Greffe draconique ▬ Bjanka

avatar
Libérateur de Leliel, futur maître de la caste des glandeurs, Fan de la culture pop terrienne, voleur de menstruations, séquestre les êtres vivants, etc...
52
24/06/2017
Frey - Fisheye Placebo
Chupp
Artiste
Artiste
Mini image :

Description du personnage : Libérateur de Leliel, futur maître de la caste des glandeurs, Fan de la culture pop terrienne, voleur de menstruations, séquestre les êtres vivants, etc...

Messages : 52

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Frey - Fisheye Placebo

Crédits : Chupp




Sam 9 Sep - 2:23



c'est toi qui décide
pression élégante

La précipitation est une issue de secours, la réflexion est la mort. Quand le temps s’en mêle, les données s’inversent. Car au final tout ce qui est court, n’apporte que des remords. J’ai lu bien trop de ces écrits, qui décrivent des peintures qui représentent des idées. J’apprécie, par-delà les souvenirs. Pourtant même en copiant, même en m’imprégnant, mon style explose. Même quand la pression devrait rendre toute implosion impossible, je viens à manquer d’air, c’est logique. Mais ce n’est pas sans raisons que je rédige ce paragraphe tel un missile, je n’en ai pas l’air, mais c’est une technique.

On avait convenu, elle et moi, lui et moi, de ce qu’on allait faire. Est-ce que c’est ton ton autoritaire ? Ton compliment qui me donne une érection ? Désolé, ma timidité ne m’a pas permis de développer mon vocabulaire à ce niveau. Peu importe ? On est d’accord, mais on, mais je, est, suis, trop fier. Alors soyons le désaccord, je ne sais pas ce que je vais écrire pour toi, toi c’est bien, ça n’a pas de genre, car je parle de toi, celui qui est et celui qui inspire. Celui… Erreur. Je ne peux pas supprimer l’instinct, je ferais mieux par la suite.

« Est-ce que c’est chaud ? Est-ce que c’est beau ? »

Est-ce qu’elle aimera ? Elle le prendra mal ? Elle aura peur ? Elle ressent le froid ? Elle est nécessaire ? Je trompe ma solitude ? Je la trompe ? Je trompe Leliel ? Je me pose trop de questions ? Je suis passé de « elle » à « je ». Egoïsme ? Altruisme ? J’ai quand même commencé par elle. Tromperie, même quand je dis elle, c’est sur moi que je centre l’action de la phrase.  

Je donne l’argent, sûrement trop. Je récupère les sacs, clairement trop. Un appartement ? Je n’ai pas pensé à un endroit où dormir. Les humains dorment. Est-ce que c’est ‘too much’ ? Arrête de poser des questions, Elype. Même le lecteur averti en a marre. Et ? C’est vrai, c’est que pour toi. TOI.

Dans la rue de son choix, sans la situation de son choix, je tombe depuis le ciel, devant elle, je me plante. Mon sang me protège comme une armure qui fait boum sur les pavés. Je prends une grande bouffée d’air frais.  Une deuxième, on ne sait jamais, je ne dois pas me rater.

▬ Bjanka ?

Des étoiles dans mes yeux se reflètent sur ses cheveux, je puisse dans cette lumière la conviction que le destin est de mon côté. Je ne la regarde pas directement, évidemment, c’est comme Médusa les femmes, j’ai vu ça dans les shojos. C’est trop gênant de croiser … Oh… C’est plutôt joli.

▬ J’aime bien tes yeux, on dirait qu’ils sont aiguisés.

Est-ce que l’air se refroidit ? Je dois parler avant de me ridiculiser, plus.

▬ Je suis Elype. Je ne sais pas comment le dire. Tu connais Youtube ? Oui, tous les humains connaissent n’est-ce pas ? Peu importe. J’ai vu un débat sur les rites d’accouplements des humains. Certaines personnes préfèrent demander directement, comme si c’était une activité banale. Du coup, je me permets.

Vite, deux grandes respirations. Quatre plutôt mais encore plus vite et surtout plus petites.

▬ Tu veux bien venir avec moi à la Montagne la plus haute d’Andraste pour faire des expériences sur le Dragon de Glace ?

De ton regard tranchant, tu peux deviner de toi-même que les sacs sont remplis de vêtement à ta taille, peut-être pas à ta convenance. Qu’il y a des provisions, qu’il y a du matériel que tu connais, peut-être pas. En tout cas, je serais vraiment ravi que tu comprennes la situation car je suis assez stressé, pas doué pour les introductions, ça se passe souvent mal. Mais j’ai vraiment besoin de toi. T’es surement belle et intelligente aussi, le seul compliment que je saurais te dire, c’est que j’espères qu’on sera alchimique tous les deux. Peu importe ce que tu es.

Même dans ma tête ce n’est pas limpide.


Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/
http://magmell.forumactif.com/
avatar
Bjanka n'est pas une fille gentille. Elle est un peu brisée, un peu sur la reconstruction aussi. Elle a dévalé la mauvaise pente et n'a jamais cessé de le faire jusqu'à aujourd'hui.
Des regrets ? Elle n'en a pas. Elle assume ce qu'elle a fait.
Elle s'en fout que vous ayez été client ou que votre frère ait fait une overdose.
Si elle veut changer c'est avant tout parce que la vie lui en offre l'opportunité. Pourquoi elle serait ici sinon ?
215
24/06/2017
Android 18 - Dragon Ball
Lann (Lio) // Luca
Humain
Mini image :

Description du personnage : Bjanka n'est pas une fille gentille. Elle est un peu brisée, un peu sur la reconstruction aussi. Elle a dévalé la mauvaise pente et n'a jamais cessé de le faire jusqu'à aujourd'hui.
Des regrets ? Elle n'en a pas. Elle assume ce qu'elle a fait.
Elle s'en fout que vous ayez été client ou que votre frère ait fait une overdose.
Si elle veut changer c'est avant tout parce que la vie lui en offre l'opportunité. Pourquoi elle serait ici sinon ?

Messages : 215

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Android 18 - Dragon Ball

Crédits : Lann (Lio) // Luca




Lun 11 Sep - 16:21


Experiment
Elype & Bjanka



Pourquoi fallait il TOUJOURS qu'elle tombe sur les plus gros tarés encore en activité, quel que soit le monde qu'elle parcourt ?
Ne pouvait elle simplement pas se balader tranquillement sans que personne ne l'aborde, ne l'attaque, ne l'embête, ne veuille la détrousser ou d'autres actions toutes aussi charmantes ?
Les gens normaux pouvaient faire ça. Marcher des heures en toute quiétude sans être inquiétés d'une quelconque manière.
Et c'était ce qu'elle souhaitait par dessus tout. Être normale. Être banale. Se fondre dans la masse. Profiter de sa retraite -pas si dorée- au soleil de Mag Mell.
Elle n'était pas quelqu'un de bien. Elle n'était pas une fille sympa. Son faciès était agressif, ses yeux lançaient des éclairs. Alors pourquoi par tous les diables fallait il qu'on l'aborde elle ?


En réalité la problématique était branlante.
Déjà ce n'était pas elle qui était tombée sur un énième fou furieux en liberté mais plutôt l'inverse. Littéralement.
Tombé du ciel tel le premier grêlon annonciateur de violents giboulés.
À croire qu'elle était un aimant à problèmes. Elle les attirait irrémédiablement mais faisait tout pour les repousser telle une polarité inversée.
Parfois elle songeait à la possibilité d'accepter les choses contrariantes de la vie, plutôt que de les combattre. Elles seraient peut être moins contrariantes.
Mais un tel abandon ne lui ressemblait pas. Elle était une femme forte, une combattante. Jamais on ne lui avait donné quoi que ce soit. Elle s'était toujours battu pour tout obtenir et elle continuerait à se battre pour sa liberté. Pour qu'on arrête de l'emmerder à tous les coins de rue.


Et visiblement c'était elle et seulement elle que ce type aux cheveux azuréens cherchait.
Il connaissait son prénom. Le prononçait avec aisance et facilité.
Mais t'es qui connard ? avait elle envie de l'insulter. Elle gardait ça pour elle, mentalement.
Déjà qu'elle détestait les gens aux cheveux non-naturels depuis une certaine rencontre sur Terre alors s'il continuait à fuir son regard de la sorte et à exposer ostentiblement sa capilosité elle ne pourrait se retenir bien longtemps de lui en coller une.
Puis vint ce commentaire sur ses yeux. C'était quoi son problème à ce type ?
Elle ne controlait pas son regard. Ce regard si froid, si tranchant elle ne l'avait pas entrainé. La vie n'était pas un mauvais film où l'on pouvait exercer son regard ou apprendre à contrôler la pression de son sang.


L'avantage c'était que -aussi détestable soit il- il faisait les questions et les réponses.
Un vrai monologue que seuls les individus vraiment dérangés savaient pondre spontanément.
Elle avait à peine le temps de respirer qu'elle se prenait une avalanche de conneries dans la tronche sans avoir pu en placer une.
Sérieusement ? Les rites d'accouplement ? Avait elle vraiment l'air d'une catin ?
Plus ce type causait et plus ses nerfs s'échauffaient.
S'il avait souhaité se prendre une dérouillée il n'aurait pas pu mieux s'y prendre. Choisir une autre cible par contre aurait été plus souhaitable.
Forcément lorsqu'il se tait enfin survient un moment de flottement.



▬ Je refuse.


C'était clair, net et précis.
Pas la peine de disserter vingt ans. Elle ne voulait pas. Point barre. Fin du récit, fin de l'histoire.
Pourquoi restait il planté là ? Qu'il aille emmerder quelqu'un d'autre.
Ça commençait à sérieusement la gonfler cette histoire.
Il voulait des explications ? Il allait être servi.



▬ Déjà je te connais pas. Alors tu as beau dire mon prénom ou tout ce que tu veux je te connais pas et je te fais pas confiance.
Ensuite je suis pas une héroïne. Je suis pas exceptionnelle, je sauve pas la veuve et l'orphelin. Tourne toi vers quelqu'un d'autre, il y en a à tous les coins de rue des pseudo-héros de pacotille.
Et enfin même si j'étais assez stupide pour croire que je peux t'aider je le suis pas assez pour suivre un inconnu super loin. Ça va encore être une entourloupe genre tu me perds dans un coin dangereux et tu me demande des sous pour me ramener à l'abris.
Donc non merci. Trouve une autre idiote pour t'accompagner.

CSS par Gaelle


Bjanka brise la glace en #ABC8E2.
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t105-bjanka-cold-as-ice-en-cours#267
http://magmell.forumactif.com/t180-bjanka-depasser-les-apparences-ne-garder-que-l-essence
avatar
Libérateur de Leliel, futur maître de la caste des glandeurs, Fan de la culture pop terrienne, voleur de menstruations, séquestre les êtres vivants, etc...
52
24/06/2017
Frey - Fisheye Placebo
Chupp
Artiste
Artiste
Mini image :

Description du personnage : Libérateur de Leliel, futur maître de la caste des glandeurs, Fan de la culture pop terrienne, voleur de menstruations, séquestre les êtres vivants, etc...

Messages : 52

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Frey - Fisheye Placebo

Crédits : Chupp




Mer 13 Sep - 22:57



J’ai la flemme de décrire alors je ne décris rien
cut

Quelques secondes, j’ai faibli. Mon cœur a ralenti, mes yeux se sont fixés, mon regard s’est terni. J’ai compté jusqu’à trois, avant de recomposer mon masque. Le grand acteur Elype trimballant plusieurs siècles d’expériences, toujours et encore troublé par la déception. Que Leliel me baffe. Serais-je un jour capable de ne pas trahir mon auteur ? A quoi bon se montrer tel un fou pour analyser la réaction des gens, si leur réaction a plus d’effet sur moi que ma prestation sur eux.

Je dépose avec délicatesse le sac à ses pieds, il contient tout l’équipement nécessaire à un humain pour survivre à l’expédition. Ma parole aussi aiguisée que ses yeux commente mon geste.

▬  Je n’aurais pas acheté tout ça si je voulais ton argent. Je ne t’aurais pas acheté une chambre non plus pour être sûr que tu as un endroit où te préparer, laisser tes effets personnels, etc. Au vu de mon argent, je pense que je peux trouver mieux que toi physiquement, bien que les éternels aimant la chair sont assez rares et j’admets n’aimer la chair que dans le cadre de mes expériences. La seule et unique chose qui m’intéresse chez toi, c’est ton pouvoir. Le registre n’est fiable que depuis quelques années et tu es la seule humaine avec le pouvoir que je recherche. Il n’y a pas de registres, en tout cas d’après mes connaissances, qui listent le pouvoir des éternels.

J’étais capable de tolérer que l’on ne comprenne pas mes intentions au final, et malgré mes airs dépités je continuais de lui parler, espérant malgré tout en tirer quelque chose.

▬  Si tu prends une personne au hasard dans cette rue, il y a des chances qu’elle me connaisse et qu’elle montre une certaine aversion pour moi. Je ne suis pas un héros. J’aide des gens quand ça me rapporte, quand ça me rapproche de mes objectifs. Des objectifs qui ne me laissent guère le temps de me faire des amis, de sauver la veuve et l’orphelin… Franchement, n’utilise pas cette expression avec un éternel, si tu réfléchis deux secondes tu comprendras que je dois être le seul à pouvoir la comprendre parmi mes semblables.

Comment pouvait-on s’avérer aussi incompétent à la discussion, ses arguments sont stupides, ses mots sont mal choisis et aucune idée ne s’imbrique avec la précédente.

▬  Tu y gagnes de l’argent, un logement si tu n’en as pas, l’accès à mon aide et le fait que je ne vais pas essayer de te contrôler avec un troplon que j’ai modifié génétiquement. Si tu ne sais pas ce que c’est, c’est un animal en forme d’écharpe qui remplace ton cerveau. Franchement le deal me semble plutôt sympa.

Ce n’était pas exactement ça un troplon mais en même temps j’avais la flemme de rentrer dans les détails techniques. De même, je ne l’ai pas modifié génétiquement, même si j’ai altéré ce qu’il est en effet.

▬  Il est vrai que tu ne me connais pas mais on a plusieurs semaines pour apprendre tous les petits secrets de l’autre pendant le voyage. Au pire, j’ai fait un Draw My Life… Il n’est pas en ligne car la connexion est pas très bonne ici. Mais je pourrais te le filer sur une clef U.S.B. si tu m’en ramènes une.

J’avoue que j’ai rougi, personne n’a encore vu mes vidéos, alors c’est assez gênant de le proposer. Bon j’avais répondu à tous les éléments qui semblaient lui poser problème, la discussion ne devrait plus être bien longue. t on peut vouloir vivre dans un monde aussi structuré ? Je ne parle pas de chaos, mais de misanthropie.

Pourquoi il faut toujours qu’on en vienne au chantage, c’est mon point Godwin

Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/
http://magmell.forumactif.com/
avatar
Bjanka n'est pas une fille gentille. Elle est un peu brisée, un peu sur la reconstruction aussi. Elle a dévalé la mauvaise pente et n'a jamais cessé de le faire jusqu'à aujourd'hui.
Des regrets ? Elle n'en a pas. Elle assume ce qu'elle a fait.
Elle s'en fout que vous ayez été client ou que votre frère ait fait une overdose.
Si elle veut changer c'est avant tout parce que la vie lui en offre l'opportunité. Pourquoi elle serait ici sinon ?
215
24/06/2017
Android 18 - Dragon Ball
Lann (Lio) // Luca
Humain
Mini image :

Description du personnage : Bjanka n'est pas une fille gentille. Elle est un peu brisée, un peu sur la reconstruction aussi. Elle a dévalé la mauvaise pente et n'a jamais cessé de le faire jusqu'à aujourd'hui.
Des regrets ? Elle n'en a pas. Elle assume ce qu'elle a fait.
Elle s'en fout que vous ayez été client ou que votre frère ait fait une overdose.
Si elle veut changer c'est avant tout parce que la vie lui en offre l'opportunité. Pourquoi elle serait ici sinon ?

Messages : 215

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Android 18 - Dragon Ball

Crédits : Lann (Lio) // Luca




Mar 19 Sep - 18:36


Experiment
Elype & Bjanka



C'était problématique comme situation.
Tout jouait contre elle.
Cet Éternel bleuté était clairement plus dérangé que ses confrères. Son discours était étrange. Décousu. Il n'inspirait pas confiance à la pauvre Bjanka.
Et puis cette manière qu'il avait d'avoir tout prévu, d'avoir acheté vêtements et provisions,  d'avoir réservé une chambre pour elle. Pour elle. Tout ça c'était gênant.
Elle elle n'avait rien demandé mais comment refuser après ça ?
Le type était déterminé. Même après la petite démonstration toute en fraîcheur de notre blonde nationale. Celle qui lui servait habituellement à se débarrasser des importuns.


Habituellement elle aurait refusé tout net, sans autre forme de procès. Et c'était ce qu'elle avait fait. Sèchement.
Mais le bougre s'accrochait. Elle sentait bien que c'était le genre d'individus pénible qui ne lâche jamais l'affaire avant d'avoir obtenu ce qu'il désirait.
Et puis est-ce que le monde entier n'attendait finalement pas qu'elle refuse ? Quelles étaient les chances que cet Elype obtienne une réponse positive d'emblée ? Zéro ? Moins que ça ?
Elle avait l'impression d'être une marionnette dans les mains du destin. Une caricature d'elle même.
À force de se vouloir indépendante elle en venait à stupidement se parodier sans y réfléchir.
Et à bien y penser elle avait soudainement envie de lever bien haut son majeur face aux probabilités.



▬ Bon. Admettons que je révise ma décision. Qu'est ce que j'y gagne moi ?
Pas qu'une randonnée de plusieurs semaines aboutissant sur une mort quasi certaine me rebute mais...



Léger ricanement. Doute légitime.
Si on lui avait demandé plusieurs années auparavant ou même simplement quelques mois en arrière elle aurait certainement accepté après négociations.
La perspective d'aller finir sa vie loin de tout et surtout de tout le monde, dévorée par une créature mystique ça avait de la gueule. Même si jamais personne n'en aurait vent.
Mais désormais elle avait des doutes. Des choses à perdre.
Pas physiquement évidemment -à part la vie, aussi précieuse soit elle- puisqu'elle ne possédait que très peu de choses mais plutôt hypothétiquement.
Un futur, un avenir un peu moins sombre que ce qui lui était destiné sur Terre.
Mais au final n'était elle pas venue ici pour ça ? Changer. Vivre des émotions différentes. Si cela incluait des aventures potentiellement mortelles, pourquoi pas ?
Au moins elle aurait vécu ses derniers instants pleinement.



▬ Et puis honnêtement par chez moi il y a plus trop de dragons. À part dans quelques livres.
Et je te préviens, Elite, je suis pas vraiment en phase avec mon pouvoir.



On y était. Enfin.
Elle osait finalement aborder les sujets qui la faisait douter réellement.
Volontairement elle avait écorché le prénom de cet Éternel un peu pressant.
La blonde n'était pas comme ces gens qui oublient le patronyme de leur interlocuteur après trois minutes. C'était irrespectueux.
Alors que pour elle se tromper à dessein c'était comme remettre un peu de distance entre eux. Une manière de dire que même si elle commençait à se laisser tenter il ne fallait pas trop empiéter sur son espace vital.
Elle était un animal étrange, Bjanka. À comprendre et à apprivoiser.
Être trop entreprenant c'était s'assurer de la faire fuir. Mais à l'inverse trop prendre son temps, la laisser s'ennuyer n'aboutirait à rien.
Il fallait l'appâter, la ferrer, la ramener doucement sur la berge sans trop la brusquer mais sans la laisser non plus s'échapper.
L'accrocher, aiguiser sa curiosité, choisir les bons mots et au moment opportun porter l'estocade finale -l'ultime argument- pour mettre à bas ses défenses.
La tâche avait de quoi décourager la plupart des gens mais désormais depuis quelques temps elle trouvait quelques individus qui tentaient de relever le challenge.
Ça avait quelque chose de grisant. Se sentir spéciale.

CSS par Gaelle


Bjanka brise la glace en #ABC8E2.
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t105-bjanka-cold-as-ice-en-cours#267
http://magmell.forumactif.com/t180-bjanka-depasser-les-apparences-ne-garder-que-l-essence
avatar
Libérateur de Leliel, futur maître de la caste des glandeurs, Fan de la culture pop terrienne, voleur de menstruations, séquestre les êtres vivants, etc...
52
24/06/2017
Frey - Fisheye Placebo
Chupp
Artiste
Artiste
Mini image :

Description du personnage : Libérateur de Leliel, futur maître de la caste des glandeurs, Fan de la culture pop terrienne, voleur de menstruations, séquestre les êtres vivants, etc...

Messages : 52

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Frey - Fisheye Placebo

Crédits : Chupp




Lun 25 Sep - 10:47



Je te vole la périphrase, clairement.
D’où le titre du poste, Elype fait de l’alchimie métaphorique/ Bazinga
alchimie

En ce moment j’ai du mal à m’exprimer. La narration de mes aventures et mon « incroyable » point de vue sur les choses passent au second plan. J’ai du mal à l’admettre alors je vais vous demander d’être attentif à mon souci. … . J’ai envie d’être le narrateur des personnes que je rencontre. Je sais, je sais. S’approprier le personnage des autres n’est pas très courtois. Je sais aussi que ça ne correspond pas à mon style. Pourtant, imaginez. Un narrateur omniscient et acteur de la scène qui raconte en brisant le quatrième mur les aventures d’une autre personne. Toute cette vanité à l’attention des actions d’un autre. J’en frisonne, de savoir que je vais échouer, mais de ne pas douter que je vais essayer.

Chaque mot qu’elle choisissait jouait avec mes émotions et je remercie, sa décence peut-être, de m’accorder des pauses à chaque retour à la ligne. Je suis cet Éternel bleuté. Je reconnais l’effort d’avoir mis un accent majuscule et j’adore ce résumé si simple, je suis flatté. Mais pour autant, la majuscule est bien trop symbolique pour moi. Je lutte au quotidien pour que les éternels méritent cette majuscule, alors voir celle qui me torture l’utiliser avec tant d’aisance me met mal à l’aise. Mais le compliment ne s’arrête pas là, car la suite de la phrase, j’étais à un article près d’avoir le droit à du superlatif. Bientôt, j’espère. Cette phrase a été mon attache à la vie pour ne pas me suicider par la suite.

Comment savoir si elle parle de mon style ou de mes actions, qu’elle critique Elype autant qu’elle veut, mais qu’elle se concentre sur mon style plutôt. J’ai besoin d’attention alors je vais encaisser. La manière dont elle critique l’écriture de mes dialogues, la manière dont je scénarise la folie de mon personnage au travers d’une planification compulsive. Heureusement, elle insiste que c’est « pour elle ». J’ai failli me vexer.

Dans ma parano le paragraphe suivant n’est qu’une manière de justifier qu’elle ne va pas agir selon son personnage pour ne pas froisser les plans que j’ai imaginé pour notre rencontre. Merci. Fallait pas vraiment, je vais rougir. Je suis sur le point de me déchirer, mais heureusement qu’elle ajoute bien plus bas que son personnage était venu chercher un nouveau départ. Ouf. C’est la conclusion de sa fiche qui m’a fait lui proposer cette petite aventure assez folle, du coup je suis rassuré sur mon choix. Peut-être que je n’ai pas été mauvais au point de la forcer à être en dehors de son personnage.

Le bleu d’Elype vire au violet quand elle énonce la possibilité de l’accompagner, cet imbécile heureux qui réfléchit bien trop. Je sens toutes les questions qui se pressent contre son crâne, sur la manière dont il va devoir gérer la stratégie de la conversation à partir de maintenant. Il ne met que peu de temps à trouver la perche qu’elle lui a tendue.

Je ne peux m’empêcher de me demander si c’est conscient ou inconscient, mais en douter serait une insulte à ce qu’elle m’a proposé de décrire. Celle qui m’a aidé à franchir ce pas.

▬  Comme tu l’as dit, on va voyager pendant plusieurs semaines dans le lieu le plus froid de Magmell. Je ne pense pas qu’il y ait une meilleure opportunité de faire connaissance avec ton pouvoir.

Judicieux de ne pas lui faire remarquer que dans ce monde, en partant de l’argent jusqu’à la réputation, tout dépend de la maîtrise de son pouvoir. On ne connaît pas son passé et son rapport avec les choses matérielles. Enfin, tu ne connais pas, moi j’ai lu sa fiche.

Non, non, non, ça ne se passe pas trop mal, s’il-te-plaît, ferme-là. Ne met pas ta main dans ce sac, en plus on sait tous les deux que tu fais ça que pour ton défi. Arrête, ne gâche pas tout. Ne déplie pas ce tee-shirt avec un tigre ridicule dessus.

▬ T’as vu ? C’est le tee-shirt de Yuri dans Yuri on Ice. J’ai trouvé ça cool pour quelqu’un qui a un pouvoir comme le tien. Ça te dit qu’on dépose tes affaires dans ton appartement pendant qu’on discute ?

Sérieusement, j’étais tellement consterné que je n’ai pas vu venir la question. Envolé le peu de confiance gagnée, il ne restait plus qu’à lui dire que le tee-shirt était du M et qu’elle fasse du S. Je l’aimais bien moi, logique et aventureuse. Alors pourquoi, je sens ce tambour rythmé dans mon cœur virtuel, simple reflet de la réalité. Excitation, stresse, espoir ? Je ne suis quand même pas, le souffle court, en train d’attendre sa réponse.

Elle t’a tendu une perche, tu lui as rendu un fouet. Et on dirait que je suis masochiste.


C'est à moi maintenant

Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/
http://magmell.forumactif.com/
avatar
Bjanka n'est pas une fille gentille. Elle est un peu brisée, un peu sur la reconstruction aussi. Elle a dévalé la mauvaise pente et n'a jamais cessé de le faire jusqu'à aujourd'hui.
Des regrets ? Elle n'en a pas. Elle assume ce qu'elle a fait.
Elle s'en fout que vous ayez été client ou que votre frère ait fait une overdose.
Si elle veut changer c'est avant tout parce que la vie lui en offre l'opportunité. Pourquoi elle serait ici sinon ?
215
24/06/2017
Android 18 - Dragon Ball
Lann (Lio) // Luca
Humain
Mini image :

Description du personnage : Bjanka n'est pas une fille gentille. Elle est un peu brisée, un peu sur la reconstruction aussi. Elle a dévalé la mauvaise pente et n'a jamais cessé de le faire jusqu'à aujourd'hui.
Des regrets ? Elle n'en a pas. Elle assume ce qu'elle a fait.
Elle s'en fout que vous ayez été client ou que votre frère ait fait une overdose.
Si elle veut changer c'est avant tout parce que la vie lui en offre l'opportunité. Pourquoi elle serait ici sinon ?

Messages : 215

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Android 18 - Dragon Ball

Crédits : Lann (Lio) // Luca




Ven 29 Sep - 15:30


Experiment
Elype & Bjanka



La blondasse eut un double mouvement très perceptible dans cette relative apathie de mouvements et de sentiments.
D'abord un haussement de sourcils puis un haussement d'épaules. Comme un double tic nerveux.
Cet Éternel bleuté la mettait mal à l'aise.
De manière général le monde entier créait des moments gênants dont elle se sentait la totale étrangère.
Le type de moments générés volontairement -plus ou moins- pour attirer l'attention.
Du genre "regardez moi, je suis bizarre".
Les gens ne se rendaient pas compte. Ils ne réalisaient pas leur erreur.
Ils se disaient certainement que pour être spécial il fallait nier que l'on est universel. Au contraire. Plus on est universel et plus on sera spécial.


L’Éternel avait beau être dérangé et dérangeant il n'en restait pas moins similaire à ses confrères d'une certaine façon.
Aux yeux bleus de Bjanka ça restait un gêneur.
Elle n'aimait pas sa façon de tout prévoir et d'empiéter sur ses libertés personnelles.
Ça lui laissait un goût amer dans la bouche.
Une fois elle avait vu des gens jouer aux échecs. Son sentiment aujourd'hui était à peu près le même.
Ces joueurs s'appliquaient à bouger leurs pions et à prévoir beaucoup de coups à l'avance, parfois même des dizaines. Au final n'en restait que de la frustration.
Elype l’Éternel était un joueur d'échec. Elle elle n'était qu'une proie facile à battre et à manipuler. Aux réactions si prévisibles qu'elle se demandait en quoi c'était intéressant de continuer à l'embêter de la sorte.



▬ J'en veux pas. Déjà il est vilain, en plus c'est pas mon style et je connais pas de quoi tu parles.
Faut arrêter de croire que tout le monde regarde ces niaiseries.



Retour du ton glacial. Surprenant.
Est-ce qu'elle était vexée qu'il croit qu'un tel accoutrement lui plairait ? Sans nul doute.
Etait-elle déçue du comportement de l’Éternel ? Nullement. Elle n'attendait rien de lui.
C'était lui qui avait fait des recherches sur elle. Encore lui qui avait initié la rencontre. Toujours lui qui la voulait absolument dans son équipe.
Elle n'avait rien à perdre. Elle n'avait pas à faire d'efforts.
Si elle voulait agir comme une sombre conne c'était son droit.
Cette différence -cette universalité- ça coulait dans son sang depuis bien trop longtemps. C'était ainsi qu'elle s'était forgée, toute seule.
Elle n'était l'amie de personne, elle n'était le pantin d'aucun.



▬ Allez, on se bouge. Et c'est ton appartement. Moi j'ai rien ici. Donc montre moi le chemin.
Et sans trop discuter, je suis pas ton psy. Moi tout ce que je veux c'est soumettre mon pouvoir à l'épreuve du feu.



La blonde ricana en amorçant un mouvement de départ.
Sa parole était absolue, il allait devoir le comprendre.
Puisqu'il tenait absolument à avoir sa rafraîchissante présence à ses côtés il devrait se satisfaire de son caractère. Autrement elle mettrait les voiles sans autre forme de procès Arcadi.
Elle était particulièrement fière de son jeu de mot.
Appeler leur destination finale et principale épreuve -le dragon de glace, créature mythique qu'elle ne pouvait qu'imaginer- une épreuve du feu c'était assez ironique.
En soi tout leur voyage à venir dans les montagnes serait une chanson de glace et de feu. Une lutte de comportements, de caractères, d'objectifs et d'égo.
Finalement l'Eternel avait réussi à générer quelque chose à force de souffler sur les braises d'un feu éteint depuis bien trop longtemps.
Une envie de faire, une envie de prouver.
Elle se battrait avec ses armes, elle dominerait son pouvoir et elle terrasserait -peut être- la créature la plus dangereuse de ce monde.
Ce qui lui faisait penser qu'elle n'avait pas demandé quel était le pouvoir de l’Éternel.
Mais elle aurait bien le temps de l'apprendre.
Après tout il fallait garder un tout petit peu de mystère, exactement comme le mystère au chocolat.




CSS par Gaelle


Bjanka brise la glace en #ABC8E2.
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t105-bjanka-cold-as-ice-en-cours#267
http://magmell.forumactif.com/t180-bjanka-depasser-les-apparences-ne-garder-que-l-essence
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Greffe de cerveau
» Panthéon draconique
» [Semi RPG Fic] Le Royaume Draconique
» Une greffe pour un ami
» [RP] Les Ames liés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Nos partenaires
Le devenir ?
CHRONOSREP