C'est cool les bubulles [avec Carroll]

avatar
Illy, c’est une petite boule d’amour qui ne demande qu’à avoir tout plein d’amis. D’un naturel très curieux, elle n’hésitera pas à vous suivre dans la rue ou à toquer à votre porte si vous l’intriguez ne serait-ce qu’un peu. Illy aime beaucoup les humains et les admire. Secrètement, elle rêve de devenir comme eux, même si elle ne sait que ce n’est pas possible. Elle est très susceptible quand il s’agit de ses oreilles et se mettra à bouder si vous lui faite la remarquer.
72
26/07/2017
Fuse Midori - Black Bullet
Styx - Peregrine - Luca ♥
Commerçant
Commerçant
Mini image :

Description du personnage : Illy, c’est une petite boule d’amour qui ne demande qu’à avoir tout plein d’amis. D’un naturel très curieux, elle n’hésitera pas à vous suivre dans la rue ou à toquer à votre porte si vous l’intriguez ne serait-ce qu’un peu. Illy aime beaucoup les humains et les admire. Secrètement, elle rêve de devenir comme eux, même si elle ne sait que ce n’est pas possible. Elle est très susceptible quand il s’agit de ses oreilles et se mettra à bouder si vous lui faite la remarquer.

Messages : 72

Date d'inscription : 26/07/2017


Avatar : Fuse Midori - Black Bullet

Crédits : Styx - Peregrine - Luca ♥




Dim 17 Sep - 17:31

Ah ma petite Illy qu’est-ce que tu fais encore aujourd’hui ? A la base, tout ce qu’il y a de plus normal. Cela devait être une journée comme les autres. Le matin, tu tiens ta petite boutique dans la rue commerçante pour émerveiller les yeux de tes clients avec tes créations fait main, et l’après-midi, tu vas au refuge pour apporter ton soutien aux nouveaux humains. Elle est un peu comme ça ta vie. Simple mais suffisante pour t’apporter le sourire. Tant que tu rayonnes d’un si bel éclat autour de toi, tout va pour le mieux. Justement, tu t’apprêtes à rejoindre ta seconde maison. Un panier de gâteau en main, tes petits pas s’enchainent sur les chemins jusqu’à quitter la ville.

Après avoir traversé les plaines, tu as fini par rejoindre le refuge, lieu de prédilection des humains. Habituellement, tu travailles sous la direction de Phrosyne. Ce grand monsieur gentil et protecteur ne te lâche jamais des yeux, et toi tu apprécies sa présence à tes côtés. Elle ressemble beaucoup à celle de Jean. Tu ne peux que chercher cette chaleur au quotidien. Les gâteaux remis, tu t’attèles à diverses tâches et particulièrement la paperasse. Etonnement, tu es plutôt douée quand il s’agit de trier des papiers divers. Comme cette tâche doit aussi être faite dans ta boutique, tu as développé un certain talent à l’emploi. Assise à l’un des bureaux trop grands pour toi, tu complètes l’un des papiers quand quelqu’un entre.

Tu le reconnais, c’est Caroll, le gérant du refuge. C’est surement l’une des personnes les plus importantes de la guilde avec Phrosyne. Il est beaucoup plus âgé que toi d’après ce que l’on t’a dit mais en apparence il ressemble à un enfant de 9 ans. Visiblement, il a été condamné à une apparence juvénile comme la petite Illy. Tu n’as jamais osé trop t’en approcher, un peu par crainte de l’inconnu, et surtout à cause de la différence de statut qu’il y a entre lui et toi. Le bleu vient annoncer qu’il se rend à l’aquarium pour y étudier les poissons. Aussitôt, tes yeux pétillent d’étoiles. C’est un lieu dont on t’a beaucoup parlé mais tu n’as jamais réellement pris le temps de t’y rendre. Pourtant cela fait un moment que tu y songes. Phrosyne, remarquant ton envie subite de t’y rendre, t’adresse un clin d’œil significatif. D’un bond, tu quittes la chaise avant de t’approcher de ton autre patron.

S’il vous plait Caroll, est-ce que je peux venir avec vous ?

Vu sa tête actuellement, c’est plus un non qu’un oui qui va sortir de sa bouche. Et ça tu l’as bien compris. Alors qu’il s’apprête à partir, tu t’accroches vivement à sa chemise pour le retenir. Tes petites oreilles s’affaissent pour implorer sa pitié, mais ça il ne le voit pas sous ton chapeau. Tu as tellement envie de le suivre que tu en oublies les formules de politesse.

S’il te plaiiiiiiiiiit, emmène-moi avec toiiiiiiiiii

***

Finalement, le gérant du refuge n’a pas pu résister face à ta petite bouille abattue. C’est donc toute heureuse que tu as eu l’autorisation de le suivre dans ce lieu rempli de magie. Quand tu as expliqué à jean comment l’aquarium était, il a été très surpris. Forcément, comme la magie est très peu présente sur terre, cette méthode pour retenir les poissons lui étaient totalement inconnue. Pourtant pour toi, c’était tout à fait naturel. Le monde des humains et le tiens sont très différentes sur une multitude d’aspect. Excitée comme une puce, tu t’adresses à ton tuteur du jour.

Tu as vu Caroll c’est trop joli ici ! Il y a des bubulles partouuuuuut

C'est cool les bubulles
avec Carroll

©BBDragon


Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t523-roule-petit-chat-illy-terminee
http://magmell.forumactif.com/t539-bbchat-en-manque-de-contact-ouvert
avatar
lorem ipsum
114
29/06/2017
-
Scientifique
Scientifique
Mini image :

Description du personnage : lorem ipsum

Messages : 114

Date d'inscription : 29/06/2017


Crédits : -




Jeu 21 Sep - 23:01
Le bleu le berce doucement. Sa respiration ralentit et il se sent tomber dans un océan magnifique. Les poissons ne le remarquent pas. Il n'est qu'un intrus silencieux dans ce monde où il ne saurait se faire une place. De toute façon, ce n'est pas ce qu'il désire. Lui se contente d'observer, yeux muets qui scrutent chaque écaille. Toutes brillent si fort. Leurs couleurs illuminent l'obscurité de la chambre sans l'aveugler. Il nage parmi eux, enregistre chaque détail. Certains lui sont inconnus alors il s'en approche un peu plus, il regarde un peu plus fort. Plus il s'enfonce dans l'océan, plus les lumières faiblissent jusqu'à disparaître totalement. L'obscurité domine son champ de vision. Il en vient même à oublier comment voir jusqu'à ce qu'il ouvre les yeux. Il redécouvre alors le monde dans lequel il se réveille chaque jour depuis des centaines d'années. Sa chambre ne brille pas et cela l'attriste. Ses rêveries si douces l'accompagnent toute la matinée, si bien qu'il décide d'en faire une réalité. Il remplit quelques papiers, s'occupe de toutes ces tâches qui animent son quotidien depuis que le refuge existe. Heureusement, il n'a pas besoin de tenir un registre ou de remplir des milliers de dossiers avec toutes les informations qu'il emmagasine chaque jour. Cela lui permet de passer plus de temps auprès de ses résidents, à satisfaire leurs requêtes diverses et variées. Ce qu'il s'applique à faire chaque jour, pour que chacun trouve le confort qu'il mérite.

La matinée est terminée. Il a bouclé toutes les tâches qui ne peuvent pas attendre demain. Il ne prépare pas de sac, il n'a besoin de rien. La bourse accrochée à sa ceinture contient suffisamment d'argent pour toute la journée et ce même s'il décide de faire un crochet et d'acheter son gâteau préféré dans une des pâtisseries du quartier. Il prévient qu'il s'en va, dit où il va. Normalement, personne n'hausse un sourcil, tout le monde enregistre plus ou moins l'information et retourne à ses occupations mais cette fois, des yeux ont brillé trop fort. Il ne comprend pas, reste perplexe face à la requête. Il ne peut pas se permettre de refuser, même s'il s'agit de la seule réponse qui le satisferait. Lui veut passer une journée spéciale rien qu'à lui et la voilà qui dérange son rêve alors qu'elle ne fait même pas partie de son entourage proche. Tout en lui rejette cette envahisseuse mais pourtant elle insiste, utilise tous ses atouts pour lui faire dire oui. Et il lutte, pense à son bien-être à lui. Mais pourtant un accord finit par franchir ses lèvres.

Pendant qu'ils se dirigent vers l'aquarium, il fulmine en silence. Sans aucune hésitation ni préparation, elle a quitté son bureau. Avait-elle seulement ce qu'elle était en train de faire ? Comment peut-on avoir un comportement aussi insouciant ? Il est absolument impensable qu'à cent ans révolus, on se permette de laisser ses responsabilités subitement pour satisfaire une envie qui vient d'apparaître ! Lui a pris soin d'accomplir tout le travail de la journée avant de partir. Il soupire plusieurs fois, évite de la regarder. Il voudrait qu'elle ne soit pas là. Il voudrait passer sa journée spéciale rien qu'à lui, en ayant pour seule compagnie les poissons. Alors quand ils arrivent et qu'elle s'exclame, il la regarde fixement. Il cherche dans ses yeux un moyen de la faire partir sans trop la froisser parce qu'elle accomplit tout de même un travail honorable. Il n'arrive pas à comprendre son enthousiasme exacerbé qui l'agace plus qu'autre chose. Lui aussi doit ressentir quelque chose qui ressemble à ce qu'elle exprime mais jamais il ne le montrerait ainsi. Cela serait plus ennuyant qu'autre chose pour ceux qui l'entourent et, justement, ses propos l'ont énervé encore un peu plus.

« Oui je sais bien qu'il y a des bulles partout, cela fait des siècles que je viens ici. Bon, as-tu besoin de moi pour quoi que ce soit ou puis-je aller faire mes observations tranquille ? »


Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t404-shadows-settle-on-a-place-that-you-left-carroll-fini
http://magmell.forumactif.com/
avatar
Illy, c’est une petite boule d’amour qui ne demande qu’à avoir tout plein d’amis. D’un naturel très curieux, elle n’hésitera pas à vous suivre dans la rue ou à toquer à votre porte si vous l’intriguez ne serait-ce qu’un peu. Illy aime beaucoup les humains et les admire. Secrètement, elle rêve de devenir comme eux, même si elle ne sait que ce n’est pas possible. Elle est très susceptible quand il s’agit de ses oreilles et se mettra à bouder si vous lui faite la remarquer.
72
26/07/2017
Fuse Midori - Black Bullet
Styx - Peregrine - Luca ♥
Commerçant
Commerçant
Mini image :

Description du personnage : Illy, c’est une petite boule d’amour qui ne demande qu’à avoir tout plein d’amis. D’un naturel très curieux, elle n’hésitera pas à vous suivre dans la rue ou à toquer à votre porte si vous l’intriguez ne serait-ce qu’un peu. Illy aime beaucoup les humains et les admire. Secrètement, elle rêve de devenir comme eux, même si elle ne sait que ce n’est pas possible. Elle est très susceptible quand il s’agit de ses oreilles et se mettra à bouder si vous lui faite la remarquer.

Messages : 72

Date d'inscription : 26/07/2017


Avatar : Fuse Midori - Black Bullet

Crédits : Styx - Peregrine - Luca ♥




Mar 26 Sep - 21:49

Il faut reconnaitre que la petite Illy est du genre…invasive. Juste avec un petit clin d’œil de la part de son papa de substitution, tu t’es permis de suivre le gérant du refuge à l’aquarium. Le bleu n’a pas eu réellement son mot à dire concernant ta présence à ses côtés. Tu t’imposes aux gens mais sans vraiment t’en rendre compte. Aujourd’hui ne coupe pas à la règle. Pas à un seul moment tu t’es dit que le garçon aurait préféré être seul pour profiter de sa journée ou que tout simplement il ne voulait pas t’avoir dans les pattes. Enfin bon de toute façon maintenant c’est un peu tard.

Tu t’extasies devant ce joli spectacle qui s’offre à tes yeux. Tu savais que l’aquarium était ainsi, tu l’as même déjà vu de tes propres yeux il y a longtemps. Mais la satisfaction de le redécouvrir est toujours aussi grande. Tes yeux brillent de milles étoiles pendant que tes lèvres forment un o devant la multitude de poissons présent ici. Une scène aux multiples couleurs s’offre à toi. Tu es tellement émerveillée que tu en oublies presque la présence de Carroll. Le gérant te ramène à la réalité quand il t’interpelle. Un peu intriguée par sa demande, tu inclines la tête sur le côté. Il est en train de te demander s’il peut y aller pour être un tranquille en gros. Mais toi, innocente comme tu es, tu ne comprends pas vraiment, ou du moins à côté.

Euh bah je pense que je peux regarder toute seule mais…

Tu n’as même pas eu le temps de réfléchir à une phrase que le garçon avait tourné les talons pour partir un peu plus loin. Tu gonfles les joues, boudeuse, signe de ton mécontentement. Ok vous ne vous connaissez pas vraiment mais pour toi ce n’est pas une raison pour te planter au milieu de l’aquarium. Tu n’es pas insupportable ni une grande charge. Tu as 102 ans quand même. Tu raisonnes comme ça mais cela ne doit pas être le cas pour le bleu. Phrosyne t’a dit qu’il était beaucoup plus vieux que toi mais tu ne sais pas son âge exact. Toujours est-il qu’il aurait pu te respecter un peu plus. Inutile de le suivre pour l’instant, cela ne l’énerverait qu’un peu plus. Tu tournes les talons vers une direction opposée à la sienne. Tu vas visiter l’aquarium de ton côté puisque c’est comme ça.

Ce n’est pas la première fois que tu viens ici, mais comme la fois précédente remonte à 60 ou 70 ans, le lieu a eu le temps de changer et d’évoluer à sa façon. L’aquarium peut être vu une dizaine de fois et de plein de manière différente. C’est surement ça qui fait le charme du lieu. Un petit plus qui le rend unique. Tu t’arrêtes devant plusieurs aquariums, chacun abritant des espèces différentes. Il y a bien la plage où les poissons sont en théorie proche. Mais les voir de cette façon relève du défi. L’aquarium est bien pratique pour ça.

Dans l’une des bulles, tu aperçois quelqu’un. Un éternel sans doute. Il nage au côté des poissons en toute liberté. Il a l’air heureux. Tu laisses tes doigts glisser le long de la bulle d’eau, intriguée par ce spectacle. Tu aimerais bien faire ça aussi. Si seulement tu savais nager.

Après ce petit tour que tu as estimé suffisamment long, tu as décidé de rejoindre Carroll. Il n’est pas bien difficile à repérer. Son cœur suffit largement en servant d’indicateur. Tu tournes plusieurs fois à travers les couloirs avant d’apercevoir le bleu. Mais il continue d’avancer, le plus loin possible de toi, comme s’il t’évitait. Même si tu es un peu naïve sur les bords, tu as bien compris ce qu’il cherchait à faire. Il veut te semer, t’empêcher de le rejoindre. Malheureusement pour lui, on ne se débarrasse pas de toi comme ça. Après quelques minutes de course, tu finis par saisir la manche de sa chemise, l’obligeant à se tourner vers toi.

Tu sais, cela ne sert à rien de vouloir me semer. Tant que j’entendrais ton cœur, je saurais où tu es. Après, si je te gêne trop je peux m’en aller aussi. Je pensais qu’en te suivant ici on pourrait apprendre à se connaître. Indirectement, je travaille pour toi au refuse alors je trouvais ça dommage qu’on ne se connaisse pas. Je ne fais pas ça pour t’embêter…

C'est cool les bubulles

©BBDragon


Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t523-roule-petit-chat-illy-terminee
http://magmell.forumactif.com/t539-bbchat-en-manque-de-contact-ouvert
avatar
lorem ipsum
114
29/06/2017
-
Scientifique
Scientifique
Mini image :

Description du personnage : lorem ipsum

Messages : 114

Date d'inscription : 29/06/2017


Crédits : -




Lun 2 Oct - 23:53
Exaspéré, il supplie intérieurement Leliel pour qu'elle accepte de le laisser tranquille. Elle n'a pas compris comme elle le gêne et il ne tient pas spécialement à ce qu'elle le comprenne. Il désire seulement qu'elle le laisse en paix. Ce n'est pourtant pas bien compliqué. Alors quand elle lui donne presque le feu vert pour qu'il disparaisse, il ne se fait pas prier. Sans même lui laisser l'occasion de terminer sa phrase, il s'en est allé voir les poissons. De toute façon, elle n'allait sûrement rien dire de plus intéressant que ces magnifiques créatures. Pour pouvoir se dire qu'il y a une chance qu'il l'ait semée, il marche rapidement jusqu'à apercevoir des écailles inconnues. La joie l'emplit alors. Une fois les informations sur l'animal lues sur un petit écriteau mis en place pour les visiteurs, il entame ses observations. D'abord, il se contente de rester hors de la bulle pour prendre des images mentales du poisson sous tous les angles de vue. Ensuite, il entre dans la bulle. A priori, cette espèce-là est totalement inoffensive donc il ne risque rien. Il garde pourtant ses distances, de peur de déranger le sujet. Après de longues minutes à le regarder sous toutes les coutures, il décide de sortir de la bulle pour se concentrer sur d'autres poissons qu'il n'aurait jamais vus. Afin de mener une étude complète, il devrait rester là des heures à scruter le moindre mouvement de l'animal mais ce n'est pas pour cela qu'il est venu. Il se remet alors en quête d'autres spécimens inconnus, toujours à une allure vive. Il ne faudrait pas qu'elle réussisse à le retrouver, même si elle ne peut en réalité pas le perdre. Son cœur bondit lorsqu'une main attrape sa manche. Pitié que ce ne soit pas elle.

Bien sûr, c'est Illy qu'il voit lorsqu'il se retourne. Elle ne le laissera donc jamais tranquille ? Mais qu'a-t-il bien pu faire pour mériter un boulet ainsi attaché à son pied ? Il s'apprête à soupirer lorsqu'il voit les yeux suppliants. Elle a dû sentir son hostilité flagrante et voilà son principal moyen de défense face à cela. Le pire est que cela s'avère plutôt efficace. Bien qu'il se considère comme principale victime dans l'affaire, elle lui inspire tout de même de la pitié. Son idée n'est même pas mauvaise. Il lui paraît tout à faire honorable de désirer connaître davantage une personne avec qui l'on travaille. Et il a beau la chercher, il ne trouve plus l'animosité qui lui a permis de s'enfuir sans même se retourner. Et il a beau détester cette situation, il n'arrive pas à y mettre un terme en l'envoyant tout bonnement et simplement balader.

« D'accord, je comprends. Désolé. Tu peux rester avec moi si tu veux. Désires-tu aller quelque part en particulier ? »


Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t404-shadows-settle-on-a-place-that-you-left-carroll-fini
http://magmell.forumactif.com/
avatar
Illy, c’est une petite boule d’amour qui ne demande qu’à avoir tout plein d’amis. D’un naturel très curieux, elle n’hésitera pas à vous suivre dans la rue ou à toquer à votre porte si vous l’intriguez ne serait-ce qu’un peu. Illy aime beaucoup les humains et les admire. Secrètement, elle rêve de devenir comme eux, même si elle ne sait que ce n’est pas possible. Elle est très susceptible quand il s’agit de ses oreilles et se mettra à bouder si vous lui faite la remarquer.
72
26/07/2017
Fuse Midori - Black Bullet
Styx - Peregrine - Luca ♥
Commerçant
Commerçant
Mini image :

Description du personnage : Illy, c’est une petite boule d’amour qui ne demande qu’à avoir tout plein d’amis. D’un naturel très curieux, elle n’hésitera pas à vous suivre dans la rue ou à toquer à votre porte si vous l’intriguez ne serait-ce qu’un peu. Illy aime beaucoup les humains et les admire. Secrètement, elle rêve de devenir comme eux, même si elle ne sait que ce n’est pas possible. Elle est très susceptible quand il s’agit de ses oreilles et se mettra à bouder si vous lui faite la remarquer.

Messages : 72

Date d'inscription : 26/07/2017


Avatar : Fuse Midori - Black Bullet

Crédits : Styx - Peregrine - Luca ♥




Sam 14 Oct - 10:36

Tes petits doigts ne se décrochent pas de sa chemise. Tu ne veux pas qu’il s’en aille encore. Qu’il te laisse toute seule. Alors quand il s’excuse brièvement, tu n’as pas trop su quoi lui répondre. Même quand il s’adresse à toi pour te demander quelque chose, ta réponse ne fut pas explicite.

Non, je veux juste te suivre, voir la même chose que toi.

Le bleu se remit à avancer pendant que tu tenais toujours aussi fermement sa chemise. Tu ne veux pas le lâcher, tu n’y arrives pas. Parce que tu as peur, tu ne veux pas qu’on t’abandonne. Trop de fois les gens se sont détournés de toi pour poursuivre leur chemin, trop de fois tu n’as été qu’un obstacle sur leur chemin. Les humains ont été les premiers à te laisser, d’abord les enfants puis Jean que la mort a rattrapé. La souffrance de cet abandon ne quitte pas ton cœur depuis toutes ces années. Alors l’idée même qu’un éternel, une créature comme toi qui devrait te comprendre, ne veuille pas de toi te fais mal. Qu’as-tu fait pour les mettre tous en colère ? Beaucoup trop de doutes t’assaillent et te déconnectent de la situation.

Quand finalement tu reviens à toi, tu ne sais même pas où vous êtes allés depuis qu’il s’est remis à marcher. A priori vous êtes toujours dans l’aquarium mais dans un coin plus calme. Tu n’as aucune idée de s’il a cherché à te parler mais il te fixe avec un drôle d’air. Au début, tu ne comprends pas bien jusqu’à ce que tu sentes ce liquide sur tes joues. Tu pleures Illy, tu pleures comme une enfant. Car oui, malgré tes 102 ans, tu es toujours une enfant perdue. Tu as toujours besoin de quelqu’un à qui t’accrocher. Sinon tu coules. Et un cet instant, tu as eu peur de couler.

Alors que les larmes continuaient de dévaler tes petites joues rosies, tu ne savais pas quoi faire. Alors tu t’accroches au premier venu, à la personne la plus proche. En deux pas, tu te jettes dans les bras du gérant du refuge, toujours en pleurant. Il fait exactement la même taille que toi alors ce n’est pas bien compliqué. Tu marmonnes.

S’il te plait Carroll ne me laisse pas toute seule. Je ne veux pas finir toute seule.

Son chapeau, sous l’impulsion de tes pas, est tombé au sol. Tes petites oreilles ressortent de tes longs cheveux oscillants entre le gris et le blanc. Mais là ça n’a pas d’importance.

Tu peux accepter que les humains te laissent.

Mais les éternels n’ont pas le droit de te faire ça.

Ils ne peuvent pas te laisser toute seule.

C'est cool les bubulles

©BBDragon


Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t523-roule-petit-chat-illy-terminee
http://magmell.forumactif.com/t539-bbchat-en-manque-de-contact-ouvert
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bug avec les helms Casting up 30% Decrease Skill Cool down
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Nos partenaires
Le devenir ?
CHRONOSREP