reach ; illy

avatar
tout est bon dans le fluffton
elle aime le fluffton
elle mange le (fromage de) fluffton
elle s'habille fluffton
elle sent le fluffton
elle vit le fluffton
262
24/06/2017
Mononobe no Futo - Touhou Project
-
Producteur
Producteur
Mini image : tout est bon dans le fluffton

Description du personnage : elle aime le fluffton
elle mange le (fromage de) fluffton
elle s'habille fluffton
elle sent le fluffton
elle vit le fluffton

Messages : 262

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Mononobe no Futo - Touhou Project

Crédits : -



En ligne

Mer 18 Oct - 20:27


If I kiss you where it's sore
Will you feel better, better, better?
Will you feel anything at all?


Combien d'années et quelle distance, les ont séparé jusque-là.
Petites silhouettes blanches, blessées par la mortalité?
L'une envie, l'autre attend.
Combien de jours en silence, a-t-elle attendu, observé, en silence, embarras, la bergère fumer sa pipe, assise dans l'herbe, saluant les passants, et le troupeau virevolter calmement. La bergère voit, du coin de ses yeux, parmi les hautes herbes, la pointe du chapeau, les cheveux argentés, mais elle fait silence.
Elle reprend une bouffée d'herbe.
Fait un rond de fumée dans l'air.
Elle attend.

L'après-midi, sur sa terrasse, elle sert le thé, ses invités lui demandent, qui est cette jeune fille qui tend la main vers le fluffton, timidement, cachée, pensant être discrète ? Elle hausse les épaules.
Elle ne sait pas.
Elle n'est pas curieuse.
Elle boit son thé.
Elle attend.

Le soleil se couche, la jeune fille repart comme un ombre vers Andraste. Lann depuis sa fenêtre, la regarde se faufiler vers l'horizon.
Elle sourit.
Elle attendra encore.

La bergère met à nu ses bêtes, récolte le fruit de sa sinécure, et elle entend dans son dos le froissement de l'herbe qui bouge.
Elle sourit.
Pourquoi attendre ?
Elle n'attend que trop de choses depuis trop longtemps.
Ne pourrait-elle pas pour une fois agir ?
Elle attrape un fluffton le lance en cloche.
Ricoche sur le soleil.
Rebondit sur la tête de sa convive imprévue dans un bruit doux.
Douceur contre douceur, pour alerter son petit cœur. Qu'elle est là, qu'elle arrive, qu'elle l'a vue,
que la distance va se réduire un peu.

Elle s'approche doucement, si elle tend la main, mettra-t-elle un terme à cette distance, à cette attente ?
Si elle tend la main, que se passera-t-il?
Serez vous comblées ?
Serez-vous un peu moins seules ?

Si elle tend la main l'attraperas-tu ?



@Illy

reach




another
eternity
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t110-these-shackles-i-ve-made-in-an-attempt-to-be-free-lann-100
http://magmell.forumactif.com/t825-lann-everyone-i-know-goes-away-in-the-end
avatar
Illy, c’est une petite boule d’amour qui ne demande qu’à avoir tout plein d’amis. D’un naturel très curieux, elle n’hésitera pas à vous suivre dans la rue ou à toquer à votre porte si vous l’intriguez ne serait-ce qu’un peu. Illy aime beaucoup les humains et les admire. Secrètement, elle rêve de devenir comme eux, même si elle ne sait que ce n’est pas possible. Elle est très susceptible quand il s’agit de ses oreilles et se mettra à bouder si vous lui faite la remarquer.
72
26/07/2017
Fuse Midori - Black Bullet
Styx - Peregrine - Luca ♥
Commerçant
Commerçant
Mini image :

Description du personnage : Illy, c’est une petite boule d’amour qui ne demande qu’à avoir tout plein d’amis. D’un naturel très curieux, elle n’hésitera pas à vous suivre dans la rue ou à toquer à votre porte si vous l’intriguez ne serait-ce qu’un peu. Illy aime beaucoup les humains et les admire. Secrètement, elle rêve de devenir comme eux, même si elle ne sait que ce n’est pas possible. Elle est très susceptible quand il s’agit de ses oreilles et se mettra à bouder si vous lui faite la remarquer.

Messages : 72

Date d'inscription : 26/07/2017


Avatar : Fuse Midori - Black Bullet

Crédits : Styx - Peregrine - Luca ♥




Lun 23 Oct - 22:06

Qu’est-ce que tu fais Illy ?

Pourquoi te caches tu ?

Qu’est-ce qui t’empêche d’avancer ?

Cela fait déjà quelques temps que, parfois, tu t’aventures dans le hameau. Là-bas, c’est le clan des producteurs. Ils se sont tous rassemblés, entre eux, pour mieux cultiver, pour se sentir plus proche. Enfin c’est ce que tu penses. Parfois, tu envies le calme que t’inspire ce lieu. La rue des commerçants est un endroit très sympathique. Tu aimes vivre là-bas. Mais c’est bruyant. Ici tout est calme, silencieux, doux. Dans ces champs, tu as l’impression de pouvoir toucher le ciel.

Mais si tu viens, c’est pour une autre raison. Il y a déjà bien longtemps que tu sais que quelqu’un s’occupe d’un troupeau de flufftons. Ces bêtes si mignonnes sont couvées en permanence par une bergère. Mais toi, tu voulais voir de plus près, tu voulais découvrir. Alors, lorsque les histoires ne t’ont plus suffi, tu as commencé à te rendre au hameau. Bien sûr, tu ne te montres pas. Tu es trop timide envers les autres éternels pour ça. Donc tu restes derrière un buisson, observant les créatures volantes. Tu penses être discrète comme ça, mais en vérité la propriétaire des lieux t’a déjà repéré depuis longtemps.

A chaque visite, ton chapeau dépasse un peu plus de ta cachette, tes doigts fins se font plus présents, et ta présence s’ancre dans le décor. Pourtant, tu ne t’en rends pas compte. Tu prends doucement confiance en ces lieux. Un jour tu le sais, il faudra bien te confronter avec la productrice. Mais tant que tu le peux encore, tu repousses un peu plus l’échéance.

La curiosité est un vilain défaut. Les éternels te l’ont assez répété. Le Culte lui-même te l’a déjà dit. Quand tu venais de naitre et que tu te trouvais dans le sanctuaire avec les autres, tu passais ton temps à vouloir tout écouter. Les conversations entre les « grands » te paraissaient mille fois plus intéressantes que d’apprendre à coudre. Ce n’est que quand l’un d’eux t’a rendu sourde pour te punir que tu as fini par arrêter de les espionner. Pour autant, cela ne t’a pas empêché de garder ce caractère curieux. Simplement, tu choisis les personnes avec qui tu peux l’être.

L’après-midi touche à son terme. Les premiers rayons du soleil quittent le ciel et laissent place à de magnifiques reflets dorés sur les champs cultivés. Toujours cachée derrière un buisson, tu observes en silence les créatures. Mais aujourd’hui tu n’as pas été assez attentive. La propriétaire a décidé de lever le voile du mystère qui pèse sur ta personne. Un geste précis de sa part pour que l’une de ses bêtes s’envole et tombe sur ta petite tête. Surprise, tu tombes en arrière sur les fesses.

- Aie aie aie.

Tu remarques alors ce qui t’a cogné. Un fluffton ? Comment a-t-il pu t’arriver sur la tête ? Lorsque tu relèves le menton vers le ciel, une dame est là. On dirait qu’elle a 20 ans mais en réalité elle en a beaucoup plus. Elle te regarde, comme attendant que tu réagisses la première. Tu te mets alors à agiter les mains dans tous les sens, intimidée par sa présence.

- Pardon madame je ne voulais pas vous piquer quelque chose ou un truc pas correct dans le genre. Je voulais juste regarder pardon pardon.
Reach
avec Lann

©BBDragon



Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t523-roule-petit-chat-illy-terminee
http://magmell.forumactif.com/t539-bbchat-en-manque-de-contact-ouvert
avatar
tout est bon dans le fluffton
elle aime le fluffton
elle mange le (fromage de) fluffton
elle s'habille fluffton
elle sent le fluffton
elle vit le fluffton
262
24/06/2017
Mononobe no Futo - Touhou Project
-
Producteur
Producteur
Mini image : tout est bon dans le fluffton

Description du personnage : elle aime le fluffton
elle mange le (fromage de) fluffton
elle s'habille fluffton
elle sent le fluffton
elle vit le fluffton

Messages : 262

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Mononobe no Futo - Touhou Project

Crédits : -



En ligne

Mer 1 Nov - 21:48


If I kiss you where it's sore
Will you feel better, better, better?
Will you feel anything at all?


Son visage est silence.
Calme.
Paix.
Un sourire délicat.
Des yeux tièdes.
Elle fait comme partie du paysage, comme un élément immuable de ce dernier. Ses cheveux d'argents et ses vêtements de soie dansent avec la brise. L'herbe frémit sous ses pieds. Toute la sérénité du lieu, sa douceur, son hospitalité, son histoire et ses habitants, tout se reflète en Lann comme si l'endroit vivait elle comme elle vit en lui. Comme si, si on venait à la retirer du paysage, son existence serait remplacé par un large trou noir, non naturel. Lann n'était pas spécialement belle mais il y avait quelque chose de magnifique à la voir, là, silhouette blanche embrasée par les filets dorés du soleil couchant, debout, devant elle, Illy, l'autre éternelle, frissonnante comme un flocon arrivé trop tôt. Intimidée, paniquée, elle semble si fragile, si seule au monde.
Lann connaît le sentiment. L'impuissance, le désarroi. Elle le rejette, rejette cette vision delle-même qui lui donne parfois envie de se cacher dans les hautes herbes et d'attendre la douce délivrance de la mort dans les hautes herbes. La solitude. C'est bien parce qu'elle connaît la peur qu'elle aide ceux qui la vivent. C'est bien pour cela qu'elle fait un pas de plus. Sa main est tendue vers l'avant mais Illy ne semble pas la voir, trop honteuse d'être découverte, trop effrayée d'être punie.
Alors elle fait encore un pas, un de plus.
Elle s'agenouille avec souplesse.
Elle est un souffle dans la plaine.
Un rayon de soleil dans le crépuscule.
Un rire dans la saison.
Elle attrape la main d'Illy. Soudainement, mais sans violence. Et elle pose ses deux-mains sur cette dernière, comme pour la réchauffer.
La réchauffe-t-elle ?
Ses mains, son corps, sa vie, peut-elle les réchauffer ?
Peut elle se réchauffer de penser qu'elle peut faire une différence ?
Pour quelqu'un ?
Pour Illy ?

Elle la regarde. Elle la voit bien, maintenant. Ses cheveux opalins, ses yeux ronds et brillants comme des pierres précieuses. Ses yeux avec lesquels elle regarde. Avec lesquels elle rêve, avec lesquels elle espère. Lann voulait lui donner de nouveaux yeux. Des yeux pour marcher. Des yeux qui avancent.

▬ Regarde, dit-elle, regarde comme c'est facile d'être proche.

Elle agrippe la petite main plus fort et l'entraîne avec elle alors qu'elle se relève. Deux silhouettes ridiculement blanches dans le soir proche, des flufftons voletant comme des lucioles autour d'elles, elles semblent presque danser, maintenant debout, l'une face à l'autre. Ses mains dans la sienne. Un sourire sur les lèvres.
Si proches.



@Illy

reach




another
eternity
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t110-these-shackles-i-ve-made-in-an-attempt-to-be-free-lann-100
http://magmell.forumactif.com/t825-lann-everyone-i-know-goes-away-in-the-end
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Question sur le Nouveau Halo Reach
» Modif. de Assaut sur Black Reach !
» Reach For The Sky ~ Caem
» nouveau nobz ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Nos partenaires
Le devenir ?
CHRONOSREP