Poison and devils [Mürk / Freya]

avatar
Alpha des chasseurs et recruteuse de force
21
15/07/2017
Velvet Crowe
Mag Mell
Chasseur
Chasseur
Mini image :

Description du personnage : Alpha des chasseurs et recruteuse de force

Messages : 21

Date d'inscription : 15/07/2017


Avatar : Velvet Crowe

Crédits : Mag Mell


Sam 29 Juil - 18:31
C'est seule qu'elle déambulait dans les rues noyées de son quartier. Comme toujours diront certains, heureusement pour d'autres, Freya faisait toujours cavalier seul en dehors des impératifs de la meute, de sa meute. Seul le bruit sourd de ses pas et le clapotis de ses pieds bottés contre l'eau qui remontait aux cheville osaient briser le silence du quartier, il était tôt, trop tôt pour que ceux et celles qui avaient beaucoup bu au bar ne soient levé. De toute façon chacun gérer son emploie du temps, le boulot devait être fait, point.

Elle même pensait à sa prochaine mission, seule, elle devait explorer les forêts et chercher une zone possible pour un avant poste. Se traîner Cerys ne la motivait pas réellement, mais il le fallait, il fallait bien... peut-être qu'avec un troisième membre d'équipe, une personne qui lui taperait dans l'oeil tout ça serait possible. Mais depuis quelques temps, aucune tête n'avait réellement attiré son attention. Tout comme Frigg, elle avait hérité de cette capacité à voir les gens, les ressentir, capter leur force, leur utilité. Dans leur meute il n'y avait que des isolés de la société. Dans leur groupe de sauveur, il n'y avait que des destructeurs aux yeux des autres, mais aux yeux de Freya, il n'y avait que des héros. Qu'importe les méthodes, les moyens, la fin justifiait les moyen. Tant que l'intérêt général était servi, les dommages collatéraux étaient-ils importants ?

Seule, si seule, même si au final elle ne le montrait pas, elle avait le cœur lourd et lutait pour garder les épaules droites. Elle enviait ces gens heureux, ces couples qui s'aimaient, ces personnes qui vivaient à deux en sécurité, alors qu'elle, qu'elles, elles trois devaient affronter tous les dangers du monde pour survivre. Dans un long soupire elle tapa du pieds, faisant gicler de l'eau plus « loin », éclaboussant un peu les murs, nourrissant la mousse de ces derniers. Comme un échos, elle entendit du bruit plus loin. Au début elle n'y prêta pas attention, il était tôt encore, les boutiques dans la ville n'étaient pas encore ouvertes.

Mais les pas vifs, rapides, réguliers de plusieurs personnes ne pouvaient pas être une coïncidence. Elle les connaissaient, ses petits louveteaux, agités, mais pas à ce point. Dans le quartier et surtout le matin, c'était relativement calme, personne ne se tapait un sprint... à moins que ? Sa curiosité titillée, l'Alpha bifurqua, sans courir, elle les entendait très bien avancer, ils n'étaient pas très loin d'elle, mais ils allaient s'éloigner. Ils finiraient par s'arrêter, mais parmi ces quatre personnes il y avait une femme, on sentait ses pas plus légers à cause du bruit qu'elle faisait. Lorsqu'ils passèrent au plus près d'elle, elle pu entendre quelques brides de conversations, quelques voix essoufflées et hargneuses.

-Choppez là !
-Ses mains maudites !
-Elle va regretter d'être venue ici !
-Saloperie d'humaine !

Il n'en fallut pas plus à Freya pour se décider à intervenir. Elle ne faisait pas parti de la guilde de soutient aux humains, non pas car elle ne les aimaient pas, au contraire, mais elle protégeait leurs vies et c'était déjà pas si mal. Les humains qui voulaient réellement se soutenir, ils pouvaient essayer d'entrer chez les chasseurs.

L'Alpha se mit elle aussi à courir sans cacher sa présence, son corps athlétique rattrapant aisément le quatuor. Comme elle était dans son quartier, elle prit une rue parallèle et avança rapidement pour les dépasser et couper leur progression. Qu'espéraient ces hommes à jouer les apprentis prédateurs sur le terrain de la mère Alpha ? Lorsqu'elle apparu devant les coureurs, fière, le regard mauvais, ses lèvres entre-ouvertes laissaient de belles dents pointues à la vue de tous. Elle utilisa l'eau pour s'arrêter, on la connaissait bien à Andraste. Lorsque l'humaine aux tatouages faciaux arriva à sa hauteur elle s'écarta pour la laisser passer et sa voix autoritaire siffla à ses oreilles

-Derrière moi.

Elle s'interposa devant les trois éternels qui s'arrêtèrent sans glisser. La vue de l'Alpha calma les ardeurs de ses congénères raciaux.

-Comment oses-tu t'interposer entre nous et cette maladie ambulante ! Écarte toi Freya où le culte viendra te réprimander

Elle haussa un sourcil, elle grogna sauvagement, en silence son bras gauche se métamorphosa en une griffe monstrueuse, immense, effrayante. Elle luisait d'un éclat argenté, sanglant, mortel. Ils savaient ce que pouvait faire ce bras et on se demandait ce qui pouvait résister à sa griffe.

-Sur mon terrain de chasse j'ai tous les droits. Barrez-vous, où je vous éviscère, la loi c'est moi.

-Qu.. Quoi ?!
-Viens on se tire, elles sont tarées les Alpha des chasseurs...

A contre cœur ils partirent, essoufflés, les traits de leurs visages étaient déformé par la colère. Lorsque le son de leur pas fut à peine perceptible, Freya se retourna, son bras reprenant sa forme d'origine alors qu'elle posait son regard inquisiteur de régente chasseresse sur celle qu'elle pouvait mieux détailler. Elles avaient peut-être la même taille, mais y avait dans son regard une lueur si néfaste et bienveillante à la fois que Freya ne décrocha pas son regard de ses pupilles.

-C'est quoi ces histoires ?

La voix était sèche, presque accusatrice. Habituellement elle ne demandait jamais les détails, mais ces histoires de maladies étaient intrigantes, était-elle réellement un danger incontrôlable pour les habitants d'Andrastes ? Elle en doutait, si c'était le cas, elle serait déjà exilée. Les gens ont simplement peur d'elle. Il y avait un lourd silence, long et pensant, il s'était installé après ses derniers mots, quelques gouttes timides osaient briser le silence.

-Alors ?
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t452-freya-fearless-huntress
http://magmell.forumactif.com/
avatar
Chasing dreams like I'm on Novocain
Screaming through your airways
Looking back I almost thought I heard you say
You're so much better than that
63
02/07/2017
OC ▬ Made_by_flou
®Void
Humain
Humain
Mini image :

Description du personnage : Chasing dreams like I'm on Novocain
Screaming through your airways
Looking back I almost thought I heard you say
You're so much better than that

Messages : 63

Date d'inscription : 02/07/2017


Avatar : OC ▬ Made_by_flou

Crédits : ®Void




Mer 2 Aoû - 16:56
Un s o u f f l e.
Une c o u r s e.
Un d a n g e r.


Tu as recommencé. Et tu le sens. Le pouvoir qui inonde, qui se déchaîne. Il hurle si bruyamment. Il pulse si ardemment. Toute l'entité entre en connexion et pourtant c'est le chaos. Dans ton esprit ce n'est qu'un amas de question. Dans tes sentiments ce n'est qu'un chamboulement violent qui finit par devenir le néant. C'est un éclat de violence qui émerge. Qui se dévoile. Qui emprisonne ton cœur.
Tu as recommencé, Murk. Un éternel qui est passé trop près. Il est tôt. Si tôt, mais il a fallu qu'il se trouve sur ton chemin. Qu'il passe devant toi. Les yeux se sont écarquillés. Un mouvement de recul a vu le jour, mais... il était déjà trop tard. Ce n'est qu'un frôlement. Qu'une seconde entre deux peaux. Ça n'a duré qu'un instant, mais déjà la peau est partie en fumée. Les miettes se sont écrasés sur le sol lourdement. Et la peur a repeint tes traits faciaux. L'horreur également.
Tu as recommencé, Murk et maintenant tu cours. Ils se sont énervés sans écouter. Finalement, les éternels ne semblent pas valoir mieux que l'homme actuellement. Ils s'insurgent sans prendre le temps d'entendre. De comprendre. Ce n'est pas ce que tu veux. Ce n'est pas ce que tu cherches. Tu ne veux pas blesser les autres. Et les deux limiteurs sont là pour le prouver. C'est si vain de parler cependant. Ils n'écoutent plus. Ils se sont enfermés dans une colère. Et quelque part tu fuis. Non pas foncièrement par peur des représailles, mais par peur du toucher. Par peur que tes mains frôlent la peau par mégarde.
Tu cours ardemment en espérant que le destin change. Qu'au coin de la rue, il y ait l'échappatoire qui te manque. Et soudainement, elle se présente. Un peu au hasard. Un peu étrangement. Comme si le monde essayait de te dire quelque chose. Que ce n'est pas encore le fond du gouffre qui te ronge. Le regard accroche sa présence et les pas cessent. Alors tu te retournes Murk, mettant fin à ta course sans fin. Les orbes gris tombent sur sa main, sur son dos. Sur cette présence. Et tu ne dis rien.

Un s o u p i r.
Une f i n.
Une r e n c o n t r e.


Un souffle. Une respiration lourde. Les mains se posent sur les genoux alors que tu te penches légèrement en avant. Tu cherches ton souffle, Murk. D'une oreille tu écoutes ce qui se raconte, ce qui se passe. Alors les événements s'enchaînent rapidement et bientôt... il ne reste que vous deux. Deux femmes d'une même taille. Elle est impressionnante sans nul doute, mais l'impassibilité reste. Même dans son autorité. Pendant un moment, tu ne dis rien, tu l'observes. Droite et en retrait. Tu regardes de loin et bientôt tu laisses la voix s'élever. « Pourquoi je devrais te le dire ? » cet homme a parler d'Alpha et des chasseurs. Tu connais seulement Norost depuis quelque temps. Tu sais que c'est un ancien chasseur, mais tu ne connais rien à la hiérarchie dans ce milieu. Alpha reste cependant le haut du panier en général, sur Terre en tout cas. Mais est-ce la même chose ici ? Le silence règne, il vagabonde un moment et les orbes gris rencontrent les siens. Longuement. Ils se ferment soudainement dans un soupir. Et tu observes tes mains, les yeux mi-clos. « C'est à cause de ma capacité. Ou devrais-je dire la malédiction de mon wendigo ? » celui-là même qui apparaît soudainement derrière toi. Grand, plus grand que la moyenne chez les animas. « Ce n'était qu'un malencontreux accident, mais les autres n'aiment pas écouter patiemment. C'est plus simple de s'énerver en réaction. C'est à cause de ma capacité de nécrose, mais comme on le remarque facilement, j'ai des limiteurs. » ce n'est pas par dépit que tu lui expliques ou par intimidation. Seulement comme un remerciement. Lentement le regard tombe sur elle, les sourcils légèrement froncés. La froideur et la distance. Comme toujours tu éloignes, Murk. Loin de toi, loin du danger que tu représentes. Loin des sentiments de culpabilités qui ne cessent d'augmenter, de ronger. « Merci de ton aide. » c'est sincère et pourtant la voix se fait lointaine, presque agressive. Tu cherches à fuir.
Tu as recommencé, Murk et maintenant tu as besoin de t'éloigner. De ressasser ce geste. De revoir cette scène. Bien que l'éternel ne va pas mourir ou perdre un bras. Sans un mot de plus, tu tournes déjà le dos à cette inconnue pour reprendre ton chemin. Loin de la vie.
tag: @Freya | notes: Elle est pas jojo Murk, désolée ahah.


_________________
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t308-murk-done-and-why-your-words-gotta-mean-so-much-to-them-and-they-mean-nothing-to-me
http://magmell.forumactif.com/t355-murk-done-d-e-c-h-e-a-n-c-e#2051
avatar
Alpha des chasseurs et recruteuse de force
21
15/07/2017
Velvet Crowe
Mag Mell
Chasseur
Chasseur
Mini image :

Description du personnage : Alpha des chasseurs et recruteuse de force

Messages : 21

Date d'inscription : 15/07/2017


Avatar : Velvet Crowe

Crédits : Mag Mell


Jeu 17 Aoû - 16:34
Elle écouta le récit de son interlocutrice avec une oreille attentive, très attentive. Elle avait les bras croisés, le dos droit et un déhanché prononcé sur la jambe gauche qui la mettait beaucoup en valeur. C'était une mère en ses terres. Sa voix avait valeur de loi et rien ne lui faisait peur. Ses ambres perçaient les prunelles face à elle, à la recherche d'un contact prolongé, elle voulait qu'on soutienne son regard le plus longtemps possible. Lorsqu'elle avait entendu sa voix pour la première fois, ce genre de voix un peu brutes, qui se gravait en un instant dans la mémoire, elle pensa immédiatement à Frigg, à ce moment là son regard semblait un peu plus terne, un peu brumeux, mais sans jamais se détacher de la dame aux yeux tatoués. Durant ce long blanc où elle refusa de parler, agacée qu'on lui refuse une demande en tes terres, sa main prit une tout autre dimension, menace silencieuse, intimidation, surtout lorsqu'elle brillait d'un éclat argenté.

Lorsque la créaure appararu à ses côtés, elle réalisa son statu d'humaine et pourfenda la créature du regard. Il n'était pas agressif, simplement surprit, pourtant elle avait vu et combattu bien des créatures, laides, dangereuses, vicieuses... mais ça... était-ce vivant pensa-t-elle? Cette teinte verdâtre, cadavérique, cette posture, cette corpulence maigre au possible, un lévrier avec des cornes? C'était tout bonnement effrayant. Son esprit ne pu s'empêcher d'imaginer si ces créatures existaient en vrai, avec la taille d'un humain... cet anima représentait-il un danger? Oui fut-elle forcée d'admettre, le pouvoir de son interlocutrice semblait assez effrayant et difficile à contrôler pour qu'elle porte deux limitateurs... Son regard s'assombrit à nouveau, comme Frigg et ses quatre limitateurs...

Finalement elle approuva d'un geste de la tête le passage concernant l'hypocrisie des gens, ce qu'elle qualifiée d'hypocrisie, elle trouvait ce monde faux, où les éternels pensaient tout parfait et lorsque quelque chose n'était pas assez beau ou surprenant, ils ne cherchaient pas à comprendre la déviance, mais à la réprimer. Sa capacité était bien effrayante conformément à son Wendigo, mais Freya y vit une opportunité. Une fois de plus l'Alpha garda le silence lorsqu'il revint. Il y avait une sorte de gouffre entre les deux entités, mais lorsque la blanche décida de lui tourner le dos, Freya articula sèchement avec une voix puissante, gonfflée avec l'aide de la contraction de son ventre.

-Qui t'as autorisé à me tourner le dos?

Il y eut un silence, court, oppressant, infernal.

-Tu gémis des coups vicieux, mais tu tournes le dos aux personnes qui te font face.

Elle commença à approcher. Le pas lent, détaillé, ses jambes décrivaient une belles courbe, ses chaussures claquaient l'eau dans un bruit aigue, puis un autre sourd lorsqu'elle frappait le sol. Ses ambres avaient une nouvelle lueur, vive, éclatante et rayonnante, bien que les remerciements furent sincères, elle haïssait qu'on lui tourne le dos. Bien vite elle fut quasiment contre elle, il y avait une longueur de bras, distance de sécurité, mais si elle reculait, l'Alpha avançerait d'autant. Le silence s'installa à nouveau, seul l'eau qui gouttait à proximité semblait briser cette scène, elles étaient totalement seules, à part sa famille rares étaient ceux qui aimaient venir ici.

D'un geste vif et rapide, l'Alpha passa à l'action, elle savait parfaitement ce qu'elle faisait et n'avait pas peur de ce qui allait arriver, elle redoutait la douleur, mais se savait en sécurité. Ses mains vinrent avec puissance agripper ses poignets et elle glissa son pouce au niveau de l'articulations des mains de la personne face à elle. Son pouce était sur la jonction entre l'ossature du pouce et les autres doigts, de cette façon elle l'empêchait de refermer les mains qu'elle porta à son visage. Elle l'obligea à poser ses mains ouverte sur son visage. Les yeux ouverts elle observait les morceaux de la tatouée qu'elle observait avec son regard brûlant.

-Ca ne me fait pas peur. Elle frémis, sentant un frisson glacial le long de son dos. Tu as un don qu'il te faut mettre au service d'un groupe, des amis, une famille qui seront heureux de pouvoir compter sur toi. J'ai besoin de toi...
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t452-freya-fearless-huntress
http://magmell.forumactif.com/
avatar
Compte pouvant jouer les différents PNJ du forum
54
16/12/2016
Mystère
PNJ
Mini image :

Description du personnage : Compte pouvant jouer les différents PNJ du forum

Messages : 54

Date d'inscription : 16/12/2016


Avatar : Mystère




Jeu 17 Aoû - 17:27
Secret !


Où s'écoule l'eau qui coule à flot ?

Vous venez de découvrir un indice pour le secret numéro 1 :
"Eau"

Pas d'interaction possible pour ce secret,
vous pouvez continuer votre rp tranquillement

Contact
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chasing dreams like I'm on Novocain
Screaming through your airways
Looking back I almost thought I heard you say
You're so much better than that
63
02/07/2017
OC ▬ Made_by_flou
®Void
Humain
Humain
Mini image :

Description du personnage : Chasing dreams like I'm on Novocain
Screaming through your airways
Looking back I almost thought I heard you say
You're so much better than that

Messages : 63

Date d'inscription : 02/07/2017


Avatar : OC ▬ Made_by_flou

Crédits : ®Void




Dim 27 Aoû - 18:55
La s t u p i d i t é.
L ' é g o ï s m e.
L ' i n t r u s i o n.

Une voix. Forte et puissante. Qui frappe violemment. Elle doit en faire frissonner plus d'un, mais tu en a cure Murk. Les autres ne te font pas peur. Il n'y a que ces mains maudites qui peuvent te terroriser. La jeune femme te parle, elle te regarde et tu tournes les yeux lentement. D'un regard froid et vide. Tu ne ressens rien à son égard. Tu ne ressens rien envers ce monde. Il n'y a que le vide. Ce néant sans fin. Alors l'agressivité monte lentement parce qu'elle te retient. Sans aucun droit. Sans aucune raison. Tu l'as remerciée pour son aide, c'est tout ce que tu lui dois en tant qu'être vivant. Rien de plus. Rien de moins. Une forme de respect qui s'arrête là. Ses mots n'ont aucun sens alors. On tourne forcément le dos aux autres pour se séparer. C'est naturelle. C'est logique. Sa pensée n'a ni queue, ni tête. Une fois une situation terminée, on se tourne le dos et on rentre. Les choses se stoppent là. Elle est égocentrique, que tu penses. & déjà tu vois cette femme d'un mauvais œil. Tu ne l'aimes pas. Et cela ne risque pas de changer alors qu'elle s'approche de toi. D'un pas lent, le corps se tourne pour lui faire face. Blasée. Les autres sont égoïste, ils ne pensent qu'à eux. Elle ne pense qu'à elle. C'est pathétique. Tu ne demandes rien aux autres si ce n'est la paix. Il faut croire que tout ce qui pense est incroyablement superficiel. Tant que cela convient à eux, ils s'en foutent de toi. T'es fatiguée, déjà, de devoir lui parler. De devoir l'écouter. Sa seule présence devient une gêne.

Un s o u p i r qui s'égare.
Une p r u d e n c e qui voit le jour pourtant.
Et un g e s t e que tu ne pardonnera jamais.

Sans un mot. Sans aucune forme de respect quelconque, elle se permet. De te toucher. De prendre tes mains pour les poser sur ses traits. Le faciès se crispe. Les muscles se tendent et déjà tu cherches à t'en défaire. Alors le regard s'affole, mais il est trop tard. Et tu le sens, ce pouvoir qui émane parce que les sentiments s'accumulent. « Lâche-moi ! » que tu cris soudainement. Ils ne pensent qu'à eux. Il y a une détresse qui s'évade des pores de ta peau, de tes expressions, mais bientôt le regard change. Il se noircit lourdement. Et tu sais déjà que tu ne verras jamais cette femme autrement que comme l'égoïsme qu'elle représente maintenant. Parce qu'elle a fait un pas de trop. « Crève. » que la voix laisse simplement échapper, en colère. « Ta famille, tes amis... ton groupe, tu peux te les carrer bien profondément. » tu le sens. Cette sensation de puissance qui t'inonde et tu détestes ce sentiment. « Et mon pouvoir... tu peux l'oublier, il ne te servira jamais. » parce que tu ne viendras jamais avec elle. Parce que peu importe ce qu'elle pourra dire ou faire, il est trop tard maintenant. Elle a franchie cette ligne de l'espace vitale qui t'es nécessaire pour vivre. Cette culpabilité ne fait que grandir, celle qui te détruit lentement. Et elle vient poser une nouvelle pierre dessus pour l'alourdir. « Tu t'offusques que je te tourne le dos hein ? Comme si les autres te devaient tout... mais tu te permets de manquer de respect aux autres et de bafouer leur liberté. Pathétique. » tu transpires. Sueur de peur. Le pouvoir dégouline et tu as en horreur de le sentir vibrer entre tes phalanges. Tu as en horreur cette femme.

C'est terminé.
tag: @Freya | notes: Elle est pas jojo Murk, désolée ahah.


_________________
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t308-murk-done-and-why-your-words-gotta-mean-so-much-to-them-and-they-mean-nothing-to-me
http://magmell.forumactif.com/t355-murk-done-d-e-c-h-e-a-n-c-e#2051
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES DEVILS À 10 PTS DES ÉLIMINATOIRES
» New Jersey Devils
» Lames suintantes + poison ?
» Les Devils sous le respirateur
» Poison + Rune protect + Repos = Poison
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Nos partenaires
Le devenir ?