançant des yeux suppliants et embrumées par les larmes au jeune homme.

▬  Ne les laisse pas toucher le sol. Ton corps t'appartient mais au-delà il s'agit du monde de Leliel. Ne me laisse pas souiller son oeuvre. Désolée. Désolée.

C'était une véritable prière que Lann lui faisait de son ton bégayant. C’etait peut etre la premiere fois qu’Aksel comprit réellement l’importance que la bergère et surement la plupart des Eternels portait à la pureté de leur monde. La création de Leliel. Ou le sang écarlate ne devait jamais couler.

Il sentait contre sa joue, les tremblements de la petite Eternelle alors qu’il l’entendait pleurer tout en s’excusant… Ce spectacle brisa littéralement le coeur du jeune homme. Il y a quelques secondes à peine, ils s’amusaient comme des enfants dans la lumiere rougoyante de l’auberge au cours d’un combat epique selon certains et desormais, jamais il ne s’etait senti aussi mal.

Il prit alors les mains tremblantes de Lann dans la sienne et de l’autre couvrit rapidement sa blessure. Il empêcha la bergère de regarder les traces grenat qu’avait dû laisser son sang sur sa peau et l'entraîna rapidement à l'écart vers l'écurie des Voluvets. Il y repéra rapidement un seau rempli d’eau. D’un revers de main, il essuya sa joue pour s’assurer que le sang ne coulerait plus et sortit d’un de ses poches un mouchoir qu’il trempa dans l’eau.

▬  Laisse toi faire, on va enlever tout ça.

Il nettoya alors délicatement les marques rouges sur les paumes de Lann, comme il aurait pris soin d’une enfant. Puis il s’occupa de ses propres paumes. Lorsqu’il eut finit de tout nettoyer, il fit apparaître une flamme au creux de sa main pour faire disparaitre le mouchoir contaminé.

Alors que le mouchoir se réduisait lentement en cendre au contact du feu, il fit un sourire maladroit à Lann et tenta de la rassurer :

▬ Je suis vraiment désolé pour tout ça. Mais en tout cas, rassure toi mon sang ne touchera jamais le sol de ta déesse. Ne t’en fais pas. Et ma blessure est toute petite, elle ne devrait pas saigner plus.  



Aksel Sørensen
Un sourire sur les lèvres
Chupp / Admin
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t84-we-can-t-rewind-now-we-ve-gone-too-far-o-aksel-srensen
http://magmell.forumactif.com/t819-aksel-srensen-o-be-brave
avatar
tout est bon dans le fluffton
elle aime le fluffton
elle mange le (fromage de) fluffton
elle s'habille fluffton
elle sent le fluffton
elle vit le fluffton
330
24/06/2017
Mononobe no Futo - Touhou Project

Producteur
Producteur
Mini image : tout est bon dans le fluffton

Description du personnage : elle aime le fluffton
elle mange le (fromage de) fluffton
elle s'habille fluffton
elle sent le fluffton
elle vit le fluffton

Messages : 330

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Mononobe no Futo - Touhou Project





Hier à 23:23



You have torn it all apart
I am watching it
Burn
Watching it burn


  Les yeux fermés, elle n'ose plus respirer, bafouillant encore des excuses à demi-mots et ravalant des sanglots qui lui siéent si mal. L'obscurité de ses paupières à quelque chose de rassurant, comme un porte de sortie aux erreurs, à la réalité. Mais elle la sent, la réalité, sous ses paumes. Chaud liquide carmin qui lui semble brûler sa peau, petites perles vermeilles qui lui semblent être un flot abondant, profanant jusqu'à la blancheur de ses os.
  La torture cesse, et le mangeur de flufftons prend ses mains dans la sienne, cache sa blessure, l'entraîne au loin. Il ne la laisse pas voir, il essaie du moins, d'éloigner de ses pupilles d'argent les reflets pourpres qui zèbrent désormais sa peau opaline comme des veines amarantes sur du marbre. Mais elle le sait. Elle le sent. Cette humidité malsaine, qu'elle touche timidement du bout d'un doigt frémissant en fermant le poing.

  Elle déglutit en silence, elle pourtant si bavarde, si spontanée, si prompte à faire vibrer sa voix d'un écho envahissant au milieu du monde. Elle n'est que silence désormais. Livide, pâle et silencieuse comme l'hiver, alors que ses pensées entent une prière inarticulée. Une excuse. Quelque chose de spirituel sans doute, comme un réflexe confus de son éducation dont le sens lui échappe. Elle se laisse porter sans bruit, reconnaissante qu'on la guide loin de l'agitation et de son propre désarroi, alors qu'elle même ne peut faire de l'ordre dans sa tête pour agir autrement que par bête instinct culturel. Et elle se retrouve là, encore hébétée, et tombe sur ses fesses.

Il se nettoie la joue, et alors qu'il cherche à faire de même, elle desserre finalement le poing, elle le voit, ce sang, ce sang humain, presque rien, quelques pétales cramoisis au creux de sa main tout au plus, qui s'estompent disparaissent sous l'eau comme des traînées d'encre garance qui se fondent sur le tissu et ne semblent qu'un mauvais souvenir. Elle contemple encore un peu ses mains désormais vierges de tout crime et les remuent légèrement, comme si elle venait de réapprendre à bouger.

Il s'excuse et la rassure, alors qu'elle s'assoit convenablement. Tant qu'à être au sol autant être confortable. Et puis elle remet ses pensées en place. Elle pense à ce qu'elle a fait, ce qu'il a fait, ce qu'ils ont fait. Il a l'air gentil, Aksel, après l'avoir aidé, à la réconforter à la lueur d'un feu. Alors lann ressent encore plus de honte. Les Éternels vieillissent mais ne mûrissent pas, Lann en était la preuve. Elle continue de regarder les flammes, mais ne cherche pas ses mots plus longtemps.

▬ Ne t'excuse pas. C'est ma faute. C'est moi qui t'ai provoqué en duel. C'est moi qui t'ai blessé.

Elle baisse les yeux en se rappelant de la raison de sa venue.

▬ En plus ce n'est probablement pas toi qui a mangé mon fluffton égaré.

Parce que oui, c'était pour cela qu'elle a tenté de t'assassiner au fait.

▬ Il est probablement juste parti. Parce que je suis une mauvaise bergère. Une mauvaise Éternelle.

Et elle le sent, dans sa gorge, un nœud, une boule, qui remonte et lui resserre le cœur, qui fait revenir les larmes au coin de ses yeux, qu'elle enfoui en même tant que tout son visage derrière ses genoux, se mettant en boule, se cachant, d'Aksel, de tous, d'elle-même.

▬ Parce que je suis une irresponsable profanatrice indigne de Leliel.

  Lann s'affichait tellement souvent comme la joie de vivre et la simplicité incarnée qu'on oubliait que même dans même dans le plus humble des esprits il y avait aussi de l'humanité, des soucis, des doutes, un manque de confiance, qu'on cache jusqu'au jour où on ne peut plus, où on perd Fluffton, où on blesse Aksel, où on déçoit sa divinité, où on a honte d'être soi.

Vous vous souvenez quand se rp commençait avec des situations ridicules et des citations du Seigneur des Anneaux ?
Moi non plus.


@Aksel Sørensen




Aksel et le cannibalisme : unpopular opinion




another
eternity
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t110-these-shackles-i-ve-made-in-an-attempt-to-be-free-lann-100
http://magmell.forumactif.com/t825-lann-everyone-i-know-goes-away-in-the-end
Contenu sponsorisé

Contact
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aksel A. Earley
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» Restitution?
» Bilan de vos observations sur la politique haitienne.
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: