that's the way i like it // diogène

avatar
huge nerd 50% pile électrique, 50% ronflex.
26
19/07/2017
Futaba Sakura (Persona 5)
Void & Floween ♥
Humain
Mini image :

Description du personnage : huge nerd 50% pile électrique, 50% ronflex.

Messages : 26

Date d'inscription : 19/07/2017


Avatar : Futaba Sakura (Persona 5)

Crédits : Void & Floween ♥




Lun 25 Sep - 19:34


Ironiquement, pour une cité fantastique, Andraste n'avait pas grand chose de si palpitant. En tout cas, pas aujourd'hui.

En y réfléchissant, il était vrai que pour elle, trouver quelque chose de réellement palpitant n'était pas une mince affaire. Principalement parce qu'elle n'était jamais satisfaite. Quelque chose ne tournait pas rond : aucune game réussie sur ses jeux en ligne entraînant donc un ragequit magistral, aucun gros événement à suivre en direct, aucune vidéo en trending qui l'intéresserait, aucune news qui déchaînerait la fangirl en elle ; bref, pas besoin de tourner autour du pot plus longtemps : Lydia s'emmerdait profondément.

Ça lui arrivait souvent — ça arrive toujours de s'ennuyer après tout — mais là, la situation était grave. C'était pour ça qu'en fin de matinée, à court d'idées (et de séries) pour s'occuper l'esprit, Lydia avait décidé de tout simplement sauter à travers le home cinema de ses parents pour se rendre à Mag Mell. Une pratique plutôt risquée en soi, qui demandait beaucoup d'adresse et de doigté... pour ne pas s'éclater contre l'écran. Hein ? Si ça sent le vécu ? P-presque.

Elle avait posé les pieds à Coba alors que le soleil était presque à son zénith. Mais malgré cela, la chaleur n'était pas si écrasante : probablement un signe que l'été touchait à sa fin. C'était sûrement pour ça que la place était un peu plus remplie que d'habitude, et que quelques Eternels curieux avaient décidé de venir. Apparemment, l'été, c'était pas trop leur truc. Et qu'est-ce qu'elle les comprenait. En tant que rouquine, elle fuyait le soleil autant que possible. Saleté de peau sensible qui marque vite.

Toujours est-il qu'il était désormais presque quatorze heures, qu'elle avait marché de Coba jusqu'Andraste, qu'elle avait pénétré la ville depuis, et qu'elle ne savait toujours pas quoi faire.

Elle grogne.

Ses bottes tapent contre les pavés du quartier populaire — probablement l'endroit le plus convivial de la ville, ou du moins celui où les humains ne sont pas trop mal vus. Enfin, autant qu'un Éternel pourrait mal voir un humain. Elle arpente la rue sans savoir où aller, ses prunelles à la recherche de quelque chose qui capterait son intérêt. Elle a un peu peur, Lydia, mine de rien. Peur de s'endormir en plein milieu de l'avenue, mais surtout peur d'avoir aucun contrôle sur ce qu'elle fait. Alors elle s'occupe. Peut-être qu'elle cherche quelqu'un. Et elle doute que ces enfants Éternels (qui avaient semblé fascinés par la vidéo qu'elle leur avait montré pour tuer le temps ; un tel intérêt pour une course d'escargot d'une heure, c'était un peu bizarre) auraient été capable de l'aider si elle s'était endormie soudainement. Même si... est-ce que c'était vraiment des enfants, en fait ? Physiquement, c'était sûr — mais on ne sait jamais ce qu'un Éternel peut nous réserver. Le petit gérant bleu du Refuge lui avait déjà hurlé dessus le jour où elle l'avait pris pour un gamin, même si ça avait l'air d'être son lot quotidien.

Et en parlant de bleu — voilà qu'elle repère quelques mètres plus loin, entre deux larges silhouettes, une tignasse bleu sombre relativement familière. Assis à une table, cinq cartes en main, voilà un visage qu'elle connait plutôt bien. Au grand dam de l'autre.

Elle s'approche, se met sur la pointe des pieds pour tenter d'apercevoir ne serait-ce qu'un petit quelque chose de ce qu'il se passe sur cette table. Une partie de jeu (!!) de cartes. Elle ne sait pas trop lequel, elle devra lui poser des questions après ça. Mais en tout cas, la partie a l'air d'être à son avantage. Hmm.

Ses yeux pétillent ; ses lèvres s'entrouvrent.

« Hé, mais t'as pas déjà tout raflé cette semaine ? »
feat. @Diogène


Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/
http://magmell.forumactif.com/
avatar
Ne vous attendez pas à le voir dans un tonneau.
Refusez poliment toute proposition de jeu impliquant des cartes ou des pièces, si vous tenez à votre argent.
19
09/07/2017
Shiroe (Log Horizon)
Luca
Humain
Humain
Mini image :

Description du personnage : Ne vous attendez pas à le voir dans un tonneau.
Refusez poliment toute proposition de jeu impliquant des cartes ou des pièces, si vous tenez à votre argent.

Messages : 19

Date d'inscription : 09/07/2017


Avatar : Shiroe (Log Horizon)

Crédits : Luca




Mar 26 Sep - 20:03
''Alors, tu suis ? Ou tu te couches ?''

''Laisse-le réfléchir, Wedge...Il en a bien besoin, le pauvre.''

''Il ne peut pas se bouger le cul ? S'il a rien, il a rien, y'a pas à chercher pendant  trois plombes !''

Cause toujours, abruti. Vous savez ce qui fait tout le sel du poker ? Le fait de savoir que l'on peut perdre à tout moment. Avec chaque donne, chaque mise, il y a toujours le risque de prendre la mauvaise décision et de se retrouve complétement fauché. Et c'est cela qui différencie un bon joueur, d'un simple pigeon : le premier saura quand se retirer, le second continuera de croire qu'il maitrise la situation. Pas besoin de chercher très loin, pour savoir à quel catégorie appartient cet imbécile.

'' 30.''

''50. Il est pas bien, ce type...Pas qu'ça me dérange, mais bon.''

Continuez, mes petits, continuez.

''Ok, je monte à 150. Et toi  ?''

''Tapis.''

''T'es vraiment cinglé, en fait.''

Pas moins que toi, l'ami. Et probablement bien moins déçu, quand le moment sera venu de dévoiler ma quinte. J'aurais probablement pu récupérer un Flush Royal, mais à trop attirer l'attention, c'est tout mon plan qui tomberait à l'eau. J'ai déjà failli partir en courant, lorsque le gros tas m'a regardé de travers, lors de la manche précédente :  en agissant un peu trop précipitamment, la sensation étrange qui accompagne ma petite ''touche personnelle'', n'ai pas passé inaperçu, et il a même demandé un nouveau tour de cartes...Comme si ça pouvait changer quelque chose. Un léger claquement de doigts et hop, une jolie distribution, amenant cinq cartes bien précises dans ma main. Son collègue s'est déjà couché, mais si je rafle ce tapis, ça devrait faire un bon 500 et une matinée rentabilisée. Aucune chance qu'il ne l'emporte, je me suis personnellement assuré que sa propre main soit assez haute pour l'encourager, tout en restant inférieure à la mienne....C'est beau, l'innocence.
Et maintenant, l'étape finale.

''Très bien. On peut révéler...À toi l'honneur.''

Cette fois, c'est bon...Et une journée parfaite, u-

''Hé, mais t'as pas déjà tout raflé cette semaine ? ''


Cette voix...Ah non. Non, non, non, non ! Pas elle, pas maintenant ! Astera, dis-moi que c'est une blague, que j'hallucine que c'est pas...

''Ly...Lydia ? Qu'est-ce que tu fiches ici ? Non, en fait ne réponds pas. Du coup, on en était où ?''

''...Comment ça, ''tout raflé'' ? J'croyais que t'étais fauché.''

''On a même dû t'avancer ta mise de départ. Et il a  dit qu'il venait d'arriver à Andraste, non ?''

''Me semble bien, Biggs. L'a même fallu lui expliquer les règles.''

''...TOI !''

Argh, la lumière se fait. Pourquoi il faut que ça finisse comme ça ? J'étais bien moi, j'allais repartir avec un joli petit pactole. Au lieu de ça, deux des trois autres joueurs sont déjà en train de se lever lentement en me fusillant du regard, tandis que le troisième affiche un air quelque peu ennuyé devant la fin de la partie. Réfléchis, vite, réfléchis....

''On pourrait peut-être....en discuter ?''

''Fais voir ta main.''

''Non mais, c'pas une bonne idée, j'vous assure.''

Mais c'est qu'il y tient, en plus ! Si jamais cet abruti s'aperçoit que j'étais sur le point de les rouler, la pitié risque d'être un concept trèèèèès flou pour eux. Une seule solution...On improvise !
Et comme une serveuse vient obligeamment de passer avec un plateau, une petite impulsion de ma part dans ses jambes...Quelle malchance quand même, que ce tabouret se soit renversé, pile au moment où elle allait le dépasser. Et encore plus que le contenu de son plateau vienne inonder mes deux ex-partenaires de table, déclenchant une kyrielle de jurons et d'insultes envers la pauvre fille.
Profitant de l'occasion, je fais rapidement glisser mon bras sur la table, faisant ainsi disparaitre le tas de pièces dans mon sac.
Puis, sans plus de cérémonie, j'attrape la catastrophe ambulante à l'origine de tout ceci sous mon bras, avant de me précipiter vers l'allée la plus proche. Tout va bien, futie réussie, plus qu'à mettre un maximum de distance entre cet endroit et nous.

''REVIENS LÀ, SALAUD, ET RENDS-MOI MON POGNON !''

*FLOOOOOSH*

Ok, non, tout va pas bien...Mention mentale : La prochaine fois que tu te cherches des partenaires de poker, Vince, tu vérifies qu'ils ne soient pas capables de CRACHER DU FEU !
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t407-les-gens-qui-pensent-qu-ils-vont-perdre-reussissent-rarement-diogene-vincent-savarin#2522
http://magmell.forumactif.com/
avatar
huge nerd 50% pile électrique, 50% ronflex.
26
19/07/2017
Futaba Sakura (Persona 5)
Void & Floween ♥
Humain
Mini image :

Description du personnage : huge nerd 50% pile électrique, 50% ronflex.

Messages : 26

Date d'inscription : 19/07/2017


Avatar : Futaba Sakura (Persona 5)

Crédits : Void & Floween ♥




Mar 26 Sep - 22:21


Et bah voilà. Comme quoi des fois, il fallait juste, juuuste titiller un peu Dame Fortune pour qu'elle décide de cracher le morceau et de servir quelque chose de bon à se mettre sous la dent. Elle ne s'attendait pas à ce qu'une simple remarque fonctionne aussi bien, qu'elle aie autant d'impact sur quelque chose d'aussi trivial.

Elle jubilerait presque lorsqu'elle voit le visage de Dio devenir livide — et celui de ses adversaires devenir noir de colère. Pas par pure malice, pas pour le foutre dans la merde, non, loin de là : elle aime juste l'embêter. Premièrement parce que c'est un super passe-temps, et deuxièmement, parce qu'il est incroyablement facile à taquiner. Aussi bien dans la réalité que dans ses rêves, d'ailleurs. C'est devenu un de ses talents, une de ses occupations préférées — franchement, elle devrait être rémunérée pour ça.

(Pour ça, et pour sa détermination exemplaire : Lydia ne lâche jamais l'affaire lorsqu'elle veut quelque chose.)

Tout ça pour dire que tout s'était passé exactement comme prévu.

En revanche, elle ne s'attendait pas à ce que ses adversaires réagissent de manière, heu, aussi violente. Que la pauvre serveuse qui comme par hasard, se retrouvait là se fasse crier dessus comme du poisson pourri.

Et que l'un d'entre eux se mette à cracher du feu, aussi.

Serait-elle restée là quelques instants de plus et sa chevelure rousse aurait... roussi. Heureusement, Diogène était là pour sauver la mise ; un geste rapide, de l'argent récupéré et en deux temps, trois mouvements, voilà que Lydia se retrouve soulevée, calée sous son bras — hé, il avait pas l'air si robuste que ça pourtant, monsieur tonneau — alors qu'il fuit à toute vitesse, sans même regarder derrière lui, en tentant désespérément d'échapper à l’Éternel massif qui le poursuit.

« WOOHOOOOOO ! »

Elle lève le poing en l'air et elle rit, Lydia : après tout, autant en profiter, de cette bouffée d'adrénaline. Et clairement, ils ne se feraient pas tuer pour ça. Oh, et, aussi blasé soit Diogène, il ne la laisserait sûrement pas crever. Enfin, elle espère.

Elle relève les yeux vers le fuyard — qui est un peu plus agréable à regarder que la rue pavée — et lui fait coucou de la main, frénétiquement.

« Salut Dio ! Ca va bien aujourd'hui ? Tu t'es encore fait un sacré pactole, hein ? »

Autant dire que la rouquine est ravie. Et le sourire de satisfaction étalé sur son visage n'en est qu'un des signes.
feat. @Diogène


Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/
http://magmell.forumactif.com/
avatar
Ne vous attendez pas à le voir dans un tonneau.
Refusez poliment toute proposition de jeu impliquant des cartes ou des pièces, si vous tenez à votre argent.
19
09/07/2017
Shiroe (Log Horizon)
Luca
Humain
Humain
Mini image :

Description du personnage : Ne vous attendez pas à le voir dans un tonneau.
Refusez poliment toute proposition de jeu impliquant des cartes ou des pièces, si vous tenez à votre argent.

Messages : 19

Date d'inscription : 09/07/2017


Avatar : Shiroe (Log Horizon)

Crédits : Luca




Mer 27 Sep - 13:35
Si jamais on meurt à cause de cette gamine, je la TUE ! Ah non, ça marche pas. Mais ça aurait pu, vu la situation de merde dans laquelle elle vient de nous fourrer , tous les deux ! Astera, rappelle-moi de lui passer le savon du siècle, si on s'en sort...Dans le cas contraire, je pense que mes priorités risquent d'être légèrement remaniées.

''Salut Dio ! Ca va bien aujourd'hui ? Tu t'es encore fait un sacré pactole, hein ? ''

''Ferme-la et accroche-toi ! Si j'veux pouvoir le compter, faut encore qu'on en sorte vivant !''

'*FLOOOOSH*

Heureusement que ce barbecue sur pattes vise aussi mal qu'il bluffe : alors que les passants commencent à prendre conscience de la situation, un nouveau jet d'air brûlant vient roussir un étalage, sur ma droite. Petite pensée émue pour le commerçant qui s'est retrouvé forcé de plonger sous son comptoir, afin d'éviter de finir en merguez grillée. Désolé collègue, j'ai ma propre peau et celle d'un cataclysme ambulant à sauver !
Pour ne rien arranger, avec un tel boucan, la garde ne devrait pas tarder à débarquer...et j'ai un rendez-vous à Coba demain matin, vu la rapidité des Éternels avec ce genre de choses, je peux tout de suite l'oublier !
Sans cesser de courir, je sens mon bras qui commence à tirer vers le bas, tandis que l'adrénaline est lentement replacé par une froide constatation : avec un tel poids mort, je n'ai aucune chance de le distancer. À la longue, il lui suffira d'un tir un peu plus précis que les autres et bonjour la grillade. Réfléchis, Vince, réfléchis....

''...Désolé. Ah non, en fait, absolument pas !''

Et sans plus de cérémonie, alors qu'un angle de rue nous masque à la vue de notre poursuivant, j'empoigne Lydia par la taille des deux mains, avant de la jeter sans plus de cérémonie sur une pile de draps entremêles. La jeune fille disparait ainsi au beau milieu des tissus colorés, juste avant qu'une nouveau jet de flammes ne jaillisse de l'angle. Pas le temps de soupirer, on réglera nos comptes plus tard, gamine !
Reprenant ma course, j'ai beau cherché un enchainement qui pourrait se produire ,''purement par hasard'' pour intercepter ce gugusse, impossible de me concentrer suffisamment...Là, ce Voluvet ! Le cavalier a l'air de bien le tenir, mais on dirait qu'il hésite entre le fait de rester calme et l'échoppe au comptoir gorgé de fruits frais, qui se situe au bout de la rue que je remonte comme un champion olympique...Ça vaut le coup d'essayer. Imperceptible, la légère ondulation qui accompagne mon claquement de doigts vient frapper le ventre de l'animal, une seconde avant que ce dernier ne tire brusquement sur les rênes qui le maintenaient en place. Avec un cri indigné, son cavalier se retrouve entrainé droit vers la ruelle, tandis que je me plaque contre un mur proche.
Vu le boucan provoqué par le carambolage, pas besoin de me retourner pour en vérifier les effets. Y'a peu de chance que ça le retienne bien longtemps, il faut que je trouve une autre idée...Et merde, je vois pas mieux que ÇA.

*******************

Aucun commentaire, Astera. Pas que tu en es déjà fait, mais ce regard qui me fixe n'arrange rien à la situation. Alors, où a bien pu passer cette imbécile de gamine ? Si ce type lui met la main dessus avant moi, ça ne va pas être beau à voir. Après s'être extirpé de son lad d’atterrissage, elle a dû déambuler un peu...Ah, trouvée !

''Excusez-moi, mademoiselle...J'aurais deux mots à vous dire. Et si tu fais le moindre commentaire, je te fais bouffer cette robe !''

Pourtant, elle me va pas si mal : le tissue bleu et vaporeux recouvre la tunique crème que j'ai acheté (D'ailleurs, elle va me rembourser l'intégralité de mes achats, j'vous préviens) à l'étalage le plus proche, et le voile, accompagné d'une capuche qui couvre mon visage devrait suffire à faire illusion. Une voix familière retentit alors dans une rue adjacente...Apparemment, notre ami a trouvé des confrères particulièrement motivés à l'idée de nous mettre la main dessus. Plaquant la jeune fille contre un mur, je lui intime le silence...Décidément, on est TRÈS LOIN de ma définition d'une journée parfaite. Un peu comme à chaque fois que la-dite journée implique Lydia, en fait !
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t407-les-gens-qui-pensent-qu-ils-vont-perdre-reussissent-rarement-diogene-vincent-savarin#2522
http://magmell.forumactif.com/
avatar
huge nerd 50% pile électrique, 50% ronflex.
26
19/07/2017
Futaba Sakura (Persona 5)
Void & Floween ♥
Humain
Mini image :

Description du personnage : huge nerd 50% pile électrique, 50% ronflex.

Messages : 26

Date d'inscription : 19/07/2017


Avatar : Futaba Sakura (Persona 5)

Crédits : Void & Floween ♥




Jeu 28 Sep - 0:48


Ca faisait longtemps qu'elle ne s'était pas amusée comme ça, Lydia. Après plusieurs jours coincée chez elle — parce que son tuteur avait annulé sa venue plusieurs jours de suite au dernier moment, et qu'elle avait terriblement la flemme de bouger ensuite — il fallait admettre que ça faisait un bien fou de pouvoir bouger un peu.

Surtout dans des conditions pareilles, en plus ! C'est pas tous les jours qu'on peut se lancer dans une course-poursuite effrénée en pleine ville pour échapper à un cracheur de feu... dans la vraie vie, en tout cas. Des raids contre des dragons qui avaient mal tourné, elle en avait vu des tonnes. Mais ça, c'était différent... et c'était vachement mieux.

Son ricanement est légèrement étouffé par le tissu sous lequel elle se trouve, mais elle rit à gorge déployée. Remontant à la surface, elle n'arrive toujours pas à calmer son fou rire : il a un sacré culot, Dio. Balancer une jeune fille sans défense comme ça dans un tas de fripes, fallait le faire. Et sans regret, en plus.

Elle s'extirpe du tas multicolore, avant d'enfin reposer les pieds sur le plancher des vaches. Mine de rien, c'était plutôt confortable comme abri. Fallait qu'elle garde ça dans un coin de sa tête, au cas où elle venait à se sentir prise d'une crise. Ça pouvait faire un bon lit improvisé.

La rouquine réajuste ses cheveux et s'étire, avant de replacer correctement ses lunettes sur le bout de son nez. Bon, maintenant que ça c'était fait, il allait falloir procéder autrement : 1. Partir faire autre chose, en espérant tomber sur quelque chose d'aussi fun que ça, ou 2. Retrouver Dio, et continuer à lui coller aux basques.

Évidemment, la deuxième solution lui semblait bien plus satisfaisante.

La voilà repartie le long de la rue adjacente, en essayant de faire comme si rien ne s'était passé ; après tout, le plus important dans un jeu d'infiltration, en plus d'être discret, c'est de sembler le plus naturel possible.

Mais avant même qu'elle puisse continuer sa route en sifflotant, quelqu'un la tire en arrière, jusque dans une ruelle. Oh, c'est pas comme ça que ça tourne mal dans les séries, en général— oh.

Ah non, en fait. C'est juste Dio. Encore. Cool, ça fait une tâche en moins à accomplir. Il a pas changé de vêtements, par contre ? Un sourire quelque peu moqueur s'étale sur le visage de Lydia, alors qu'elle pose sa main devant ses lèvres pour essayer (vainement) de camoufler son rictus.

« Hé, tu sais que ça te va pas si mal la robe ? J'te jure, j'ai failli y croire. Style, « Tu croyais que c'était une fille, mais en fait c'était moi, Dio ! » ou un truc du genre. Faudrait peut-être songer à te fringuer comme ça plus souvent. »

Elle pouffe de rire. Ce n'est clairement pas la première fois qu'elle arrive à lui faire le coup, mais c'est toujours aussi drôle à dire. Elle allait s'apprêter à lui dire autre chose — mais Dio ne lui laisse pas le temps (quel rabat-joie) et la plaque brusquement contre le mur, avant de lui ordonner de se taire. Malheureusement pour lui, c'était l'occasion rêvée pour une nouvelle punchline.

« Tu te mets au kabedon, maintenant ? Je pensais pas que t'étais comme ça— »

Il te lance un regard noir, teinté d'un peu de désespoir... et de jugement aussi, sûrement. Bah, comme d'habitude, quoi, ça change pas grand chose au final.
feat. @Diogène


Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/
http://magmell.forumactif.com/
avatar
Ne vous attendez pas à le voir dans un tonneau.
Refusez poliment toute proposition de jeu impliquant des cartes ou des pièces, si vous tenez à votre argent.
19
09/07/2017
Shiroe (Log Horizon)
Luca
Humain
Humain
Mini image :

Description du personnage : Ne vous attendez pas à le voir dans un tonneau.
Refusez poliment toute proposition de jeu impliquant des cartes ou des pièces, si vous tenez à votre argent.

Messages : 19

Date d'inscription : 09/07/2017


Avatar : Shiroe (Log Horizon)

Crédits : Luca




Jeu 28 Sep - 16:58
''Hé, tu sais que ça te va pas si mal la robe ? J'te jure, j'ai failli y croire. Style, « Tu croyais que c'était une fille, mais en fait c'était moi, Dio ! » ou un truc du genre. Faudrait peut-être songer à te fringuer comme ça plus souvent.''

Si ça peut me permettre d'échapper à ta présence digne de l'éruption du VÉsuve, crois- bien que je ne me gênerai pas ! Sauf que pour le moment, j'ai quelques autres soucis en tête, du genre brûlants et incendiaires.
Première étape, faire taire cette sale gosse un bon coup, histoire d'éviter que les brutes à mines patibulaires qui se ramènent dans notre ruelle, ne la repèrent. Malheureusement, on dirait que faire en sorte que Lydia garde le silence, c'est a peu près aussi improbable que de voir Astéra jouer au poker.

''Tu te mets au kabedon, maintenant ? Je pensais pas que t'étais comme ça—''

''Silence.''

Le kabe-quoi ? Décidément, faudrait que je me remette au goût du jour, à ce rythme-là, on ne va pas tarder à me prendre pour un vieux croulant. Et ça, ça ne se produira que si on s'en sort...Bon, réfléchis. Je ne vais pas faire illusion très longtemps, il suffirait qu'un imbécile décide de jeter un coup d'oeil sous mon voile pour s'apercevoir de la supercherie.
Non loin de là, le chef de route, tout feu tout flammes (Aucun jeu de mot), vocifère à pleins poumons dans l'espoir de motiver ses camarades.

''Le premier qui le chope, j'lui file la moitié de ce que cet enfoiré m'a volé !''

Ah ? Du coup, si je me livre, est-ce que je peux espérer repartir avec la moitié de mes gains ? Vu les chances que cela se produise, on va plutôt essayer de se ménager une voie de sortie.
Et pour cela, il va falloir utiliser l'un des rares talents que j'accorde à Lydia.

''Ton bras, j'vais m'appuyer dessus. Et s'il te plait, pas un mot jusqu'à ce qu'on soit arrivé aux portes de la ville.''

C'est donc une vibrante image de la grand-mère, soutenue par sa petite fille, qui commence à déambuler dans les rues d'Andraste. Astéra s'est dissimulé dans les replis de mon épaisse robe, trop identifiable pour la réussite de notre opération. Les passants ne nous accordent d'autres regards que ceux de compassion envers le troisième âge, mais il semblerait que certains de nos poursuivants aient un peu plus que du fromage blanc entre les oreilles.

''Eh, vous deux !''

''Ou...Oui, jeune homme ?''

J'devrais vraiment m'entrainer pour la voix chevrotante.

''Vous n'auriez pas vu passer un sale voleur accompagné d'une gamine rou...Eh mais...''

''Oh non, non,  non , nonon ! Vous faites erreurs, mon bon monsieur, ma petite fille ne fréquenterait jamais de tels individus. Hein...Margaret, dis-le à ce brave jeune garçon.''

Pas de blague, Lydia, ses collègues nous regardent aussi. Astéra, je sais que c'est hors de ta portée, mais si tu pouvais influencer un peu les probabilités pour qu'on s'en sortent vivant...J'ai l'étrange impression qu'elles ne penchent pas du bon coté de la balance.

''Vous savez, on est plus à l'abri de nos jours, je disais justement à Margaret qu'elle devrait se trouver un jeune homme vigoureux tel que vous, pour l'accompagner dans les rues. Elle est si seule, la pauvre...''


Si je dois y passer, autant régler mes comptes avant le grand saut !
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t407-les-gens-qui-pensent-qu-ils-vont-perdre-reussissent-rarement-diogene-vincent-savarin#2522
http://magmell.forumactif.com/
avatar
huge nerd 50% pile électrique, 50% ronflex.
26
19/07/2017
Futaba Sakura (Persona 5)
Void & Floween ♥
Humain
Mini image :

Description du personnage : huge nerd 50% pile électrique, 50% ronflex.

Messages : 26

Date d'inscription : 19/07/2017


Avatar : Futaba Sakura (Persona 5)

Crédits : Void & Floween ♥




Mer 18 Oct - 18:15


Premièrement, Margaret est probablement le pire nom qu'il aurait pu choisir. Sérieux, elle a une tête à s'appeler Margaret ? Elizabeth elle voulait bien, à la limite, elle était beaucoup moins coincée que sa soeur. Même si Margaret était plutôt cool, enfin bref, et puis — deuxièmement, il fallait vraiment qu'il revoie un peu sa manière de faire la vieille. C'était pas encore tout à fait ça. Il a des progrès à faire, le Diogène. Comme quoi être vieux ça veut pas forcément dire qu'on est super doué.

Et puis franchement, c'était à elle de devoir le sortir de là ? Genre, comme si c'était sa faute si il s'était retrouvé dans ce pétrin — oh, non, attendez, c'était vraiment de sa faute. Elle sourirait jusqu'aux oreilles si l'occasion lui permettait, mais cela risquerait non seulement de griller (littéralement) la couverture de Dio, mais ça la foutrait elle aussi dans la panade. Ce qui n'est clairement pas la chose à faire pour l'instant, même si elle en brûle d'envie, juste histoire de voir jusqu'où ce bazar pourrait aller. Mais pour l'instant, jouer à son petit jeu serait le plus intelligent, ou le plus pratique. C'est un plan pas si mauvais, au fond.

Oh— elle pourrait raviser son avis après sa dernière remarque, mais elle a une bien meilleure idée.

Quel saleté quand même, ce mec. Si il veut jouer à ça, alors il va être servi.

« Oh— oh, oui mamie ! Nous étions juste de passage pour aller... aller chercher des médicaments. Ma mamie a une petite santé, elle a eu une sacrée vie vous savez... et avec l'âge, elle a beaucoup de mal à marcher. »

Une excuse formulée à l'arrache ponctuée d'un grand sourire — et d'un coup de botte pointure 36 en plein dans le tibia de sa chère grand-mère. Le grognement qui s'ensuivit signale probablement que le coup a été reçu à la perfection. A charge de revanche, Dio ♥️

« Oh, ça va aller mamie ? On va rentrer maintenant, d'accord ? Tu as besoin de te reposer, » s'enquiert-elle avec le ton le plus mielleux qu'elle puisse produire. « Y'a que moi sur qui elle peut compter, vous savez ? C'est un peu dur, et je suis peut-être seule, mais au moins j'ai ma mamie avec moi ! Sur ce, bonne journée à vous monsieur ! »

Adressant un rapide (mais poli) « au revoir » de la main à leur poursuiveur, la rouquine presse le pas, tout en essayant de ménager le poids mort qu'elle a sur les bras.

« Tu ferais mieux de te bouger maintenant, mémé. Si on parvient à passer les portes de la ville ils nous ficheront la paix. »

Fort heureusement, Lydia s'ennuie tellement qu'elle doit connaître le quartier populaire comme sa poche, à force d'y traîner pour passer le temps. Avec un peu de chance, ils pourront s'éloigner sans trop de problèmes.
feat. @Diogène


Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/
http://magmell.forumactif.com/
avatar
Ne vous attendez pas à le voir dans un tonneau.
Refusez poliment toute proposition de jeu impliquant des cartes ou des pièces, si vous tenez à votre argent.
19
09/07/2017
Shiroe (Log Horizon)
Luca
Humain
Humain
Mini image :

Description du personnage : Ne vous attendez pas à le voir dans un tonneau.
Refusez poliment toute proposition de jeu impliquant des cartes ou des pièces, si vous tenez à votre argent.

Messages : 19

Date d'inscription : 09/07/2017


Avatar : Shiroe (Log Horizon)

Crédits : Luca




Lun 6 Nov - 22:53
'' Oh— oh, oui mamie ! Nous étions juste de passage pour aller... aller chercher des médicaments. Ma mamie a une petite santé, elle a eu une sacrée vie vous savez... et avec l'âge, elle a beaucoup de mal à marcher. ''


''GNNNNNNNN !''

SALE PETITE...Humpf...Du calme. Souris. Ne l'incendie pas, ce n'est vraiment pas le moment. Tu auras l'occasion de lui donner la FESSÉE DE SALE GOSSE QU'ELLE MÉRITE, une fois que vous vous serez sortis de ce mauvais pas. Clopinant, je m'appuie encore plus sur le bras de Lydia, tout en essayant d'ignorer le tremblement de mon tibia. On l'aurait plongé dans un brasier que la douleur ne serait pas bien différente.
Tout en serrant les dents, je foudroie l'adolescente du regard, tandis que cette dernière s'enquiert de mon état...Attends un peu que l'on soit hors de vue, et c'est toi qui va avoir besoin de repos pour une trèèèèès longue durée !

''Tu ferais mieux de te bouger maintenant, mémé. Si on parvient à passer les portes de la ville ils nous ficheront la paix.''

''Et je suis censé faire comment, avec une jambe en miettes, ''Margaret'' ?''

La porte ne devrait plus être très loin. Et une fois hors du quartier populaire, plus rien ne pourra nous empêcher de rejoindre une autre section de la ville. Pour peu, je me sentirais presque plus léger (Et pourtant, dieu sait que les pièces de cette abruti pèsent lourd dans les replis de ma robe). Encore quelques dizaines de mètres et...*Glumps*

''Vous vous êtes donnés le mot aujourd'hui, c'est ça ?''

La fille, en faction prés du porche...Ma main à couper que c'est Eryen. Et entre un cracheur de feu et cette fille, je préfère encore affronter le barbecue sur pattes. Mon déguisement devrait suffire à passer outre son regard vigilant, mais ça, ça inclut que Lydia ne fasse pas de conneries...J'vous ai déjà dit qu'Astera ne me permet pas de générer des miracles ?
La petite file de passants qui se dirige vers la porte devrait nous masquer à sa vue, mais il y a bien un moment où nous finirons par passer devant cette psychopathe.
Une idée...Une idée...Oh et puis zut.

''Prépare-toi à courir.''

Vous savez ce que c'est, le problème avec les étalages de poteries ? Il suffit qu'une seule se vautre, pour que tout le reste semble mystérieusement décidé à lui emboîter le pas. Et une jarre qui se brise (Et qui aurait pu me rapporter une jolie somme sur Terre...Elle payera pour ça aussi), ça fait du bruit, beaucoup de bruit.
Ce serait vraiment une malchance incroyable qu'une telle chose se produise à cet instant précis...Vous ne croyez pas ?
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t407-les-gens-qui-pensent-qu-ils-vont-perdre-reussissent-rarement-diogene-vincent-savarin#2522
http://magmell.forumactif.com/
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés
» JEAN-LEON GERÔME (1824-1904)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Nos partenaires
Le devenir ?
CHRONOSREP