[Mission] Sur la trace des Gripaons - Achille, Elype, Norost

Page 1 sur 1
avatar
Compte pouvant jouer les différents PNJ du forum
108
16/12/2016
Mystère
PNJ
Mini image :

Description du personnage : Compte pouvant jouer les différents PNJ du forum

Messages : 108

Date d'inscription : 16/12/2016


Avatar : Mystère




Dim 25 Juin - 18:10
SUR LA TRACE DES GRIPAONS
Rappel de la mission

Lieu / Les montagnes enneigées, à Borea
Niveau de Danger / Très dangereux
Demandeur / Caste des scientifiques
Participants / Achille, Elype, Norost
PNJ Accompagnateur / Lido, un assez jeune scientifique de 60 ans. Caractère assez blasé, se plaint beaucoup, mais possède un pouvoir intéressant, il peut créer un double de lui-même qu'il peut diriger.

Déroulement de la mission

- Le compte PNJ ouvre le sujet avec un petit post résumant la situation actuelle.
- Tous les participants à la mission postent une fois, chacun leur tour, puis le compte PNJ poste, puis tous les participants repostent etc.
- Les posts du PNJ vous indiqueront souvent une direction à prendre pour votre RP, ou un objectif à atteindre avant de pouvoir aller plus loin dans le RP.
- Parfois, les posts seront simplement là pour dire que vous pouvez continuer à avancer le RP normalement.
- Le PNJ pourra à la fin de son post vous proposer des choix à effectuer ou ce genre de choses pour pimenter le RP.
- La mission prend fin si le compte PNJ estime que la mission est réussie ou échouée.
Mise en contexte

Il y a maintenant cinq jours que votre équipe a quitté Andraste. Ensemble vous avez traversé la forêt au nord de la radieuse cité, partagé des nuits à la belle étoile, agréables ou non, et depuis deux jours vous avancez au coude à coude dans la poudreuse des montagnes de Borea.

Vous suivez les directions de Lido. C'est un jeune scientifique qui a fait partie de la première mission de repérage du nid des gripaons. Et une chose est sure, il n'est guère heureux de revenir en ces terres glacées. Seulement il n'a pas eu le choix, c'était le seul membre disponible pour guider la nouvelle équipe jusqu'à la zone où le nid doit être. Ainsi, Lido guide le petit groupe en ronchonnant, avec des indications vagues qui vous donnent parfois l'impression de perdre votre temps dans l'immensité blanche. Il ne perd pas une occasion pour se plaindre.
Il a mal aux pieds, au dos, il en a marre de porter son sac, il fait trop froid... Toutes les occasions sont bonnes.

Cependant, il est formel, vous vous rapprochez de la zone où le nid des gripaons semble se trouver. Vous y êtes presque.

Objectif actuel : Trouver l'emplacement du nid.
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Libérateur de Leliel, futur maître de la caste des glandeurs, Fan de la culture pop terrienne, voleur de menstruations, séquestre les êtres vivants, etc...
84
24/06/2017
Frey - Fisheye Placebo
Chupp
Artiste
Artiste
Mini image :

Description du personnage : Libérateur de Leliel, futur maître de la caste des glandeurs, Fan de la culture pop terrienne, voleur de menstruations, séquestre les êtres vivants, etc...

Messages : 84

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Frey - Fisheye Placebo

Crédits : Chupp




Lun 26 Juin - 20:26
Le sang circule dans les fondations du caveau, à l’abri des regards, dans un système datant de plusieurs siècles. Des tubes d’aciers très fins qui parcourent les murs, passent dans le sol, dans les plafonds, on les appelle les veines du caveau. Moi en fait, je suis le seul à connaître cet endroit. Ce véritable labyrinthe mène à des bassins profonds de quelques litres, cinq pour être précis. Chaque piscine de sang était parfaitement identique si ce n’est la quantité de sang à l’intérieur. Quelle installation archaïque et indigne de ma personne, mais avant de juger, sachez qu’en 1753 on n’avait pas les mêmes moyens de sécurité que maintenant.

5 litres dans le premier bassin, 3 litres dans le deuxième, le troisième était vide, le quatrième avait 5 litres lui aussi et enfin le dernier bassin avait 1,9 litre de sang.

La porte se déverrouilla une fois que les mécanismes eurent fini de travailler, trente secondes plus tard. Ce temps pourrait me couter la vie si je devais un jour fuir en urgence de mon repère mais je ne pouvais définitivement pas inviter quelqu’un de compétent à moderniser les verrous. Ce lieu devait rester secret, il me coûterait peut-être plus qu’un exil permanent si l’on trouvait ce qu’il s’y cachait.

Les gripaons, quelles créatures intéressantes pour mes recherches, j’avais capturé de nombreux spécimens dans le passé mais jamais une espèce aussi rare. Je n’avais pas senti mes veines palpiter autant depuis le dernier tome de Hunter X Hunter. Je ne pouvais sortir sans être équipé.

Porte numéro 3, 100 ml, 360 ml, 3 litres, 3 litres, 5 litres. Une respiration presque éteinte, un couinement muet, l’odeur si familière du sang qui stagne. Grâce à mon pouvoir je transforme l’odeur en quelque chose de plus agréable, de la framboise. Je contrôle l’afflux sanguin des capillarités de mes yeux pour régénérer plus rapidement mes cellules et ainsi augmenter ma vision nocturne. Je teinte mon sang de bleu, c’est plus classe des pupilles bleues.

Il traîne dans sa cage, son beau pelage blanc taché de sang, il a encore essayé de lutter, d’expier le sang que je lui ai injecté. Pauvre Troplon, d’une caresse, un puissant sédatif surgit dans ses veines. On dirait une écharpe, les associations terriennes n’aimerait pas ce que je fais à cette pauvre bête… ni moi d’ailleurs. Je fourre le corps inanimé dans mon sac.



Je vous refais le coup que je manipule mon sang qui circule dans les murs pour taper mon mot de passe à 5 chiffres via des quantités de sangs. Je sors. Je me déplace jusqu’à ma maison, qui n’est pas loin du quartier des artistes. Have fun, la narration reprend.



Des milliers de figurines plus sensationnelles les unes que les autres traînent sur le sol dans le carcan de leur emballage. Des piles de mangas, de livres, de magazines forment un dédale de murs. J’ai reçu hier ma dernière livraison amazon, chez mes amis terriens, qui me l’ont prestement amenée. Ils sont comme les postiers dans Letter Bee, dévoués et puissants. Je n’allais pas choisir des moins que rien, ou des gens qui font ça pour l’argent, c’est des vrais passionnés. Je vous parlerai d’eux un autre jour, comme le rp est censé se terminer sur nos 3 personnages qui sont à la lisière de la montagne. Je me dépêche.

Mon téléphone était complètement chargé. Bien sûr je ne pouvais pas m’en servir pour téléphoner, ni pour aller sur internet, mais pour jouer à quelques jeux hors-ligne, j’avais fait installer des émulateurs des consoles de légende pour jouer à mes RPG favoris. Je préférais jouer sur la console d’origine que sur émulateur mais qu’importe, c’était bien pratique. La vrai utilité c’est que j’avais passé une cinquantaine d’année à photographier tous les livres de la bibliothèque d’Andraste, un logiciel permettant de reconnaître les formes les avait ensuite transféré en texte pour me permettre de faire des recherches sémantiques. Ca ne valait pas ce que j’entendais d’internet, pas de mise à jour, obligé de stocker les données sur une centaine de carte micro SD soigneusement rangé dans une pochette, etc… Mais j’étais une des personnes à avoir accès au plus d’informations de ce monde. Il n’avait pas été bien difficile de trouver des collaborateurs pour ce projet, vu l’intérêt que les humains portaient à notre culture.

Fun Fact : pour m’occuper pendant les années que j’ai passé à la bibliothèque, je me suis amusé à mettre des mangas avec une thématique assez précises dans les rayonnages. Ken le survivant, Elfen Lied, Blood C. , Shingeki no kyojin, etc.

Bref téléphone récupéré, seringue dans la longue cape badass avec plein de poches et plein de produits en poudre et évidemment le souvenir que j’ai gardé de mon siècle chez les Chasseurs. Ma dégoutante arme.



Que dire de ma relation avec les chasseurs ? Si je blesse une bestiole, elle est à moi, peu importe ce qu’il se passe. Je peux transformer mon sang pour qu’il corresponde à ce qu’une bête aime. Je peux transformer ce sang en piège après coup… Je ne demande aucune ressource, je ne peux pas échouer si j’ai les informations nécessaires. On ne m’aimait pas, personne ne m’aime chez les éternels, mais il appréciait mes compétences et mon investissement.

Pourquoi suis-je parti ? Oui. Mon objectif final était trop différent, je veux ouvrir l’esprit de tous les éternels, je veux enrichir la culture, je veux libérer Leliel. Je me devais de rejoindre les scientifiques à cette époque, pour étudier comment fonctionne les pouvoirs, comment Leliel pouvait nous les donner, etc. Donc je suis parti. J’ai gardé contact, j’aime chasser, quand on est incroyablement bon dans une activité, ça devient un besoin. Mais clairement pas une passion.



- Et tu ne t’es pas dit dans ta tête de scientifique que louer quatre voluvet d’hiver ça serait le bon plan ? Pour tes pieds, pour le froid, pour porter ton sac, pour économiser en nourriture, pour que le bruit du vent emporte tes paroles au loin ?

Ce type se plaignait tellement qu’en cinq nuits j’avais l’impression de ne rien avoir appris de mes deux compagnons ni de la mission. Honnêtement j’avais tout ce qu’il me fallait pour extraire les informations nécessaires à la réussite de la mission dans ma cape… Mais jouer avec le sang d’un éternel devant deux chasseurs n’étaient pas le bon plan. Je détestais travailler en équipe, mon pouvoir se retrouvait diminué par des règles qui m’énervaient… Je voulais vraiment ramener un gripaon dans mon caveau.

Mon plan était simple après tout.

- Je ne recevrais pas de commentaires d’un type qui a même réussi à se faire virer du culte, des chasseurs et des scientifiques ! Tu vas tenir un demi-siècle chez les artistes ?
-
Le sang distribue au mieux les dopants, l’oxygène et l’énergie dans mon corps, dans mes muscles, dans mes cellules. Je m’empare de son poignet, d’infimes perles de sang passent par sa peau, trouve une brèche dans ses vaisseaux sanguins. Le système immunitaire des éternels réagit rapidement, comme toujours. Il demande à mon pouvoir si c’est une menace, s’il aura un impact négatif ou bénéfique, il prépare des défenses, il envoi des agents pour négocier. Comme toujours hélas, il comprend mes capacités, il se prépare à isoler la zone et à la régénérer instantanément. Il me laisse cependant mener à bien mon enquête.

Si je dois le gérer plus tard, je veux préparer du sang qui correspond à son corps, qui fasse l’illusion. Je souris.

- Je ne pense pas tenir aussi longtemps chez les artistes, quand je leur ai montré les photos d’art fait avec les règles des artistes terriens, très peu ont apprécié.

Je me retourne vers mes deux compagnons.

- Je suis le seul à plus le supporter ? Personne à le pouvoir inestimable de faire taire quelqu’un ?
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/
http://magmell.forumactif.com/
avatar
572 ans – chasseur connu et réputé

intimidant – morose – sportif – plutôt désagréable – n'aime rien ni personne – silencieux – vulgaire – peu sociable – manque d'empathie – narcissique – garde son calme – en vérité violent et explosif – mais explose très rarement – détaché – excentrique – orgueilleux – bon gars pourtant – incompréhensible – franc – manque de tact – anti-humain malgré tout – aveugle de l’œil gauche – porte deux piercings limiteurs sous cet l’œil
25
24/06/2017
Urie Kuki - TG:RE
@asterion
Chasseur
Chasseur
Mini image :

Description du personnage : 572 ans – chasseur connu et réputé

intimidant – morose – sportif – plutôt désagréable – n'aime rien ni personne – silencieux – vulgaire – peu sociable – manque d'empathie – narcissique – garde son calme – en vérité violent et explosif – mais explose très rarement – détaché – excentrique – orgueilleux – bon gars pourtant – incompréhensible – franc – manque de tact – anti-humain malgré tout – aveugle de l’œil gauche – porte deux piercings limiteurs sous cet l’œil

Messages : 25

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Urie Kuki - TG:RE

Crédits : @asterion




Lun 26 Juin - 23:26




 

 

   
ft Elype & Achille

 

 

Un soupir traverse ses lèvres. Un souffle qui n'exprimait aucune compassion. Cinq jours. Cela ne faisait que cinq jours. Cinq jours que Norost, tout autant que les deux autres, devaient supporter nombreuses plaintes d'enfant gâté. Et une fois que la mission serait achevé, le retour en serait d'autant plus insupportable.

Pourquoi donc avait-il fallut, parmi tous les scientifiques possible qu'on leur envoi ce « Lido » ? Norost en était même arrivé à haïr la perte de son œil gauche au profit de ses deux oreilles tellement il avait l'impression d'assister à une torture, son châtiment. De nombreuses fois il n'avait éprouvé comme seul désir de frapper dans la première chose qu'il voyait -Lido inclus, bien qu'à vrai dire, surtout Lido-.

Mais tant bien que mal et surtout terriblement méritant, Norost avait réussi à rester aussi calme qu'il le pouvait. N'ayant pratiquement jamais ouvert la bouche, réussissant à garder un self-control quasi parfait durant le voyage, rendant sans doute les journées d'autant plus longues. Mais en vérité, cela lui était égal. Si il était là aujourd'hui, loin d'Andraste, loin de chez lui, loin du bar, loin de tous c'était juste par pur égoïsme. Juste parce qu'il en avait marre. Parce que Norost voulait juste changer d'air, partir loin alors lorsqu'il avait vaguement entendu Achille en parler un jour au bar, il n'avait juste pas réfléchit plus longtemps.

Grossière erreur.

Même si cette idée de « pèlerinage » dans les montagnes de Borea était une proposition des plus charmante, d'autant plus lorsqu'il s'agissait de devoir se renseigner sur une espèces de monstres dont on ne possédait que trop peu d'information. Autant dire qu'entre les plaintes incessantes, la température qui ne faisait chuter et cette montée qui ne semblait avoir ni que ni tête. Toute cette gamme de nouvelle air n'était que peu appréciable. Au moins, si tout continuait ainsi, peut-être que Norost arriverait à dépasser son record de non-parole, parce que rien n'avait semblé le troubler durant ces cinq jours de supplice.

Et pourtant pendant un instant, suivant les paroles d'un de ses confrères. Norost s'arrête, son corps n'avance plus à travers cette poudreuse blanche. Il donnerait cette impression d'hausser les épaules tandis que ses sourcils s’élèvent. Son regard tombe, ne trouvant d’intérêt que pour le sol recouvert sauf que l'une de ses mains se soulève. Il expire un long moment ce qui laisse échapper une légère fumée de son être. Cette main gantée légèrement ouverte, comme si il était capable d'y trouver réponse.

Je peux toujours lui paralyser la mâchoire.

Des paroles aussi froide que la température qui descendait de plus en plus à chacun de leur pas. Un effet qui ne tourne pas autour du pot, cette voix si calme et pourtant si dérangeante de Norost. Celle que l'on entend pourtant que très rarement. Lui aussi est exaspéré, lui aussi le trouve insupportable. Non, terriblement chiant. Quand bien même il avait réussit à se calmer en un siècle, dans sa tête ne tournait qu'une seule et même idée.

Le laisser pour mort en plein milieu de ces montagnes enneigées.

...

Alors lentement son regard se relève pour se poser sur le jeune scientifique avant d'observer ses deux autres compagnons du coin de l’œil. Même si tout cela lui paraissait tellement tentant, Norost n'était pas idiot à ce point. Il aurait beau vouloir le refuser, ce désagréable et misérable éternel devait au moins rester apte à agir, du moins, si ils désiraient arriver à bien dans cette mission.

Un nouveau soupir tandis que sa main se baisse.

Norost qui continue son avancé.
 




   
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t102-norost-uc-de-la-mort#256
http://magmell.forumactif.com/t136-norost-relationship
avatar
pluie sans bruit
Doux - Délicat - Résistant - Vaniteux - Rancunier - Compassion - Mélancolie - critique - omnivore - pro-humain - agit comme un anti-humain - appréciateur d'art - souvent en vadrouille - son groupe de chasseur = sa famille - Diplomate dans sa profession - très franc et parfois venimeux dans la vie privé en dehors de sa famille - culpabilise facilement - rejette tout aussi facilement les fautes sur autrui - poli
73
24/06/2017
Hornet - Hollow Knight
fanart & #Quicky ♥♥♥ (ss casque) & @Avalon ♥♥♥♥
Chasseur
Chasseur
Mini image : pluie sans bruit

Description du personnage : Doux - Délicat - Résistant - Vaniteux - Rancunier - Compassion - Mélancolie - critique - omnivore - pro-humain - agit comme un anti-humain - appréciateur d'art - souvent en vadrouille - son groupe de chasseur = sa famille - Diplomate dans sa profession - très franc et parfois venimeux dans la vie privé en dehors de sa famille - culpabilise facilement - rejette tout aussi facilement les fautes sur autrui - poli

Messages : 73

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Hornet - Hollow Knight

Crédits : fanart & #Quicky ♥♥♥ (ss casque) & @Avalon ♥♥♥♥




Dim 2 Juil - 5:17


Sur la trace des Gripaons
Feat Elype & Norost & Lido

Iridescentes
les pupilles - les flocons, les tensions, les sublimes ailes des Gripaons -
...
Sous le masque blanc l'éternel reste à l'affut du ciel - des nuages qui s'étiolent aussi bien dans le cotonneux bleu, que s'éparpillent ceux qu'il foule (autour de ses chevilles en volutes bien vite infinis.
L'air toujours aussi frais qui se faufile, fait volter les parures de tissues, cape en floraison, émotion à fleur de peau.
Le froid est venu mordiller par dessous, ses joues.
Loin de lui l'idée que le temps puisse ainsi le renfermer. Chasseur de jour comme de nuit, il n'y a rien de plus beau que ressentir les éléments.
Et cette poudreuse ( cette pluie duveteuse )
ça n'a pas de prix d'avoir le droit de la pourchasser avec cette même secrète euphorie que :
lorsque l'arrière-saison finie
lorsque les premiers flocons viennent becqueter la pointes des épineux.  

Non ce tourment de glace compact qu'il tente de fondre sous la douceur de la raison a bien été solidifié en premier lieu par le manque de :
convivialité ? synergie ? Ou l'effort très méticuleux d'un certain éternel à vouloir faire capoter l'enjeu . . .
- est-ce pour autant une raison pour mettre de l'huile sur le feu à vous deux ?

Achille qui navigue sans difficulté, écoute les plaintes de tous côtés
Il ne prend pourtant pas parti, vraiment, il a
autre chose à faire que de rentrer dans ce petit jeu de langues (et puis, les mots, ça n'a jamais été son fort, surtout en matière de répartie)
(de toute manière qui ne dit mot consent c'est bien connu)
(mais juste quelque part - seulement - alors parce qu'il y a bien plus important, là)

Une vague carte, roule à nouveau le parchemin pour le protéger du vent qui se lève de plus en plus et saupoudre de confetti blanche ses habits.
Ils ne tournent pas en rond mais c'est la même impression.
qui tape sur leurs nerfs
s'enlisent au fur et à mesure de leur pas qui doivent, eux aussi, se frayer un chemin sur l'étendue aride.
blanc blanc blanc
quelques pics qui dépassent de ci de là laisse apparaitre en ingénue le grisâtre de la roche par dessous le lourd manteau.
...
( et le ciel désespérément vide de l'oiseau aux mille reflets)

On se rapproche du col...Lido, peut-on avoir un récapitulatif des découvertes de la première embarquée ? Que les informations soient réchauffées...

(focus)
(mémoire et patience pour certain, semblant avoir été gercées par le froid)
Achille qui espère ne pas avoir à attendre de trouver un ennemi commun pour enfin travailler en harmonie.

codage par evil triangle.


hrp:
 


p a t h f i n d e r
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t94-l-arrache-coeur-finit#220
http://magmell.forumactif.com/t106-agile-rancoeur
avatar
Compte pouvant jouer les différents PNJ du forum
108
16/12/2016
Mystère
PNJ
Mini image :

Description du personnage : Compte pouvant jouer les différents PNJ du forum

Messages : 108

Date d'inscription : 16/12/2016


Avatar : Mystère




Lun 3 Juil - 12:00
Avancée du RP

Lido préféra ignorer les remarques de ses accompagnateurs, notamment après l'intervention de Norost, se contentant d'un grognement pour toute réponse.

Il répondit cependant à la question d'Achille :

▬ Lors de la dernière expédition, notre équipe a réussi à localiser le nid des Gripaons, il est juste derrière ce col, caché entre des rochers. Mais il était vide quand nous sommes arrivés la dernière fois. Seuls quelques plumes de ces oiseaux nous ont indiqués qu'il s'agissait bien de leur nid... Cependant nous n'avons pas pu rester plus longtemps, car nous nous trouvions également sur le territoire du... Non oubliez.

Cela aurait été certainement plus facile à faire si le concerné n'avait pas décidé de pointer le bout de son nez.

A peine Lido a-t-il fini sa phrase que vous sentez le sol trembler. De faibles secousses puis de plus en plus fortes. Et en haut de la montagne qui vous surplombe, une immense masse se détache. Long d'au moins huit mètres, haut de plus de 3 mètres, le corps d'une roche bleue glacée. Il est là.

Le dragon de glace.

Il vous observe, vous, ridicules insectes qui foulez de vos pas son territoire. Une minute éternelle passe. Puis il hurle à vous briser les tympans, à briser le silence qui régnait sur Borea jusqu'alors, à briser la glace. Il hurle et c'est la montagne qui semble s'effondrer. Une avalanche. Petite certes, mais elle s'est déclenchée juste au dessus de vous et ne vous a guère laissé le temps de réagir.

Norost est le seul a avoir réussi à se mettre à l'abri à temps, car il se trouvait près d'un renforcement rocheux qui l'a en partie abrité. Elype s'est vu en partie recouvrir, il a le corps à moitié coincé dans la neige mais peut s'en sortir seul. Achille malgré ses réflexes a eu moins de chance, il a été enseveli, seule sa main est restée à l'extérieur. Quand à Lido... Il a complètement été recouvert par la neige...

Heureusement, ce sont des Eternels, il en faudra plus pour les tuer, mais mieux vaut ne pas tarder à les sauver... Sans oublier que le dragon est toujours là à vous observer de son perchoir.

Etat actuel :
- Norost a eu de la chance et a pu éviter une partie de l'avalanche
- Elype a la moitié inférieur du corps sous la neige, mais il peut s'en extraire seul
- Achille et Lido sont eux complètement enfouis. Achille est facile à repérer comme sa main dépasse, mais Lido l'est nettement moins...
- A cause du hurlement du dragon, vous entendez tous nettement moins bien pour ce tour.

Conseil :
- Concertez vous ensemble sur les actions que vous allez effectuer pendant ce tour
- Achille devrait être le dernière à répondre ce tour-ci, devant attendre l'intervention de ses compagnons pour pouvoir réagir vraiment...  

Objectif actuel :
- Sauver Achille et Lido, si vous le désirez.
- Trouver le nid de Gripaon > difficile à réaliser sans Lido


Divination d'Achille


"Gare à la tempête d'ivoire"
Une avalanche, tempête d'ivoire, s'est abattue sur Achille,
divination réalisée !



Contact
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Libérateur de Leliel, futur maître de la caste des glandeurs, Fan de la culture pop terrienne, voleur de menstruations, séquestre les êtres vivants, etc...
84
24/06/2017
Frey - Fisheye Placebo
Chupp
Artiste
Artiste
Mini image :

Description du personnage : Libérateur de Leliel, futur maître de la caste des glandeurs, Fan de la culture pop terrienne, voleur de menstruations, séquestre les êtres vivants, etc...

Messages : 84

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Frey - Fisheye Placebo

Crédits : Chupp




Mar 11 Juil - 17:51
Il existe énormément de personnages qui me font ressentir tout au fond de moi, provoquant des dégâts sans commune mesure, des séismes.

Je me souviens d’un lion vêtu de rouge et de noir qui n’avait pas eu la place qu’il espérait, d’une nature rancunière, d’une haine sans pareil. Il est pourtant parti, il a pourtant cherché, des gens comme lui. Il savait ce qui vivait en lui, il savait ce qui vivait dans d’autres, comme lui. Personne, ni même le vrai, n’aurait pu faire ce qu’il a fait. Il a donné un but à ses semblables… Il a aidé le vrai… Sans lui, sa famille, et la vraie aussi, ne seraient plus là. X.

Celui que je détestais, ami des animaux, borné, fort. Chaque mot que je lisais sur toi me faisait ressentir une haine contrer le destin et un amour pour le drame. Tes derniers instants, au même titre que ta vie, d’un sacrifice, de tous les sacrifices. Pour lui, pour son père, pour ses enfants, pour sa femme… Tu as été le meilleur homme-lige, devant Maniel, devant Butler. Et t’as OS un dragon.

Il y aussi ce stupide monstre… Ce singe qui n’était pas raisonnable. Mais malgré mon pouvoir incroyable qui me permet d’arrêter le temps pour vous raconter tout ce qui me passe par la tête, je vais abréger. J’aime beaucoup les héros de la terre, chacun a les siens, mais pour ma part ils me ravagent… Vous savez pourquoi ?

On en a pas ici, ça fait peut-être 2 000 ans que des gens se promènent sur Mag Mell et nos légendes sont moins glorieuses que les récits d’un enfant qui découvre à peine l’écriture. Un être unique qui demande à son peuple d’être stupide et limité ? La découverte d’une seule et unique grande ville quand on a des technologies aussi cools que des drones à sa disposition ? Please. J’ai juré de faire des éternels un putain de peuple de fous comme les terriens, je ne vais pas laisser passer l’occasion de ma vie. Le dragon de glace des légendes se tient devant moi… Je devrais fuir ? Etre aussi ennuyant que l’être divin qu’est Achille ? Au moins j’aime sa manière d’écrire. J’espère qu’il survivra, vraiment, je serais triste de ne plus lire ses aventures.

Le cri du monstre est absolu, il résonne à travers son corps pour produire un bruit strident qui me pourfend. Je fragilise mes vaisseaux sanguins, ils se désintègrent, ils essayent de se régénérer mais je ne vais pas le tolérer. Je résiste à ma nature d’éternel, je laisse mon corps se désagréger… Hémorragie interne, le sang se mêle à mon corps. L’eau de mon cerveau, de mes muscles, dans ma peau, dans mes os, se teinte de rouge. La transformation est complète alors que je plonge sous la neige, enfin je guéris.

Le sang de Lido ralentit, certes, localisation, réchauffement, magnétisation, tempête de sang, rouge sur blanc, effet poétique. Lido suffoque à la surface en vie. Je lui tends la main.

- Dans Naruto, le héros, Naruto, invoque un clone qui lui tend la main et qui le projette en l’air… Tu pourras esquiver la prochaine avalanche, si ça se reproduit.

Je réfléchis un peu à la situation… Que dire ? Est-ce qu’il me fera confiance ? Je ne me ferais pas confiance.

- J’ai vu une lumière super vive derrière le dragon de Glace, sûrement le reflet d’un Gripaon… Je vais retenir le dragon. On a besoin de toi Lido et ton clone… Li’bi’do… Ok, ce n’était pas le moment. Mais vraiment, t’es le seul à connaître l’emplacement du nid.  Donne-ça à Achille aussi, si jamais il galère…

e laisse tomber une des seringues que j’avais amenées à ses pieds, elle contient une bonne dose de mon sang. Je pourrais améliorer la répartition de l’oxygène, la qualité du sang, etc… Si un type déjà boosté comme Achille l’utilise… Bref, il pourra peut-être s’en servir.

- Have fun Norost, on dirait que tu vas devoir t’occuper d’Achille et du nid tout seul.



Tu parlais d’euphorie je crois l’ami, je partage au moins ton point de vue. Je serais un vrai terrien et pas juste un geek de leur culture, j’aurais compris le vrai sens de ce qu’est une fiction. J’avance le pas léger, le sourire aux lèvres, et mes pieds s’enfoncent dans la poudreuse, alors que mes lèvres craquelées par le froid deviennent bleues. (La peau étant composée d’eau, je pourrais utiliser mon sang pour réchauffer mes lèvres, mais je trouve plus stylé de sacrifier quelques points de vie pour le bonus charisme d’avoir des lèvres bleues avec de longs cheveux blonds. En plus mes sources m’ont dit que les youtubeuses mode avaient de plus en plus de rouge-à-lèvres bleus. Bref je suis tendance.)

Je suis toujours honnête avec vous, je pense que j’ai une chance contre le dragon. Pourquoi ? Comme les chevaliers du zodiaque, la même attaque ne marche pas deux fois contre moi. Puis en vrai j’ai discrètement vérifié la page de mon téléphone consacré à la bestiole et je suis confiant.

J’ai remplacé toute l’eau de mon corps par du sang donc je peux gérer les avalanches assez aisément désormais. Mes capacités physiques sont globalement cinq fois plus élevées donc je peux esquiver ses coups, je dois pouvoir encaisser en solidifiant mon corps à l’impact, avec un mouvement de recul… Il n’a pas l’air rapide, tant que je maintiens la bonne vitesse. Le souffle ? Je ne sais même pas s’il crache du feu, de la glace, ou des sorbets…

Si vous êtes attentifs, vous aurez remarqué que je ne parle que de survivre à ses différentes attaques. En effet, je n’ai pas la puissance de feu pour l’affronter, je ne sais pas s’il a des jointures plus faibles que d’autres, si son ventre est creux… Je pourrais même m’abriter dans lui, sous réserve de voir d’où son souffle se forme…




Alors que l’avalanche cesse de crier à travers les montagnes comme un enfant capricieux, je laisse le silence envahir ma zone d’existence.

L’air qui siffle dans les arbres de l’hiver, qui soulève le sol et qui se brise sur la glace, sur les corps.
Mes doigts animés par le dernier générique de mon shonen favori, qui rythment mes pas dans la poudreuse, qui laissent une empreinte de mon avenir.

Et ce grondement de mon cœur qui a peur, qui fait battre mon sang plus vite dans mes veines, dans mon corps, dans mon armure, dans ma zone d’existence.





Et dans mon sac, je plonge ma main, je retire mon arme.
Sa fourrure, son corps qui vrombit, sous anesthésie.
Les seringues, moins une, c’était leurs dames.
Enfin, liquide, rouge, bruyant, ma fantaisie.


Le sang se fixe autour de ma main comme du mercure qui cherche son électricité, qui veut provoquer sa réaction mortelle. Il semble agité, peut-être qu’il a froid, ce n’est pas une tenue pour l’hiver mais les artistes savent faire avec. Des gouttelettes explosent pendant que le sang fait ses vocalises, et il tourne autour de mon poignet pendant qu’il étire ses articulations. Sans le sac, le rideau est levé et les petits frissons qui agitent mes poils sont les applaudissement d’un public impatient. Alors je n’y peux rien, je suis sensible, je vais enfin pouvoir assister à un spectacle digne de ce nom…
Les guerriers de l’opéra.

Les maquilleurs entrent dans les loges pour faire les derniers ajustements mais la représentation ne peut plus attendre. Les globules blancs se retirent, ils resteront dans les coulisses au cas où, jusqu’à l’entracte. Mais les globules rouges s’en vont sur le devant de la scène, ils bondissent, se mélangeant à la neige qui devient de l’eau, qui devient la porte d’entrée d’un nouveau monde.

Les chanteurs emplient de légèreté se font catapulter de danseurs en danseurs jusqu’au dragon de Glace, silencieux comme l’existence et invisible comme la vie. Ils se mettent en place sur lui, sans laisser de trace de sang, dans leur petit soulier de plasma.

Il fait son entrée plus tard, moins agile, moins rapide, mais il est là. Le chef d’orchestre, géant et bruyant, qui érafle la neige comme un cadavre. Le sourire dans l’âme, le visage qui irradie de passion, la folie se mêle à cette joie irrationnelle. Il débite des paroles qui seront sur sa tombe ou dans le manga qui racontera son histoire, des paroles qui n’ont pas la classe mais… Qui sont lui. Qui sont moi.

- Kyyyyyaaaaaaaaaa. Vous êtes trop cools, magnifique, splendide, mes petits rats de l’opéra roux. Vous pouvez danser, vous pouvez chanter, vous êtes en vie. Envie. (Rire).

Sache que tu peux à tout moment décider d’abandonner et devenir ma monture ou fuir, je ne t’en voudrais pas. Je déteste faire du mal aux animaux. C’est mon devoir de te prévenir, en tant que héros, je vais t’attaquer dragon de Glace… et le mot clef pour ça, c’est « Nodame cantabile » !

L’air silencieux emplit les poumons des chanteurs et chanteuses, alors que la sucre s’emmagasine dans les pieds des danseurs. La première note de la plus belle des voix, celle qu’on admire, qu’on écoute, mélodieuse et belliqueuse, retentit. Des milliers de notes lui répondent, un son cristallin traverse la glace. Tap… Tap.. Tap. Taptaptaptap. Les danseurs avec l’énergie du sucre font des claquettes sur l’immense corps du dragon.

En tant que chef d’orchestre, je reste attentif à chaque détail, prêt à donner de la chaleur si jamais le froid s’en prend à mes artistes, prêt à les rendre indestructible si des griffes les frappent. Je condense l’air dans les poumons, je fabrique du mouvement, le son devient de plus en plus fort. Voyons qui aura le cœur brisé, entre la glace et une armure du sang insonorisée.


Tldr : Leype sauve Lido, donne une seringue dopante à Achille via Lido, il passe en mode combat avec son armure de sang et va affronter le dragon(à cause de sa divination qui lui dit de se méfier des plumes), il sort son arme, une armé de globules rouges danseurs et chanteurs qui font des claquettes et qui chantent pour briser la glace.
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/
http://magmell.forumactif.com/
avatar
Compte pouvant jouer les différents PNJ du forum
108
16/12/2016
Mystère
PNJ
Mini image :

Description du personnage : Compte pouvant jouer les différents PNJ du forum

Messages : 108

Date d'inscription : 16/12/2016


Avatar : Mystère




Mer 20 Sep - 17:40
Avancée du RP

Pendant l'assaut d'Elype, Lido est allé déterrer Achille avec l'aide de son clone. Achille a fini par en ressortir tout tremblant de froid. Mais un nouveau cri du dragon retentit.

Le dragon de glace n'apprécie guère l'attaque d'Elype.

Des fissures qui lui servent d'articulation, le dragon rejette un souffle glacé, gelant et entrainant les petits danseurs pour finalement s'ébrouer violemment pour faire retomber les envahisseurs. D'un battement d'ailes, il s'envole, maladroitement. L'attaque d'Elype semble l'avoir déstabilisé.

Il n'en reste pas moins menaçant.

Le dragon fonce vers Elype, l'emportant entre ses griffes et le rejette sur Achille, Lido et son clone. Il remonte dans le ciel avant de redescendre en piquet. Il attrape cette fois-ci Norost et l'emporte avec lui, disparaissant derrière la montagne.

Vous n'avez aucune idée d'où le dragon a pu l'emmener.

Il ne reste que vous et le silence de la montagne qui semble après cette attaque bien peu naturel.

Lido finit par le briser.

▬ Je. Hum. Elype tu as bien dit avoir vu des reflets par là bas ? On devrait y aller, c'était peut être en effet le reflet du plumage d'un Gripaon... En plus, c'est à peu près par là que le dragon a emporté Norost...

Du côté de ce dernier, le dragon a fini par le relâcher, le laissant tomber dans la poudreuse de l'autre côté de la montagne. Le choc semble l'avoir fait tomber dans les pommes. Un petit groupe de floconneux l'a vu tomber depuis le ciel. Paniqués dans un premier temps, ils ont fini par voir que l'objet céleste ne bougeait pas. Poussés par leur curiosité mais avec grande prudence, ils s'en sont rapprochés et l'observent désormais.


Etat actuel :
- Norost a été emporté par le dragon derrière la montagne où il l'a abandonné.
- Lido propose à Achille et Elype de se diriger vers le reflet que Elype a aperçu. Le dragon ayant emporté Norost de ce côté également.

Conseils :
- Achille et Elype, vous pouvez continuer la mission à deux pour le moment.
- Norost, le dragon t'as laissé tomber plus loin, tu es sonné et entouré de floconneux curieux.

Objectif actuel :
- Groupe : Trouver le nid de Gripaon
- Norost : Rejoindre les autres

Contact
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Compte pouvant jouer les différents PNJ du forum
108
16/12/2016
Mystère
PNJ
Mini image :

Description du personnage : Compte pouvant jouer les différents PNJ du forum

Messages : 108

Date d'inscription : 16/12/2016


Avatar : Mystère




Sam 3 Fév - 16:09
Avancée du RP

Le petit groupe restant se rendit donc du côté où Elype avait repéré les reflets, probables images du rayonnant plumage des gripaons. Vous avanciez bien jusqu'à ce qu'un cri que vous ne reconnaissez que trop bien retentisse derrière vous. Le dragon des glaces est à nouveau derrière vous et fonce en piqué sur votre groupe.

Cette fois-ci, il se saisit d'Achille et l'emporte au loin, le rejetant plus loin, pas loin de l'endroit où il avait abandonné Norost.

Il ne reste plus que Lido et Elype, seuls dans la montagne au milieu d'une immensité blanche. Lido commence à paniquer.

▬ On ne va pas s'en sortir comme ça... Je ne peux pas perdre un autre de mes accompagnateurs... Cette mission est beaucoup trop dangereuse je le savais... Elype, on doit s'arrêter, on a besoin de renforts... Je vais envoyer un de mes clones à Andraste pour qu'il demande de l'aide... En attendant, je te propose qu'on s'arrête à l'abri quelque part, il y a des dizaines de galeries creusées dans la roche, on devrait y être en sûreté le temps que les renforts arrivent... Ca devrait prendre une dizaine de jours aller-retour...

Ainsi, Elype et Lido passèrent ensemble plusieurs longues journées dans une grotte qu'ils découvrirent rapidement... Ils explorèrent un peu les environs, sans jamais trop s'éloigner... Heureusement pour les nerfs d'Elype, la situation précaire dans laquelle ils étaient rendit Lido un peu plus vivable au cours de leur mésaventure.

Finalement au bout du onzième jour, les renforts arrivèrent. Perséphone, Raksha et le clone de Lido retrouvèrent les deux rescapés de la mission.

Leur aventure allait pouvoir reprendre.


Etat actuel :
- Achille a été emporté par le dragon derrière la montagne où il l'a abandonné.
- Lido et Elype ont passé une dizaine de jours ensemble dans la montagne à attendre des renforts qui viennent d'arriver : Raksha et Perséphone.

Conseils :
- Elype, Perséphone et Raksha, vous pouvez reprendre la mission.
- Achille, le dragon t'a laissé tomber plus loin.

Objectif actuel :
- Groupe : Trouver le nid de Gripaon
- Norost & Achille : Rejoindre les autres - ou s'en sortir d'une façon ou d'une autre

Contact
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eternelle au caractère bien trempé, Perséphone peut toutefois être calmée par les sucreries et ces chères draloutres. On ajoutera même un petit penchant pour le shopping, ça ne fait jamais de mal.
Elle défend dur comme fer l'égalité humains/éternels et n'hésite pas à combattre les injustices quand elle en est témoin.
38
09/01/2018
Yorha Infantry Squad General - Nier:Automata
Luca
Commerçant
Commerçant
Mini image :

Description du personnage : Eternelle au caractère bien trempé, Perséphone peut toutefois être calmée par les sucreries et ces chères draloutres. On ajoutera même un petit penchant pour le shopping, ça ne fait jamais de mal.
Elle défend dur comme fer l'égalité humains/éternels et n'hésite pas à combattre les injustices quand elle en est témoin.

Messages : 38

Date d'inscription : 09/01/2018


Avatar : Yorha Infantry Squad General - Nier:Automata

Crédits : Luca

En ligne

Dim 4 Fév - 17:20
ft. Elype, Raksha et cie
Sur la trace des Gripaons
Les montages de Boréa. Si l'Eternelle y avait mis les pieds dix fois en presque deux siècles, ça devait être le grand maximum.

Lâcheté? Non.
Manque de curiosité? Non.
Flemmardise? Non plus.

Perséphone craignait simplement de ne pas s'y sentir à sa place. Si la Cité lui était agréable, la forêt et la nature seule lui étaient bien plus accueillantes. Seulement les longues étendues immaculées, malgré leur magnificence, cachaient bien des pièges et elle n'avait pas osé s'y aventurer sans faire partie d'un groupe.
Mais tout cela datait de quelques décennies désormais. Ensuite il y avait eu le café à gérer et le reste qui l'avaient privée de temps pour penser à une autre expédition. Mais mine de rien depuis ce temps, elle était parvenue à s'endurcir sans forcément s'en rendre compte et aujourd'hui sa curiosité était plus forte que ces craintes. Elle IRAIT.

C'était toutefois loin d'être un voyage touristique et relaxant, placé sous le signe de la détente... c'était bel et bien tout le contraire.
On était venu la trouver... elle, une commerçante, pour une mission de renfort. Etait-elle donc vraiment la mieux placée pour cette mission? Ce "détail" l'avait bien évidemment fait tilter quand le chasseur avait expliqué ce qui se passait.
"Tous les chasseurs sont occupés, et l'objectif de la mission pourrait t'intéresser, sans compter ton don", qu'on lui avait dit.
Pas faux.
Et puis la mission était vraiment intéressante à ses yeux.

Trouver un Gripaon, rien que ça. Simplement en voir un était son souhait, mais là, participer à la récolte d'informations inédites les concernant, c'était une occasion en or.

_______________

5 jours. 120h de trajet. Long, mais qui n'avait pas émoussé la motivation de l'Eternelle qui s'était équipée en conséquence. Elle portait même une réserve conséquente de vivres, ignorant si le petit groupe à rejoindre en aurait besoin à leur arrivée.
Alors qu'ils s'approchaient de plus en plus du col de la montagne et de l'endroit présumé où devaient se trouver les autres, Perséphone tentait de se rapprocher de la nature alentour. Chose plus facile à dire qu'à faire. Elle ressentait la végétation qui les entourait, les présences mais tout était très éparse, un fait qui était bien entendu lié au climat local.
La durée du voyage n'avait cependant pas émoussé sa motivation et, si on voulait aller assez loin, on pourrait même dire que le gripaon lui importait plus que les personnes à retrouver. Toutefois elle ne le dirait pas à voix haute.

Enfin, leurs efforts payèrent. Le groupe de sauveteurs finit enfin par trouver les restes de l'expédition précédente.

- Désolée de vous avoir fait attendre.

Elle leur déposa ensuite son sac contenant les vivres supplémentaires rapportés. Dix jours qu'ils étaient ici et cela allait encore se prolonger, autant donc qu'ils se permettent maintenant de prendre des forces.

- Tenez, servez-vous si vous en avez besoin.


Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t955-persephone-personne-ne-resiste-aux-draloutres-terminee
http://magmell.forumactif.com/t977-glory-to-nature-persephone-reine-des-draloutres#8546
avatar
floof
bark bark
29
29/08/2017
Fenrir (Shingeki no Bahamut)
lio ♥
Commerçant
Commerçant
Mini image : floof

Description du personnage : bark bark

Messages : 29

Date d'inscription : 29/08/2017


Avatar : Fenrir (Shingeki no Bahamut)

Crédits : lio ♥




Lun 12 Fév - 22:21


« sur la trace des gripaons »

Do you ever look around
and find what is yet to be found?

Raksha ne craignait pas le froid. D'ordinaire, elle le sentait glisser sur sa peau, hérisser son poil, mordre dans sa chair et se glisser dans ses os, mais ne trouvait pas vraiment cela désagréable. Elle était toujours peu vêtue — peu couverte — et appréciait la liberté de mouvement que cela lui procurait et la sensation revigorante de l'air frais. Elle connaissait les hivers dans la plaine, et les courses dans la forêt enneigée. Mais la Montagne lui dévoilait un tout nouveau monde. Un monde cruel et sauvage. Luna avait dû insister fortement pour qu'elle accepte cette cape en laine de fluffton — et maintenant qu'elle s'y trouvait, elle remerciait en silence son amie pour sa détermination.



ᚖ ᚖ ᚖ



« Lido n'est toujours pas revenu de sa dernière expédition. »

Le bruit s'était repandu à Andraste, petit à petit, comme un frisson. Une dizaine de jours sans nouvelles du petit groupe, que certains pensaient déjà perdu. Quelle idée de se rendre dans les Montagnes, en même temps... Et puis le piteux retour de Lido — seul — et faux. Les échos sont parvenus jusqu'à une table de l'auberge du Relais.

« Ils ne trouvent pas de volontaires... » « De toute façon, le temps de faire l'aller-retour, les quatre égarés auront probablement été dévorés par la Montagne... Quelle idée, aussi... » « Ils avaient pourtant deux Chasseurs avec eux... » « C'est du suicide... »

Les oreilles de la louve, assise à la table voisine, se dressèrent sur sa tête, ne perdant pas une miette de la conversation. Il était évident qu'un bon nombre d'Éternels tiendraient ce même discours face à une telle situation. Après tout, les Montagnes représentaient la mort. Et pourtant, Raksha peinait à l'accepter. Elle-même ne s'était encore jamais rendue jusque dans ces hauteurs, mais les étendues sauvages ne l'inquiétaient pas autant que beaucoup de ses congénères. Et elle ne pouvait se résoudre à abandonner des créatures à la mort.

D'autant plus que, parmi eux, se trouvait Elype. Elle avait beau se montrer méfiante envers l'Éternel à la notoriété controversée, leur dernière rencontre lui avait révélé qu'il était bien plus qu'un pauvre fou. Ou peut-être aimait-elle cette forme de folie.



ᚖ ᚖ ᚖ



Cinq jours plus tard, elle était là, à l'assaut du versant enneigé, dans le froid glacial de l'hiver. Luna n'avait pu l'en dissuader, et lui avait seulement demandé de revenir en vie. À ses côtés se trouvait le clone de Lido qui faisait figure de guide, et Perséphone, une Commerçante d'Andraste, gérante du Draloutre Café. Raksha ne la connaissait pas personnellement, mais le réseau des Commerçants était soudé, à sa manière, et bien que la louve passât finalement peu de temps dans la cité, elle connaissait l'établissement et sa directrice de réputation. Elles avaient probablement en commun un certain amour des bêtes — mais Raksha était demeurée relativement taciturne et discrète au cours du trajet, concentrée sur leur objectif, et les deux Éternelles avaient finalement assez peu échangé.

La première partie de leur voyage s'acheva quand elles découvrirent la lumière d'un feu vacillant sur les parois d'une grotte. Ils y trouvèrent, comme promis, le Scientifique (l'original) et l'Artiste — leurs deux compagnons étant toujours portés disparus, quelque part dans les Montagnes. Le clone s'évapora aussitôt que les deux groupes se rejoignirent, pour le plus grand soulagement d'un Lido épuisé, et Perséphone s'empressa de proposer des denrées aux deux rescapés. Raksha songea qu'ils n'en avaient pas besoin, étrangère à la notion de réconfort qu'un bon repas partagé en nouvelle compagnie pourrait leur procurer. Elle glissa un regard à Elype ; au moins ne semblaient-ils pas grièvement blessés. Puis elle entreprit de sortir les couvertures qui se trouvaient dans le sac qu'on lui avait confié, et de les distribuer aux infortunés. Après seulement se décida-t-elle à prendre la parole, en désignant le sac qu'avait apporté le clone de Lido :

« On a aussi une trousse de soin. »

Les deux duos entreprirent d'échanger leurs informations respectives, les filles donnèrent quelques nouvelles d'Andraste et s'enquérirent de la situation plus en détails, et notamment au cours de ces dix derniers jours. Puis, la nuit étant tombée et les nouvelles venues sentant la fatigue du voyage les rattraper, la petite compagnie alla se coucher.



ᚖ ᚖ ᚖ



Au petit matin, le groupe se prépara à reprendre la route, en présence d'un Lido inquiet, mais probablement rassuré par l'arrivée de nouveaux compagnons, et décidé à mener sa mission à bien.

Quant à Raksha, elle était étonnamment joyeuse ce matin-là. Elype — et Lido — avaient été récupérés sains et saufs. L'air frais de la Montagne était un véritable délice au petit matin. Et la perspective de l'escapade sauvage à venir la réjouissait.

« J'aimerais bien voir les gripaons. » mentionna-t-elle, comme une sorte de remarque à elle-même.

Elle s'étira avec un sourire satisfait, attrapa son chargement, et se plaça à l'avant du groupe, la queue frétillante.

Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t611-creatures-yes-we-are-t-e-r-m-i-n-e#4196
http://magmell.forumactif.com/
avatar
Libérateur de Leliel, futur maître de la caste des glandeurs, Fan de la culture pop terrienne, voleur de menstruations, séquestre les êtres vivants, etc...
84
24/06/2017
Frey - Fisheye Placebo
Chupp
Artiste
Artiste
Mini image :

Description du personnage : Libérateur de Leliel, futur maître de la caste des glandeurs, Fan de la culture pop terrienne, voleur de menstruations, séquestre les êtres vivants, etc...

Messages : 84

Date d'inscription : 24/06/2017


Avatar : Frey - Fisheye Placebo

Crédits : Chupp




Mar 13 Fév - 23:58



Ceci est une expéri-
mentation de moi énervé
LOL j'ai mis un smiley dans un rp
la montagne rouge

▬ Mon com-bat…

La rage l’emporte, l’impuissance, le destin brisé, les rêves de gloire, l’hymne à ses héros préférés, la première apparition de ses guerriers de l’opéra. Son cerveau se brise en mille morceaux mais un muscle cérébral force les miettes à se compacter en leur tapant dessus. La douleur est réelle, la déprime n’est qu’un carcan aussi merdique que celui du Culte.

▬ FAIS CHIER ! POURQUOI ON M’A REFILE LES DEUX ÉTERNELS LES PLUS POURRIS DE CET UNIVERS. MAIS LOL QUOI. LES CHASSEURS C’EST DES GLANDEURS ET LES VOLONTAIRES ONT QUE DES IDEAUX ET SE FONT OS. TAIN.

Une pause.

▬ TAIN.

Une respiration.

▬Au moins Lido, t’es le seul à pas être décevant.  

Et l’explosion revient.

▬ Nan mais sérieux QUOI ? Son fucking pouvoir c’est l’agilité, il avait même un dopant et cette « sous-race » arrive à se faire chopper par un truc qu’on a déjà vu ? Sérieusement ?  

Il sort de son abri. Il se coupe les veines, il se coupe tout court. Le sang s’agite, s’anime, imbibe la neige, se fusionne avec, commence à se multiplier. L’éternel de plus en plus bleuté se concentre sur ses capacités de régénération, sur la multiplication de ses cellules. Alors que la montagne devient rouge, que des bonhommes de neige se dressent, que son armée prend forme.

▬ Tu seras à moi Dragon de Glace. Comme cette montagne.

***

▬ Désolé pour mon comportement passé Lido, tu tiens le coup avec « libido » ?  

▬ Tu t’inquiètes vraiment pour moi alors que ça fait cinq jours que tu te vides de ton sang ?

▬ Il est hors de question que je perde un autre compagnon, j’ai sous-estimé la mission, puis ça me permet de faire le point.

▬ C’est toujours amusant quand les gens ragent pour exprimer leur tristesse, t’étais mignon, tu n’es pas comme les autres éternels.

▬ Ahah, je me souviens encore de ta tête quand t’es sorti de l’abri et que t’as vu tout ce sang, tu t’es adapté vite, pour un éternel.  

▬ Faut croire que le désespoir et la fatigue me font oublier à quel point t’es répugnant. Tu n’as pas songé à abandonner une seule seconde n’est-ce pas ? A juste rentrer à Andraste.

▬ Non.

▬ Tes motivations sont différentes, mais on place tous les deux l’avancée du monde avant notre existence. Et…

▬ C’est plus important que de savoir de quel peuple on vient, je suis bien d’accord.

▬ Quand je pense que tu seras de nouveau trop bizarre quand on rentrera couvert de gloire pour qu’on se côtoie encore.

▬ Quand je pense que tu seras de nouveau trop relou pour que je puisse perdre du temps à discuter avec toi.  

Un rire dans un royaume de glace en changement, qui résonne dans la nuit, comme un chant guerrier.

***

La neige qui tombait sans répit avait dissimulé l’œuvre titanesque d’Elype sous un léger manteau blanc. Sûrement que son « amie » Raksha aurait l’odorat nécessaire pour détecter l’odeur du sang, pour autant il n’allait pas prendre la peine de rendre son travail inodore. Il devait maintenir sa concentration pour que son piège grandisse et se déplace en même temps qu’eux.

▬ Ne va trop loin, petit loup, il y a un oiseau assez gros dans le coin, j’aimerais que tu ne finisses pas comme les deux autres ^^.

Sa voix aussi chaleureuse que glaciale laissait transparaître qu’il serait intolérant en cas d’écart de conduite, le paladin sanguinaire avait trop perdu précédemment pour ne pas pallier à toute éventualité. Il ne connaissait d’ailleurs pas assez bien Perséphone et s’enquit d’en apprendre plus sur elle et ses possibilités, elle avait été dépêchée pour ses capacités après tout.

▬ Les reflets brillants que l’on avait aperçus était dans cette direction, hélas entre les cris du dragon de glace et la neige incessante, la topographie a pas mal changé, mais on ne devrait pas avoir trop de mal à s’y diriger.  

Au fond de lui il espérait qu’ils aient du mal, qu’ils croisent de nouveau cette magnifique créature qu’était le Dragon, qu’ils croisent aussi les gripaons.

Elido - La bromance

Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/
http://magmell.forumactif.com/
avatar
Compte pouvant jouer les différents PNJ du forum
108
16/12/2016
Mystère
PNJ
Mini image :

Description du personnage : Compte pouvant jouer les différents PNJ du forum

Messages : 108

Date d'inscription : 16/12/2016


Avatar : Mystère




Jeu 15 Fév - 17:06
Avancée du RP

Les renforts enfin sur place, le petit groupe pu reprendre son expédition.

Les récentes tempêtes de neige et les avalanches dues au cri du dragon ne facilitèrent pas la tâche des aventuriers qui peinèrent à rejoindre la zone d'où les reflets devaient probablement provenir. Après plusieurs heures de marche dans la neige, ils y parvinrent tout de même. Seulement, il n'y avait là nulle trace de gripaons...

Lido, ne sachant vers où se tourner, proposa au groupe de s'installer ici pour que chacun fouille les environs à la recherche d'une piste à suivre.

Au bout d'un certain temps, alors que Lido commençait à désespérer, la chance sourit à Elype qui trouva des plumes de gripaons. A part eut-il fait part de sa découverte à ses camarades qu'un cri perçant se fit à nouveau entendre au dessus de leur tête. Le retour du dragon ? Non, cette fois-ci le cri provenait d'une des majestueuses créatures qu'ils recherchaient. Il était posé loin au-dessus d'eux dans un renforcement rocheux et les surveiller depuis un moment. Mais voir un être toucher impunément ses plumes semblait avoir grandement contrarié l'oiseau qui pris son envol au-dessus d'eux. Le spactacle était magnifique mais le petit groupe ne put guère en profiter. Le gripaon fonça immédiatement en piquet vers les Éternels pour se jeter vers Elype. Mais Lido s'interposa. Et fut emporté à la place de son récent ami bleuté...

L'oiseau n'alla cependant guère loin et le reste du groupe pu facilement distinguer l'endroit où il se posa. A moins de 500 mètres d'eux, derrière une sorte de barrière naturelle de roches.

Le nid de gripaons serait-il enfin à leur portée ?

Etat actuel :
- Lido s'est "sacrifié" pour Elype et s'est fait emporter par un gripaon
- Le reste du groupe a vu l'endroit où le gripaon l'a emmené

Conseil :
- Vous pouvez RP de votre départ du camp d'Elype et Lido jusqu'à l'endroit où le gripaon a enlevé Lido.
- Vous pouvez RP dans l'ordre que vous voulez.

Objectif actuel :
- Sauver Lido
- Trouver le nid de gripaons


Divination d'Elype


"Les plumes te porteront malheur"
Les plumes qu'Elype trouva attirèrent l'attention et la colère d'un gripaon qui essaya de le capturer. Seulement son récent ami Lido s'interposa et fut emporter à sa place... Se faire un ami et le voir se sacrifier pour vous... C'est bien malheureux...
Divination réalisée !



Contact
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Contact
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les dossiers de L'exil [PV de mission]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: