Lait menthe frappé [Pv:Bjanka]

avatar
Don't give me puppy eyes. Unless you talk literally.
14
04/07/2017
Iris Heart - Neptunia
-
Chasseur
Chasseur
Mini image :

Description du personnage : Don't give me puppy eyes. Unless you talk literally.

Messages : 14

Date d'inscription : 04/07/2017


Avatar : Iris Heart - Neptunia

Crédits : -




Lun 28 Aoû - 17:32
Donnez un automne tranquille à Daiquiras et elle ramassera les feuilles de sa clairière avec diligence.Donnez lui un hiver tranquille, et elle arrivera certainement à vous tricoter une trentaine d'écharpes à motifs variés. Donnez lui un printemps tranquille, elle chassera tous les troupeaux de monstres qu'elle pourra trouver. Donnez lui un été tranquille et elle se fera chier. Beaucoup. Elle était certes une Exilée, elle avait l'habitude de s'ennuyer, mais elle n'arrivait pas à trouver une occupation en ce milieu de saison chaude. Elle avait déjà taillé ses rosiers, les cailloux et la plupart de ses plantes. Sa clairière était parfaite. Vivement qu'un petit monstre vienne la saccager, qu'elle puisse recommencer. Oui, son chez-elle était un peu son tonneau des Danaïdes personnel et assumé. Alors, cette après-midi, quand elle entamait sa tentative de troisième sieste de l'après-midi, elle fut ravie d'entendre le bruissement des feuillages. Bon, tant que ce n'était pas une saleté de Béhémoth, ça allait bien se passer. Elle-même fuyait devant ces bestioles.

Qu'on ne s'y trompe pas, ses chasses en solo restaient des activités dangereuses pendant lesquelles elle risquait sa vie. Ses prédispositions et sa connaissance du terrain lui permettaient d'être particulièrement efficace, certes, mais elle faisait le plus souvent preuve de ruse pour en finir rapidement. Il fallait qu'elle arrive à frapper son adversaire au moins une fois, histoire que son pouvoir se déclenche avant de pouvoir être sûre d'avoir l'ascendant, ou tout du moins l'effet de surprise. Face à des animaux, il fallait tout particulièrement faire attention, leur esprit simple déclenchait parfois des systèmes de défense particulièrement dangereux.

Aussi, la Chasseuse Immaculée se releva d'un bond et évita les lames qui tombèrent sur elle de justesse. Oulah, c'était une surante. Elle était pourtant certaine d'avoir repoussé la plupart de ces saletés loin de son campement. Ces espèces d'insectes géants à camouflage forestier étaient parmi les plus dangereux prédateurs de la forêt qui n'étaient pas déclarés comme des monstres. Ce qui ne les empêchaient pas de couper tout sur leur passage. Bref, de charmantes créatures, qui, une fois affamées attaquaient tous les êtres vivants pour boire leur sang. Daiquiras n'avait rien contre donner un peu de sa personne, mais elle préférait encore éviter de finir décapitée.

Le premier mouvement de poignet, alors qu'elle s'était éloignée de son agresseur fit se détacher en plusieurs morceaux toutes les petites lames qui composaient la partie tranchante de son épée. Reliées entre elles par un long fil souple mais résistant, elle pouvait utiliser cette épée-fouet comme arme à moyenne portée. Un autre mouvement pouvait rappeller et reformer la lame dans son entièreté. Elle ne pouvait pas s'en servir comme d'un fouet classique ceci dit, qui claquait et s'enroulait autour de sa cible. Non, son arme était faîte pour infliger un maximum de petites blessures sur une grande zone, maximisant l'exposition à faible dose de son pouvoir. Si elle frappait avec la larme dans sa forme originelle, elle obtenait une force bien plus grande et concentrée.

La bestiole contra une partie du fouet mais crissa de douleur quand les petites lames semblèrent entamer sa chitine, pour ressortir sans avoir semblé faire le moindre dégâts. Les crissements redoublèrent d'ardeur, alors que la créature était certainement assaillie par d'anciennes expériences douloureuse. Ce qui n'aidait pas, c'était qu'elle balançant ses bras aiguisés dans tout les sens, l'Eternelle se tenait donc à bonne distance, on ne savait jamais quand la douleur se transformait en folie furieuse dans ces cas là. Prête à contrer un coup, elle reforma son épée, juste à temps pour voir la surante s'enfuir dans la direction opposée. Vers l'orée des bois. Oups.

S'étant promise de protéger seule cette partie de la forêt, c'est avec un sifflement agacée que Daiquiras se lança à sa poursuite. Pas question qu'un insecte devenu fou par sa faute ne blesse quelqu'un. Bon et au moins ça lui faisait faire de l'exercice.

Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t366-daiquiras-i-won-t-leave-a-scar-fini
http://magmell.forumactif.com/t421-les-feuilles-volantes-de-daiquiras#2627
avatar
Bjanka n'est pas une fille gentille. Elle est un peu brisée, un peu sur la reconstruction aussi. Elle a dévalé la mauvaise pente et n'a jamais cessé de le faire jusqu'à aujourd'hui.
Des regrets ? Elle n'en a pas. Elle assume ce qu'elle a fait.
Elle s'en fout que vous ayez été client ou que votre frère ait fait une overdose.
Si elle veut changer c'est avant tout parce que la vie lui en offre l'opportunité. Pourquoi elle serait ici sinon ?
215
24/06/2017
Android 18 - Dragon Ball
Lann (Lio) // Luca
Humain
Mini image :

Description du personnage : Bjanka n'est pas une fille gentille. Elle est un peu brisée, un peu sur la reconstruction aussi. Elle a dévalé la mauvaise pente et n'a jamais cessé de le faire jusqu'à aujourd'hui.
Des regrets ? Elle n'en a pas. Elle assume ce qu'elle a fait.
Elle s'en fout que vous ayez été client ou que votre frère ait fait une overdose.
Si elle veut changer c'est avant tout parce que la vie lui en offre l'opportunité. Pourquoi elle serait ici sinon ?

Messages : 215

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Android 18 - Dragon Ball

Crédits : Lann (Lio) // Luca




Lun 28 Aoû - 19:49



Lait Menthe Frappé


Soixante-quatre jours.
Voilà plus de deux mois que la blonde avait débarqué en trombe sur Mag Mell.
En réalité son arrivée n'avait absolument rien changé pour personne à part pour elle-même. Ce qui était déjà pas mal.
Elle avait appris. Appris à accepter, appris à s'adapter, appris à changer aussi un peu.
Désormais elle avait envie de se poser et de recommencer sa vie ici.
Cela commençait par comprendre son environnement et tous les changements qu'impliquaient l'avenir à Andraste.
Décemment elle ne pouvait pas compter sur un mode de vie terrien. Tout était trop différent.
Et il y avait ce pouvoir qu'elle n'avait jamais appris à maitriser.
Ça l'avait intriguée au début mais elle avait eu une mauvaise expérience et l'avait par la suite plus ou moins laissé de côté.


Déterminée elle s'était rendue à l'orée de la forêt.
Elle était déjà venue là une fois et avait tout naturellement décidé de s'éloigner de la ville et globalement de la population.
Si elle devait faire des test avec son pouvoir elle préférait éviter de congeler le premier innocent venu.
En temps normal ce n'était pas la morale qui l'étouffait mais elle avait tendance à ne pas faire de mal directement aux gens.
Les lieux étaient idéaux, calmes, loin de tout, sans personne pour l'embêter ou la juger et surtout pas trop dangereux si elle ne s'enfonçait pas trop loin.


Bjanka ne savait pas trop comment s'y prendre.
On lui avait bien expliqué la nature de son pouvoir à son arrivée et elle avait pu en faire l'usage une fois sous la colère, ce qui ne lui laissait pas un souvenir des plus heureux.
Elle s'imaginait bien qu'il devait y avoir des facteurs déclencheurs ou faciliteurs mais elle elle voulait avoir le contrôle. Pouvoir compter sur celui-ci.
En premier lieu elle avait commencé par prendre des branches en main en essayant de rassembler sa volonté.
Incroyablement stupide. Voilà comment elle se sentait.
Elle pensait glace, froid ou même congelé mais rien à faire. Les bâtons restaient désespérément du bois bien sec et craquant.
En esprit elle imaginait les branches recouvertes de glace, fermait les yeux, se concentrait très fort, espérait, rouvrait les yeux et ... rien.
Profond soupir. C'était plus difficile qu'elle ne l'aurait imaginé. Et sans mentor elle aurait bien du mal à arriver à quoi que ce soit.


Soudainement un bruit régulier lui parvint aux oreilles bien avant qu'elle ne puisse en identifier la source.
Pat, pat, pat, pat, pat, pat.
Surgissant de derrière une rangée d'arbres une créature lui fonçait droit dessus, terrifiante et menaçante.
Pourquoi fallait il toujours que ce genre de merdes lui arrive à elle ?
Elle n'avait rien demandé, ne faisait de mal à personne, pas même à ces pauvres branches d'arbre qu'elle avait relâché sur le sol, alors pourquoi elle ?
Et la créature qui réduisait la distance entre elle à une allure bien trop rapide pour permettre à son pauvre cerveau humain de penser.
Prise de panique Bjanka laissa un souffle glacé s'échapper et percuter les pattes de la monstruosité pour se solidier autours de celles-ci et former des blocs compacts, arrêtant net la course endiablé.
Cette action instinctive et salutaire fuit suivie par un cri déchirant qui fit se plaquer des mains sur des oreilles.


La bête n'était qu'à deux ou trois mètres aussi l'humaine avait tout le loisir de l'inspecter en gros plan.
Qu'est ce que c'était que cette horreur ?
Ce corps qui semblait taillé dans du bois, ces lames aiguisées aux bout des membres, cette gueule agressive ouverte sur des crocs tranchants. Tout cela relevait du cauchemar.
La créature inconnue à ses yeux s'agitait et essayait de se libérer des entraves de glace.
D'un commun accord entre son coeur, son cerveau, ses membres et son envie de vivre, Bjanka recula de quelques dizaines de pas.
L'horreur et la fascination se mêlaient en elle.
Vu la vitesse à laquelle la créature était arrivée, si elle se libérait, elle n'aurait absolument aucun mal à la rattraper et la déchirer de ses lames.
Cette perspective fit frissonner la blonde.
Elle avait voulu s'entrainer, voilà qu'elle était servie.
Et désormais elle n'arrivait plus à produire le moindre glaçon. Pas idéal lorsqu'on était plantée là face à un monstre sanguinaire et enragé.
Dans un craquement de glace et un couinement victorieux la bête parvint à libérer une de ses pattes.
Il allait falloir qu'elle trouve une solution. Et rapidement si elle ne voulait pas périr en l'instant.

CSS par Gaelle






Bjanka brise la glace en #ABC8E2.
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t105-bjanka-cold-as-ice-en-cours#267
http://magmell.forumactif.com/t180-bjanka-depasser-les-apparences-ne-garder-que-l-essence
avatar
Don't give me puppy eyes. Unless you talk literally.
14
04/07/2017
Iris Heart - Neptunia
-
Chasseur
Chasseur
Mini image :

Description du personnage : Don't give me puppy eyes. Unless you talk literally.

Messages : 14

Date d'inscription : 04/07/2017


Avatar : Iris Heart - Neptunia

Crédits : -




Lun 4 Sep - 11:35
La femme bicentenaire aux cheveux violets n'était pas foncièrement méchante. Elle n'avait peut-être plus trop de remords et était "peut-être" un peu atteinte du fait de son isolement imposé. Certes. Un peu. Bon d'accord, elle avait un grain et elle-même le savait. Quel bonheur d'être immunisée à son propre pouvoir pour le coup. Mais elle n'aimait pas les responsabilités. Et si quelqu'un était blessé à cause d'une pauvre surante qu'elle avait fait paniqué ça ne serait pas bon. Surtout pour sa réputation quoi. Hey, elle était une chasseuse d'exception, c'était quasiment une question d'orgueil à ce point.

Elle se déplaçait assez vite dans la forêt, utilisant son épée-fouet comme un grappin pour aller plus vite. Fort heureusement, son don n'affectait pas la plantes, ce qui lui permettait d'accrocher son arme pour se tirer ou alors de couper des branches trop envahissantes. Elle entendait la course de la surante, mais ces bestioles étaient très rapides, il serait difficile de la rattraper, elle pouvait cependant s'assurer qu'il n'y ait pas d'accident avant qu'elle ne s'épuise. Et puis d'un seul coup, un cri. De sa proie. Oups, encore un problème, il fallait accélérer.

La chausseuse put arriver pour voir l'insecte géant, les pattes prises dans des blocs de glace, face à une humaine, comme en témoignait la petite chose qui flottait à côté d'elle, qui n'en menait pas large. En effet la surante venait de libérer une de ses faux et ça n'allait pas être joli à voir. Un cri de victoire de la proie... enfin du danger se fit entendre et il lança son arme aiguisée droit vers la gorge de sa pauvre victime. Avec un "RAH" digne d'une tenniswoman, la chausseuse lança sa lame, qui s'enroula autour de celle de la surante puis tira un coup sec, l'empêchant de bouger. Ne perdant pas de temps, elle se déplaça pour se placer dans le champ de vision de la bête qui crissa d'hystérie, reconnaissant l'humanoïde qui lui avait fait si peur. Elle libéra une seconde griffe du bloc de glace grâce à l'adrénaline et commença à agiter ses deux pattes dans tous les sens.

La combattante plaça sa lame à l'horizontale, tenant sa garde à deux main et l'ayant ramenée près de son visage. Cette bonne prise lui permettait de plus grands mouvements, contrairement à celle d'escrime où elle la tenait à la verticale près du ventre et d'une main. L'adversaire avec deux armes, il fallait prendre ça en compte. Son immobilisme allait être une sacrée aubaine ceci dit, elle n'aurait pas aimé devoir chasser une surante sauteuse. Son premier coup para la griffe alors que l'autre essayait de la prendre en pince. Elle se dégagea donc en poussant puis glissant et enfin passant sous les griffes dans un limbo approximatif. Puis elle laissa tomber, tomba sur le dos, au sol, se trouvant juste à la verticale de la créature. Elle libéra sa lame qui partit comme un ressort et transperça la tête de la surante qui se mit à hurler encore plus fort et à balancer ses lames de manière erratique. La chausseuse était déjà loin, s'étant servit une fois de plus de son arme comme d'un grappin. Elle lacéra encore quelque fois à distance sa proie qui n'en menait plus large, malgré l'absence de blessures apparentes. Il ne restait plus qu'à voir l'insecte géant continuer à crisser pendant quelques minutes avant de tomber de fatigue, puis raide mort.

- Fiouh, enfin fini. J'en pouvais plus de l'entendre crisser. Bon ça c'est fait... Il me semble que j'ai oublié quelque chose... Ah oui la donzelle qu'il y avait. J'espère qu'elle s'est barrée, flemme d'expliquer de la faire déguerpir.

Ah non elle était toujours là. Oups.

Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t366-daiquiras-i-won-t-leave-a-scar-fini
http://magmell.forumactif.com/t421-les-feuilles-volantes-de-daiquiras#2627
avatar
Bjanka n'est pas une fille gentille. Elle est un peu brisée, un peu sur la reconstruction aussi. Elle a dévalé la mauvaise pente et n'a jamais cessé de le faire jusqu'à aujourd'hui.
Des regrets ? Elle n'en a pas. Elle assume ce qu'elle a fait.
Elle s'en fout que vous ayez été client ou que votre frère ait fait une overdose.
Si elle veut changer c'est avant tout parce que la vie lui en offre l'opportunité. Pourquoi elle serait ici sinon ?
215
24/06/2017
Android 18 - Dragon Ball
Lann (Lio) // Luca
Humain
Mini image :

Description du personnage : Bjanka n'est pas une fille gentille. Elle est un peu brisée, un peu sur la reconstruction aussi. Elle a dévalé la mauvaise pente et n'a jamais cessé de le faire jusqu'à aujourd'hui.
Des regrets ? Elle n'en a pas. Elle assume ce qu'elle a fait.
Elle s'en fout que vous ayez été client ou que votre frère ait fait une overdose.
Si elle veut changer c'est avant tout parce que la vie lui en offre l'opportunité. Pourquoi elle serait ici sinon ?

Messages : 215

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Android 18 - Dragon Ball

Crédits : Lann (Lio) // Luca




Lun 4 Sep - 18:29



Lait Menthe Frappé


Se faire attaquer, paniquer, craindre pour sa vie, se défendre, être sauvée. Tout cela était trop et allait bien trop vite pour la pauvre blonde.
Elle tout ce qu'elle voulait c'était s'exercer tranquillement pas que des horreurs sans nom sorties du fond des enfers les plus sombres lui tombent dessus.
Parfois elle avait un peu l'impression que le destin ou une entité supérieure lui faisait payer son passé peu reluisant.
Certes elle avait certainement ruiné des vies pour son propre profit et sans se soucier nullement du bien être des proches de ses clients mais elle n'avait tout de même pas mérité ça.
Et puis elle était en quête de rédemption. N'était ce pas suffisant ? Devait elle vraiment subir des assauts incontrolables de monstres aussi ideux qu'enragés ?
Et pourquoi fallait il toujours qu'elle tombe sur les plus gros tarés de ce monde ?


L'ex-dealeuse poussa un profond soupir une fois qu'elle se fut assuré que sa vie n'était plus en danger immédiat.
Oh évidemment les actions précédentes s'étaient déroulées bien trop rapidement pour qu'elle ne puisse réagir. Et disons le franchement elle n'était clairement pas une héroïne.
Elle aurait très certainement péri au premier assaut du monstre si cette fille aux cheveux aussi vifs que son arme n'avaient surgi pour la sauver.
La blonde n'avait pas vraiment pris le temps d'analyser le combat. Tout ce qui importait c'est que son agresseur soit au tapis et que son coeur de glace batte encore dans sa poitrine qui se soulevait au rythme de sa respiration irrégulière.
D'un oeil critique elle détailla sa sauveuse.
La couleur de ses cheveux, ses mots acerbes et sa tenue qui tenait plus d'un acoutrement de fille de joie que de combatante étaient autant de détails qui lui déplaisaient.


- Je suis pas sûre d'avoir envie de savoir... Donzelle.


Non mais.
Ce n'était pas le genre de surnom qui lui collait bien ni qu'elle pourrait apprécier.
Et surtout le ton de cette violette mi-arrogant mi-condescendant n'avait rien pour lui plaire. Ou en tous cas c'est comme ça qu'elle l'avait perçu.
En étant honnête avec elle-même elle devait bien admettre qu'elle avait eu très peur et senti sa dernière heure arrivée mais jamais ô grand jamais elle ne l'avouerait.
De quelques pas elle s'approcha du cadavre fumant du monstre écarlate.
Ce truc avait tout d'une créature de cauchemar.
Elle était bien contente de ne pas avoir eu à l'affronter seule.
D'ailleurs elle lança un regard courroucé à l'autre combatante, par principe.


- C'est bon je peux reprendre mon entrainement ou d'autres trucs aussi chiants vont venir me tomber sur le râble ?


Bien évidemment elle incluait sa sauveuse dans le lot des trucs chiants capable de l'attaquer par derrière -et très certainement de la tuer en un coup-.
Bien évidemment elle accompagna sa tirade dédaigneuse d'un coup d'oeil tout aussi hautain.
Le premier contact avec cette fille était loin d'être idéal. Surprenant.
Si de base elle n'y était pour rien elle ne faisait rien pour réchauffer cette ambiance glaciale.
Oui elle aurait très certainement dû remercier la violette -et l'aurait fait si elle ne s'était pas sentie offensée- mais elle avait beaucoup trop de fierté pour le faire maintenant.

CSS par Gaelle






Bjanka brise la glace en #ABC8E2.
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t105-bjanka-cold-as-ice-en-cours#267
http://magmell.forumactif.com/t180-bjanka-depasser-les-apparences-ne-garder-que-l-essence
avatar
Don't give me puppy eyes. Unless you talk literally.
14
04/07/2017
Iris Heart - Neptunia
-
Chasseur
Chasseur
Mini image :

Description du personnage : Don't give me puppy eyes. Unless you talk literally.

Messages : 14

Date d'inscription : 04/07/2017


Avatar : Iris Heart - Neptunia

Crédits : -




Jeu 7 Sep - 11:02
Daiquiras ricana mentalement en sentant la nouvelle arrivée la détailler. Ah ces humains, toujours à ne pas regarder plus loin que le bout de leur nez. Et à toujours s'émouvoir des petits problèmes qui leur tombent dessus. C'était étrange selon elle, ils avaient bien plus peur de tout que la plupart des Eternels. Certes, plus de choses pouvaient les atteindre, comme la faim, le froid ou la maladie. Mais tous ces obstacles à leur survie auraient du les endurcir, mais non, ils prenaient encore la mouche à la première "donzelle" ou "au gars là". C'en devenait lassant. Elle était presque déçue : l'Exilée avait pensé que cette humaine allait la sortir de son ennui estival. Oh quoique ça avait l'air d'être une dure, peut-être que si elle la provoquait encore un peu ?

L'ancienne chasseuse aux cheveux violets pouvaient sembler désagréable mais... Ouais... elle était désagréable. Cela venait de sa vie avec ses collègues plus ou moins bourrus. Et de la nécessité d'éloigner les gêneurs de son bosquet. D'habitude, sa réputation et le risque de croiser un monstre suffisaient à éloigner les badauds de son territoire. Mais parfois cela ne suffisait pas et le plus souvent il y avait de nouveaux humains qui venaient se mettre en danger, comme aujourd'hui. Ils étaient menacés non seulement par la faune, mais aussi par les accidents que le pouvoir de l'Eternelle pouvaient provoquer. Un petit faux mouvement et la plupart d'entre eux finissaient à pleurer ou à hurler, ce qui attiraient encore d'autres prédateurs. Et c'était pas joli. Et surtout long à nettoyer.

- Alors tu crois pas si bien dire. Les surantes ont pour habitude de se jeter sur leurs victimes par le haut, elles risquent bien de te tomber dessus, littéralement. Et si tu veux t'entraîner dans un des endrots les plus dangereux du coin, libre à toi. Ah au passage, comme vous les humains dîtes, ça c'était un animal. Je te laisse imaginer à quoi ressemble un monstre.

Elle ne disait pas qu'elle trouvait que certains monstres semblaient moins impressionnants qu'une surante, ou même moins dangereux. Enfin ça dépendait desquels, bien sûr. Mais la forêt était bien l'un des plus gros viviers de la région d'Andraste. Seules les montagnes, et la mer, elle oubliait toujours la mer, étaient peut-être plus dangereuses, mais fort heureusement moins proches. Bon, restait qu'elle avait une humaine dans son chez-elle et que ça n'allait certainement pas être une sinécure pour s'en débarrasser.

- Ils vous apprennent quoi chez les humains en ce moment ? Genre ils laissent les petits nouveaux se balader dans les endroits les plus dangereux, enfin je suppose que t'es nouvelle vu ton contrôle sur ton pouvoir et ton besoin de t'entraîner. C'est quand même dingue une espèce qui a si peu d'instincts de survie quand même...

Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t366-daiquiras-i-won-t-leave-a-scar-fini
http://magmell.forumactif.com/t421-les-feuilles-volantes-de-daiquiras#2627
avatar
Bjanka n'est pas une fille gentille. Elle est un peu brisée, un peu sur la reconstruction aussi. Elle a dévalé la mauvaise pente et n'a jamais cessé de le faire jusqu'à aujourd'hui.
Des regrets ? Elle n'en a pas. Elle assume ce qu'elle a fait.
Elle s'en fout que vous ayez été client ou que votre frère ait fait une overdose.
Si elle veut changer c'est avant tout parce que la vie lui en offre l'opportunité. Pourquoi elle serait ici sinon ?
215
24/06/2017
Android 18 - Dragon Ball
Lann (Lio) // Luca
Humain
Mini image :

Description du personnage : Bjanka n'est pas une fille gentille. Elle est un peu brisée, un peu sur la reconstruction aussi. Elle a dévalé la mauvaise pente et n'a jamais cessé de le faire jusqu'à aujourd'hui.
Des regrets ? Elle n'en a pas. Elle assume ce qu'elle a fait.
Elle s'en fout que vous ayez été client ou que votre frère ait fait une overdose.
Si elle veut changer c'est avant tout parce que la vie lui en offre l'opportunité. Pourquoi elle serait ici sinon ?

Messages : 215

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Android 18 - Dragon Ball

Crédits : Lann (Lio) // Luca




Lun 11 Sep - 16:21



Lait Menthe Frappé



Bjanka haussa les épaules.
Sa fierté maladive l'empêchait d'exprimer ce que tout être normalement constitué aurait exprimé. De la peur.
Evidemment le discours de l’Eternelle à la tenue plus que suggestive avait de quoi la refroidir. Plus qu'habituellement tout du moins.
Plus de monstres. Plus gros. Plus dangereux. Plus nombreux.
Ah non. Ça -ce TRUC- c'était un animal. Elle avait envie de rire tellement c'était risible.
Qu'un machin de la sorte, qui puisse vous déchirer les entrailles en un coup de lame, soit considéré comme un gentil petit animal avait de quoi la laisser pantoise.
Aussi ne répondit elle pas.
Si cet avertissement sous forme de menace à peine voilée avait pour but de lui couper le sifflet c'était plutôt réussi.


Et la violette continuait sur sa lancée.
Bjanka ne l'aimait déjà pas. Ça n'allait pas être simple pour remonter la pente.
Comme s'il y avait une petite barre de sociabilité au dessus de la tête des gens qui se remplissait ou se vidait selon ce qu'ils disaient et ce qui déplaisait à la blonde. Qui pouvait penser comme ça, sincèrement ?
La tirade de la chasseuse arracha un sourire navré à la blonde.


- Tu fais erreur Donzelle.


Elle était chiante Bjanka. Parfois quand elle avait une idée en tête elle ne la lâchait pas.
Et là elle trouvait que Donzelle ça collait particulièrement bien à cette Éternelle à la tenue si irritante pour ses rétines.
Aussi enchaina elle afin d'exposer sa pensée.


- Toi et tes semblables vous pensez sincèrement que nous -les humains- on est un peuple solidaire juste parce qu'on se ressemble tous un peu et qu'on vit sur la même planète. Ça en est navrant de naïveté.
Si vous pensez que l'union fait la force laisse moi te demander qui fera l'union.


Elle n'attendait pas vraiment de réponse. C'était de la pure rhétorique. Elle espérait que cette Éternelle comprendrait.
Est-ce qu'elle comprendait ?
Elle avait quand même l'air un peu stupide, en plus d'être agaçante et de porter des vêtements de pute. Qui s'habillait comme ça sincèrement ?
Ça avait le don d'irriter très fortement Bjanka.


- En plus de là où je viens il y a ni bêtes féroces ni arbres de trente mètres de haut. C'est plus des tours de béton à perte de vue.
Pas facile de développer un instinct de survie quand la principale menace c'est de se faire voler son portefeuille dans le métro ou de se faire arracher son téléphone dans la rue.



La blonde souffla par le nez.
Elle n'était pas spécialement énervée et elle ne comptait pas spécialement défendre "les siens". Ses semblables comme elle disait si bien.
De manière générale elle n'aimait pas les gens et les gens ne l'aimaient pas.
C'était cette Éternelle avec son air de ne pas y toucher qui lui tapait sur le système. Mais elle n'était pas énervée.
Déjà parce qu'elle ne perdait pas ses nerfs aussi facilement mais aussi et surtout parce que même si elle n'avait pas compris comment cette Éternelle s'était débarrassée du monstre -ou de l'animal, peu importe comment on l'appelait- elle avait en revanche très bien compris qu'elle était suffisamment dangereuse pour ne pas avoir peur des adorables créatures qu'elle avait décrites plus tôt.
Et Bjanka savait qu'il valait mieux éviter de jouer les héros face aux fous dangereux. Ils étaient souvent imprévisibles.


CSS par Gaelle






Bjanka brise la glace en #ABC8E2.
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t105-bjanka-cold-as-ice-en-cours#267
http://magmell.forumactif.com/t180-bjanka-depasser-les-apparences-ne-garder-que-l-essence
avatar
Don't give me puppy eyes. Unless you talk literally.
14
04/07/2017
Iris Heart - Neptunia
-
Chasseur
Chasseur
Mini image :

Description du personnage : Don't give me puppy eyes. Unless you talk literally.

Messages : 14

Date d'inscription : 04/07/2017


Avatar : Iris Heart - Neptunia

Crédits : -




Ven 22 Sep - 14:35
Daiquiras éclata de rire en entendant la tirade de l'humaine blonde. Elle était tombée sur une intruse intéressante ! Cynique et acide à souhait. Parmi ses victimes préférées. Mais elle avait la flemme d'écouter les lamentations qui suivraient une utilisation de son pouvoir, elle préférait discuter un peu, pour tromper son ennui estival.

- Ahahah ouhouhouh, pardon pardon. Tu me plais, jeunette. Ouh bon sang ça fait un moment que je n'ai pas autant ri, merci ! Je ne suis pas certaine que tu sois au courant, mais vu mon accoutrement tu peux t'en douter : je suis une Eternelle paria, une Exilée. Exilée parmi les exilés même. Pas la peine d'avoir de la pitié, même si je me doute que tu n'en as pas une once, hein, moi j'adore ça.

Remise de ses émotions, la violette s'était penchée sur le cadavre de la bestiole dont elle arrachait les pattes tranquillement et qu'elle séparait les morceaux pour les ranger de manière facile à transporter. Son pouvoir l'empêchait de blesser des êtres vivants mais une fois morts, plus aucun problème pour dépecer ses proies. Il fallait juste faire attention à ne pas se tacher. Absorbée dans son travail, elle commença à parler sans faire attention à son interlocutrice.

- Aucun de nos deux peuples ne peut être considéré comme solidaire. Le mien expulse tout ce qu'il ne comprend pas dans une arrogance infinie. Le tien... trouve dans la mort, le pouvoir et la supériorité un plaisir pervers que je peut comprendre, à défaut de cautionner. Tous les représentants ne sont pas comme ça, fort heureusement, ce qui avait ammené ma remarque première : d'habitude les humains fraîchement arrivés ne s'approchent pas de chez moi.

L'ancienne Chasseuse se releva et essuya ses mains sur de longues feuilles qui traînaient là. Hm, il faudrait qu'elle aille prendre un bain dans la journée, le sang de surante collait beaucoup trop, ça en devenait très vite gênant. Elle remit en place son arme qui n'était pas bien accrochée à son flanc, il vallait mieux être prudente, on ne savait jamais quand une autre menace allait arriver, et elle ne voulait pas perdre quelques secondes précieuses à dégainer.

- Oh au fait, je m'appelle Daiquiras. J'oublie toujours de me présenter. D'habitude je préfère que les visteurs déguerpissent plutôt vite, vu qu'il sont ennuyeux à mourir. Mais t'es marrante donc je m'en fiche. Enfin bon c'est pas pour ça que je vais jouer à la baby-sitter si y a un truc qui débarque, bien sûr. Oh, au fait, tu veux un peu de surante ? Il parait que c'est super bon une fois grillé. Je vais en distribuer au village des Exilés régulièrement. Enfin quand y en a une qui me tombe dessus, j'irai pas traquer ces bestioles moi-même.

Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t366-daiquiras-i-won-t-leave-a-scar-fini
http://magmell.forumactif.com/t421-les-feuilles-volantes-de-daiquiras#2627
avatar
Bjanka n'est pas une fille gentille. Elle est un peu brisée, un peu sur la reconstruction aussi. Elle a dévalé la mauvaise pente et n'a jamais cessé de le faire jusqu'à aujourd'hui.
Des regrets ? Elle n'en a pas. Elle assume ce qu'elle a fait.
Elle s'en fout que vous ayez été client ou que votre frère ait fait une overdose.
Si elle veut changer c'est avant tout parce que la vie lui en offre l'opportunité. Pourquoi elle serait ici sinon ?
215
24/06/2017
Android 18 - Dragon Ball
Lann (Lio) // Luca
Humain
Mini image :

Description du personnage : Bjanka n'est pas une fille gentille. Elle est un peu brisée, un peu sur la reconstruction aussi. Elle a dévalé la mauvaise pente et n'a jamais cessé de le faire jusqu'à aujourd'hui.
Des regrets ? Elle n'en a pas. Elle assume ce qu'elle a fait.
Elle s'en fout que vous ayez été client ou que votre frère ait fait une overdose.
Si elle veut changer c'est avant tout parce que la vie lui en offre l'opportunité. Pourquoi elle serait ici sinon ?

Messages : 215

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Android 18 - Dragon Ball

Crédits : Lann (Lio) // Luca




Lun 25 Sep - 18:37



Lait Menthe Frappé


Bjanka haussa les sourcils en entendant l’Éternelle rire.
C'était peut être presque plus surprenant de l'entendre se gausser que de se faire attaquer à mort par une bête mi-cauchemardesque mi-abyssale. Presque.
Tout du moins c'était inattendu. Comme quasiment tout ce qui lui arrivait en ce jour étrange.
Se voir évoquer le terme d'Exilé l'était aussi assurément.
Il lui semblait bien qu'à son arrivée on lui avait glissé un mot ou deux  à propos de cette caste un peu particulière parmi la société Éternelle.
Elle n'en avait pas retenu grand chose mais à ses yeux c'était particulièrement stupide de pousser un problème plus loin, ailleurs, et de croire s'en être débarrassé. Ce n'est pas parce qu'on ferme les yeux qu'un soucis disparaît.
En un sens elle était aussi une isolée sur Terre. Les gens préféraient ne pas penser à sa présence dans les rues de la ville. Les bonnes personnes imaginaient sans doute que le vice ne prenait pas base au plus proche de leurs petites habitations bien rangées.
Alors non, comme l'avait deviné la Violette, elle ne ressentait aucune pitié pour son interlocutrice. Déjà parce qu'elle ne savait pas vraiment à quoi correspondait son statut de paria mais aussi parce qu'en un sens elle s'identifiait à elle.
Elle qui préférait rester loin des gens bien pensants.


Interrompue dans ses réflexions par les agissements de l'Eternelle elle ne put retenir une grimace de dégoût.
Abattre un monstre était une chose, le dépecer de sang froid en était une autre.
Pour autant Bjanka n'arrivait pas à décrocher son regard azur du morbide spectacle.
La chasseuse mettait tant d'application à découper méthodiquement la bestiole que ça en devenait fascinant.
Plus que de la découpe se déroulait devant elle un arrachage de membres en règle.
La blonde se demanda vaguement combien de ces charmantes bêtes elle avait pu dézinguer dans sa vie et surtout depuis combien de temps celle-ci durait.
Était-ce impoli de demander son âge à quelqu'un qui n'est pas destiné à mourir ?
D'un coup elle avait très envie de lui demander. Surtout si c'était dérangeant. Mais la femme aux cheveux mauves continua de parler en parachevant son oeuvre.
Globalement l'humaine était assez d'accord avec ses propos. Au moins elles se retrouvaient sur ce terrain là.
Quand à l'état de fait que les nouveaux humains n'approchaient en général pas de chez elle elle comprenait. Ce qui ne l'empêcha pas de ponctuer ça par un haussement d'épaules.
En réalité elle ne savait même pas qu'il y avait des Éternels qui habitaient cette forêt, ce qui semblait plutôt logique étant donné que c'était certainement la première fois qu'elle mettait les pieds dans ce coin.
Mais la bouchère improvisée ne semblait pas lui en vouloir. Comme si elle évoquait plutôt un fait amusant. Dans son ignorance Bjanka était allée là où ne vont pas les gens sensés. C'était peut être ça qu'elle cherchait à lui faire comprendre. Qu'elle n'était pas comme tous les autres.


La suite fut un peu plus surprenante.
Vue la tournure des événements et la situation présente la blonde ne s'attendait sûrement pas à ce que la violette se présente.
En général on s'introduisait avant de s'envoyer des politesses au visage. Enfin c'est ce qu'elle imaginait en théorie. Elle était nulle pour les relations sociales.
Est-ce que c'était comme dans les films ? Genre faire ses preuves avant d'être digne de connaître le nom du héros ? Ou de l'héroïne dans la cas présent.
C'était certainement la première et unique fois où elle entendait quelqu'un lui dire qu'elle était marrante. Elle.
Ça la fit sourire. Et le passage sur le gardiennage en cas d'attaque impromptue et violente élargit son sourire.
Elle imaginait bien que cette Daiquiras ne la laisserait pas mourir devant ses yeux mais comment en être certaine ?


-Mh. Bjanka. Et je crois que je vais passer mon tour pour le machin grillé. Je suis pas trop fan de l'idée de manger un truc qui a voulu ma peau. Et ça a l'air bizarre.


Habituellement elle ne faisait pas trop d'états d'âme. Si elle avait faim elle mangeait, fin de l'histoire. Surtout qu'elle n'oubliait pas cette période de son adolescence où elle avait eu bien du mal à se sustenter ne serait-ce qu'une fois tous les deux jours.
Mais la situation était spéciale. Elle aurait sûrement eu bien du mal à trouver de l'appétit en contemplant cette horreur grillée.
Les images de l'assaut, de la bête hurlant, gesticulant, agitant à mort ses engins de morts, ses faux tranchantes, étaient gravées dans son esprit.
On oubliait pas en dix minutes comment on avait frôlé la mort. Ni ce qui avait voulu la causer.
Au fond ça aurait pu être assez ironique de dévorer la bestiole qui n'aurait pas eu sa peau. Mais non.
En revanche la fin de la phrase de celle qui se présentait comme Daiquiras était intéressante.


-Un village d'Exilés ? Genre il y a tout un village de gens... comme toi ? C'est courant de se faire virer de la grande cité ?


Ça c'était le genre de détails qui avaient le don d'attiser sa curiosité.
Non seulement il y avait tout un groupe formé de ceux qui se faisaient expulser mais en plus ils s'étaient organisés en une société alternative. Juste sous le nez de leurs congénères.
Bjanka trouvait ça à la fois tellement ironique et tellement réussi.
C'était comme lever bien haut son majeur face à des gens qui vous méprisent. Et elle connaissait ça bien, lire le mépris dans les yeux des gens.


-D'ailleurs ça me fait penser. T'as foutu quoi pour te faire dégager ? Tu vendais ton corps ?


Elle pointa la tenue un peu particulière de l'Eternelle en ricanant.
C'était gratuit et un peu puéril mais elle ne pouvait pas changer de comportement en deux secondes comme ça en claquant des doigts.
Même si elle commençait à comprendre la chasseuse et que celle-ci ne la détestait pas et avait même dit la trouver amusante elle ne pouvait pas effacer qui elle était.
Ultra franche, nature, directe, un peu gamine aussi par moments.
Elle n'aimait pas l'accoutrement de la violette, on l'aura compris.

CSS par Gaelle






Bjanka brise la glace en #ABC8E2.
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t105-bjanka-cold-as-ice-en-cours#267
http://magmell.forumactif.com/t180-bjanka-depasser-les-apparences-ne-garder-que-l-essence
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» Oeufs au lait ou crème caramel.
» Discution avec une Menthe (PV. Nuage de Minuit et Petite Menthe)
» Terminée || « Ne gagne pas après avoir frappé, mais frappe après avoir gagné.» || Takeshi Fujita
» Sirote un diabolo menthe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Nos partenaires
Le devenir ?
CHRONOSREP