Orchidée qui accompagne le printemps ∮ Ran Tomoharu [Terminé]

Page 1 sur 1
avatar
Mélange rêve et réalité, aussi doux qu'un nuage et naïf qu'un mouton. Que ce soi dans ses mouvements ou dans sa façon de parler il est doux et très calme.
Narcoleptique, il s'endort à tout moment, vivant de merveilleuse aventure dans ses rêves lucides.
Il est amoureux de la Lune.
12
09/02/2018
Garçon aux cheveux blancs
Re°
Humain
Mini image :

Description du personnage : Mélange rêve et réalité, aussi doux qu'un nuage et naïf qu'un mouton. Que ce soi dans ses mouvements ou dans sa façon de parler il est doux et très calme.
Narcoleptique, il s'endort à tout moment, vivant de merveilleuse aventure dans ses rêves lucides.
Il est amoureux de la Lune.

Messages : 12

Date d'inscription : 09/02/2018


Avatar : Garçon aux cheveux blancs

Crédits : Re°


Ven 9 Fév - 21:10
Ran Tomoharu
Garçon aux cheveux blancs de l'artiste Re°
Informations
Nom complet
Ran Tomoharu
Surnom
Il ne possède aucun surnom
Âge
22 ans - 23 Mai
Nationalité
Japonais
Occupation
Sur terre, il est étudiant en astronomie et il étudie aussi les rêves à ses heures perdu.  
Ancienneté
C'est assez récent


Caractère
N A R C O L E P T I Q U E •
C'est l'une des premières choses qui caractérise Ran, cette maladie fait partie intégrante de sa vie, le forçant à adopter un style de vie un peu différente des autres. La narcolepsie est un trouble du sommeil chronique, cela peut arriver plusieurs fois dans la même journée de façon imprévisible ou à cause, d'une émotion trop forte comme la surprise, le stress, le rire (du style un fou rire), la colère, etc. Le sommeil peut avoir une durée variable de quelques minutes à une heure environ et le malade plonge directement dans un sommeil paradoxal. Cette maladie possède différents symptômes que Ran supporte durant ses phases de sommeil, certain n'arrivent pas forcément tout le temps.

Il y a d'abord l'hypersomnolence qui est l'un des symptômes principaux étant donné que cela donne l'envie irrépressible de dormir. Il y a ensuite la cataplexie qui est tout simplement une perte du tonus musculaire, c'est-à-dire que les muscles qui permettent de maintenir le corps debout et de bouger "s'endorment", à tout moment Ran peut s'écrouler au sol endormi, cela peut être dangereux selon l'endroit où il se trouve, comme traverser une route, dans les transports en commun ou autres. Mais Ran n'est pas forcément endormi lorsque cela arrive, il peut être pleinement conscient, il sera juste dans l'incapacité de parler ou de bouger. Arrivent ensuite deux symptômes un peu plus rares, mais que Ran a déjà vécu, la paralysie du sommeil et des hallucinations, les deux étant très souvent liés. La paralysie du sommeil est identique à la cataplexie à la seule différence qu'elle se produit très souvent lors du réveil, ces paralysies peuvent donner une sensation d'angoisse profonde produisant la plupart du temps des hallucinations. Ces dernières peuvent apparaître sous différentes formes, sois visuelles, auditives, sensations de toucher ou de déplacement.


G R A N D           R Ê V E U R •
Ran vit donc avec cette maladie qui rythme ses journées ou plutôt la berce... Cela a engendré chez lui une fatigue constante, une difficulté à se concentrer que ce soit dans une conversation ou pour une tache quelconque qu'on lui aurait confiée. Il fait tout de même des efforts surtout lorsqu'il s'agit d'un sujet qui le passionne, comme les rêves lucides. C'est tout simplement le fait d'être conscient dans un rêve et cela se produit généralement durant le sommeil paradoxal. Lorsqu'on devient lucide dans un rêve, le dormeur peut faire tout ce qu'il souhaite ! Cela ne demande un certain entraînement, ce que Ran à fait durant quelques années avant d'y arriver. Il contrôle parfaitement ses rêves comme il le souhaite.

Mais il lui arrive de plus en plus de mélanger le rêve et la réalité, à cause du fait qu'il se réveille et se rendort plusieurs fois dans la journée et que ses rêves se rapprochent assez de la réalité, a peu de chose près... Il a l'impression de dormir tout le temps, de rêver tout le temps. Cela ne lui déplaît pas, bien au contraire, même si ça peut être problématique de ne plus savoir ce qui est vrai ou faux. Mais il y a certains éléments qui lui permettent de différencier les deux mondes, la douleur qu'il ne ressent pas dans ses rêves, des éléments extérieurs comme un bruit soudain et trop fort, les personnes qu'il côtoie et puis enfin la lune.


A M O U R E U X •
Et oui chers amis, le petit cœur de Ran est déjà pris, mais il tout à fait possible de l'obtenir étant donné que l'être aimé n'est pas à porter de main. Elle est plutôt sphérique, avec des cratères sur elle, elle montre toujours le même visage la nuit, mais elle est aussi parfois présente le jour. Allez savoir pourquoi, Ran apporte une attention toute particulière à la Lune et point de lui laisser une place dans son cœur.

La façon dont il traite la lune peut être décrite comme une personnification, il offre à cet astre lunaire des propriétés humaines. Il la nomme sobrement Lune, une jeune femme aussi humaine que vous et lui. Cette histoire a tout simplement commencé lorsqu'il s'entraînait à faire des rêves lucides, il lui fallait un objectif qu'il garderait tout au long de son apprentissage, un but qu'il ne pouvait atteindre qu'en rêve. Ce fut donc avec beaucoup de temps et de patience qu'ils se sont approchés, petit à petit. C'est pour cela que Lune sert aussi de point de repère entre le monde des rêves et la réalité. Il rêvait de tenir la lune dans ses bras... L'instant où il a attrapé l'astre lunaire dans ces bras a sans doute été le beau moment de sa vie.

Évitez de parler de Lune comme d'un simple satellite ou chose, sauf si vous tenez vraiment à faire du mal à son petit cœur et vous placer dans sa liste noire de personne qu'il ne fréquentera jamais. Il n'aime pas du tout quand on la critique. La présence de Lune lui a toujours été très rassurante, sa lumière le réconforte durant les nuits sombres, et même si le temps était nuageux, il arrive à l'apercevoir dans le ciel, du moins il essaye. Elle chasse ses cauchemars et rend sa vie un peu plus mielleuse.


R A N •
Que ce soi dans ses gestes ou dans sa façon de parler. C'est un petit nuage tout doux, remplis de douceur, qui aime la tendresse et qui a envie d'en offrir. Il a beaucoup de mal à se mettre en colère ou à ressentir une émotion négative, mais cela ne veut pas dire que ça n'arrivera pas. Il est un peu lent dans ses mouvements, il traîne souvent le pas quand il marche... Ran aime beaucoup prendre son temps, il n'est jamais pressé. Les gens trop pressés ou qui veulent aller vite le stress.

Il parle tout bas et parfois, on l'entend à peine ce qu'il dit, ce qu'on lui reproche assez souvent, le forçant à hausser le ton. Il ne supporte pas les sons trop forts ou tout autre chose de très bruyant, cela peut être tout et n'importe quoi, c'est le bon moyen de lui donner un mal de crâne. Étant habitué au calme, il a une préférence pour la musique douce, acoustique, naturel (vent, bruit des vagues) ou simplement le chant des oiseaux.

Mais la douceur n'est pas la seule chose qui le caractérise, en général, il est du genre patient, curieux, timide, naïf et gentil... Voir même trop naïf et vraiment trop gentil... Il ne cherche pas vraiment à savoir ce qui est vrai ou faut, si on lui raconte quelque chose qui l'émerveille, il va y croire. Si on lui demande de l'aide, qu'importe si la personne une face de lui à fait de mauvaise chose, Ran ne connaît pas son passé et il fera de son mieux pour se rendre utile. Vous savez, c'est un peu difficile pour lui la communication, il ne sait pas vraiment comment s'y prendre face à un inconnu. Il peut donc être facilement manipulable et il ne se rendra compte qu'après ou un peu plus tard de son erreur. Il tentera par la suite de réparer les choses ou alors de lâchement se réfugier dans sa bulle, un peu honteux. Voilà, vous n'avez qu'à prendre tous ces éléments, mélangez-les et vous obtiendrez ce cher petit Ran.


Anima et pouvoir
Espèce
Bakeneko
Inspiration
Faisant partie du folklore japonais, le Bakeneko est un chat au pouvoir surnaturel, tout comme le kitsune ou le tanuki, qu'il acquiert en atteignant l'une ou plusieurs de ses caractéristiques : un âge de treize ans, un poids de plus de 3,5 kg environ ou une très longue queue. Il ressemble beaucoup à un chat ordinaire et serait à l'origine du chat bobtail, les Japonais ayant eu l'habitude de leur couper la queue.
Surnom
Cette petite féline se nomme Yume, ce qui signifie Rêve.
Description
Yume ressemble sans doute à un chat tout à fait normal, elle peut même être désignée comme étant un chat bobtail japonais possédant un pelage noir avec une queue courte et enroulée sur elle-même. Ses yeux reste assez surnaturel, un nuance de bleu et de violet, rappelant les couleur du tatouage de Ran dans son dos. Elle possède un collier rouge ornée d'une clochette en or qui produit un son assez doux. Yume protége les gens endormit, par le sable de Ran, des cauchemars, elle reste prêt d'eux lorsqu'ils dorment.
Pouvoir
Marchand de Sable ∮ Il a de l'or au bout des doigts. En soufflant ou agitant ses mains, de fins grains de sable s'échappent, tous ceux qui entrent en contact avec s'endort pour une durée indéterminée. C'est le visage qui est principalement visé ou un contact par le toucher sur la peau suffit aussi, le sable peut été donc touché via du tissu, mais il est très volatil. Il est aussi capable de former de choses avec ce sable, la personne qui entre en contact rêvera de cette création (par exemple, il forme un lapin, si une personne le touche, elle rêvera d'un lapin). Cette action est seulement limitée par l'imagination et les connaissances de Ran, il ne peut pas former ce qu'il ne connaît pas ou n'a jamais vu.
Tatouage
Prenant une grande place dans son dos, du moins dans sa longueur, son tatouage représente dream catcher ou attrape-rêve en français, avec des petites fleurs et des plumes. Les couleurs sont dans les tons bleu et violet, donnant un effet aquarelle. (Représentation du tatouage ici !)


Histoire
O R I G I N E,          M E R E            &          P E R E  •
Le jeune garçon est arrivé au monde le 23 mai, à Shizuoka, une grande ville où on peut observer le célèbre Mont Fuji, mais qui a aussi de grand risque d'avoir des tremblements de terre et de tsunami. Il fut nommé Ran, qui signifie Orchidée. C'est la jeune mère qui l'a nommé ainsi en lien avec sa fleur préférée qui est l'orchidée du Japon, soit la Bletilla Striata, qui par la même occasion fleurissait entre mai et juin. Avec son nom complet, Ran Tomoharu, cela signifie littéralement « Orchidée qui accompagne le printemps », le nom de famille étant celui de son père.

Les deux jeunes parents, c'étaient rencontrer grâce à des amis communs, ils s'aimaient beaucoup, mais c'était assez difficile de qualifier leurs relations comme un couple. Le père travaille dans l'observatoire astronomique national du Japon, qui se situe à Makita, qui est une ville située dans la banlieue ouest de Tokyo. Alors que la jeune mère travaillait dans un hôpital à Shizuoka. Ils vivaient ensemble, mais le père n'était presque jamais à la maison, ce qui était souvent source de conflit entre eux. Aucun ne voulait quitter son travail et l'arrivée de Ran n'était pas prévue, n'allant rien arranger.

Au bout de quatre semaines, la jeune mère commença à ressentir des symptômes liés à la dépression post-partum, c'est une dépression plus persistant que le baby-blues et qui peut être bien plus grave. Elle perdait confiance en elle, se décourageait, pleurait à chaque fois qu'elle était chez elle, accompagnée de fatigue, de maux de tête et d'autre symptômes qui apparaissent au fil du temps. Elle aurait pu être soignée, mais elle était trop fière pour avouer à quiconque qu'elle n'arrivait pas à s'occuper d'un simple bébé. Son mari, lui, se doutait bien que quelque chose n'allait pas, lors des rares moments où il était à la maison et qu'il essayait d'en parler cela finissait en dispute avec encore le même problème.

Cela était resté ainsi pendant un an. Un an où, malgré les tentatives, la jeune femme ne réussissait pas à sortir de sa dépression. Elle avait donc décidé d'arranger les choses à sa manière. Ce jour se passa comme les autres jours précédents, elle confit son enfant à une nounou et prit la voiture pour se rendre au travail, sauf que cette fois-ci, elle changea de route. Elle se dirigea au nord-ouest du Mont Fuji, là où s'étend une forêt de 35 km², cette forêt se nomme Aokigahara et possède une triste réputation.

La mère ne rentra pas à la maison le soir venue. Il n'a pas fallu attendre longtemps, avant que des gardes forestiers la retrouve le lendemain, sans vie. Ce fut donc le père qui s'occupa de son petit garçon seul. Ran n'a jamais connu sa mère et pour le préserver de cette sombre histoire, son père ne lui en a jamais parlé, il ne voulait pas son fils se sentait coupable du décès de sa mère.



E N F A N C E •
Ce moment a été sans doute le plus sombre dans la vie de Ran et pourtant, il ignore totalement son existence. Il a grandi sous le regard bienveillant de son père. L'enfance du jeune garçon n'est pas banale, elle est juste bien trop tranquille et douce pour vous. Les bambins qui courent partout, à crier de joie, s'amusant et rêvant d'aventure, ça, c'est une enfance banale pour Ran. Trop bruyante, trop agitée... Déjà tout petit, c'était un enfant calme, peut-être un peu trop au goût de son père, qui tenta plusieurs fois de leur faire jouer avec d'autres enfants pour qu'il se fasse des amis. Mais non, Ran préférait s'asseoir par terre et regarder les petites bestioles traverser la route en se disant qu'elles sont bien courageuses de faire ça, de voir les nuages changer de forme en essayant de deviner à quoi ça ressemble, de regarder les branches bouger à cause du vent en se demandant à qui les arbres pouvaient ils faire coucou.

Mais il y avait quelque chose qu'il l'intriguait encore plus, c'était de voir la lune. Elle faisait moins mal aux yeux lorsqu'on la regardait, contrairement au soleil ! D'ailleurs, il arrivait à Ran de gronder le soleil parce qu'il l'éblouissait un peu trop. Le lieu de travail de son père était pour lui un véritable cabinet de curiosités, les rares fois où il s'y rendait, c'était à chaque fois l'émerveillement ! C'est pour cela qu'a chacun de ses anniversaires, le père emmena son fils au Musée municipal de Katsushika, qui est un musée de science qui possède notamment et vous vous doutez bien un parti astronomie. Comme tous les enfants, Ran posa énormément de question à son père sur ce sujet ! « Combien y a-t-il d'étoile ? Nous écoutent-elles ? Nous parlent-elles ? Et les planètes ? Pourquoi y en a-t-il des grandes, des petites et de différentes couleurs ? Tournons tous autours du soleil . ». Mais la question que Ran posait tout le temps, chaque jour à son père, c'était « Est-ce qu'un jour, j'irais là-haut ? » et vous savez, parfois les parents n'osent pas briser les rêves de leurs enfants, cela leur donne de l'espoire, un but dans la vie, une motivation ! Alors, il lui répondait tout simplement que oui, il irait là-haut.

Lorsque son père travaillait et que Ran allait à l'école, il dessinait. Des étoiles, des planètes, des galaxies... Avec beaucoup de couleur et d'imagination. Le plafond de sa chambre en était recouvert et les murs commençaient à être grignotés par les dessins de l'enfant.



D I A G N O S T I C                &                 R Ê V E S  
C'est dans ce petit monde que Ran grandit et à son adolescence deux choses importantes se sont produites. Il y a eu d'abord le diagnostic de sa maladie narcoleptique, suite à de nombreux problèmes de concentration, que ce soit pour discuter, écouter ou travailler. Il semblait aussi très fatigué, avec des difficultés à s'endormir la nuit, pour le père cela ressemblait plus à de l'insomnie, mais dans son école, il eut des crises de cataplexie liée au stress des cours et de l'ambiance générale de l'école qui lui déplaisait. Il fut emmené à l'hôpital où sera dévoiler sa maladie. Le jeune homme devait donc réorganiser sa vie avec ce rythme de sommeil imprévisible.

Il réussit à convaincre son père de lui payer des cours à la maison, plutôt que de l'envoyé à l'école où il risquait à tout instant de faire une crise. Ran reçu donc régulièrement un professeur qui lui fit les cours à la maison, il en profita ainsi pour approfondir ses connaissances dans l'astronomie et de se rendre lorsqu'il a du temps libre dans des bibliothèques. Lorsqu'il tomba une fois sur un livre parlant de rêve, cela l'avait profondément intrigué et bien plus encore lorsqu'il a lu le sujet des rêves lucides. Les rêves étaient devenus quelque chose d'assez important au même titre que l'astronomie, ces deux domaines avaient comme point commun l'infini et l'imagination. Il n'y avait rien pour donner une limite à ses univers, tout pouvait se produire, à la seule différence que les rêves lui semblaient plus accessibles que l'espace. Il avait donc commencé à travailler sur ses fameux rêves lucides, ses rêves où on était conscient.

Il faisait tous les conseils qu'il trouvait... Des attrapes-rêves étaient ajoutées dans sa chambre, dont les murs étaient totalement remplis de dessins, il écrit un journal de rêve, qu'il tient toujours par ailleurs, notant chaque bout de rêve qu'il arrive à s'en souvenir. Il pratiquait aussi des tests des réalités, c'est-à-dire de se mettre une alarme à des heures différentes de la journée, puis quand l'alarme s'enclenche, il regarde ses mains en se posant justes trois questions : Où est-il ? Quand ? Et que faisait-il une heure précédente ? L'idée étant que dans un rêve, la réalité est déformée, il vous manquera des doigts aux mains ou alors la peau sera très différente. Mais il faut aussi le plus important, un objectif. Si vous devenez lucide et que vous n'avez pas d'objectif, vous allez très vite perdre votre sang-froid et perdre cette lucidité. Il faut rester calme et avoir un but sur lequel se concentrer. Pour Ran, c'était un choix très rapide : atteindre la lune. C'est-ce qu'il rêve depuis tout petit, atteindre la lune. C'est un entraînement fastidieux qu'il entreprenait, mais il était plutôt déterminé et cela lui offrait un but dans sa petite vie.

L E S             L I M I T E S           D E            L A            R É A L I T É •
Cela était un rêve comme les autres. Un rêve où de fines gouttes de pluie tombaient du ciel, parmi les innombrables parapluies qui se promenait dans les rues, Ran était le seul à ne pas en avoir, déambulant sous cette pluie. Il était trempé de la tête aux pieds, mais cela ne semblait ne le déranger pas, car ce qui l'intriguait était cette présence. Une créature qu'il voyait dans un miroir, une flaque, une vitre... C'était encore un rêve où il essayait de la trouver, de la faire apparaître, mais il avait beau demander à sa conscience faire sortir cette créature de sa cachette, rien n'y fait ! De quoi frustrer plus d'une personne qui a la capacité d'être lucide en rêve.

Comment suivre une créature qui n'apparaissait qu'en présence d'un reflet ? Le jeune garçon avait une petite idée, dans l'un des parcs de Mikata, il y avait des petits lacs, un endroit parfait pour résoudre ce mystère qui hante ses rêves depuis déjà un moment. Lorsqu'il s'installa sur la berge, il se pencha légèrement au-dessus de l'eau fraîche et limpide et elle était là, une créature qui ressemblait à un chat noir possédant un collier avec une clochette et une bavette. Ce chat était assis à côté de lui, du moins à côté de son reflet. Ran était fasciné, cela semblait être si réel, il pouvait presque le toucher et puisque pour lui, c'était un rêve, où était le problème ? La tentation était trop forte, alors il approcha sa main de l'eau, puis lorsqu'il affleura la surface une lumière éblouissante apparue et le jeune garçon se sentit comme aspiré.

Ce fut rapide, Ran eut à peine le temps de comprendre ce qui se passait qu'il atterrit sur le sol. Un miroir trônait derrière lui et l'endroit ressemblait à une place de marché, la tête lui faisait mal et tournait un peu, ce qui fit tilt dans son esprit. Avoir mal dans un rêve cela ne lui arrivait jamais, alors c'était la réalité . Cela ne ressemblait pas du tout à ce qu'il avait l'habitude de voir, son père aurait oublié de le prévenir d'un quelconque déménagement ? Un ronronnement retenti alors et un chat noir se frottèrent contre lui, ce chat ressemblait en tout point aux reflets qu'il voyait à ses côtés. Après quelques caresses, le jeune garçon se releva doucement, déboussolé et tout s'enchaîna très vite.

Des marchands s'affairent autour de lui proposant d'innombrable objet étrange. Mais le jeune papa a bien préparé son fils ! Ne jamais parler aux inconnus et ces étranges marchands n'inspiraient pas confiance à l'humain, d'autant plus que Ran n'avait rien sur lui qui pourrait contenter ces personnes. Il n'avait qu'un t-shirt, un jean et des baskets et c'était hors de question qu'il donne ses vêtements. Puis peu après, un humain vint l'accueillir et l'emmena dans ce qui se nomme Guilde de soutien, c'est drôle comment le monde soit disant réel avait drôlement changé en si peu de temps ! Ran ne comprenait pas trop ce qui se passait et tout cela le stressait énormément, trop d'inconnu, trop de choses nouvelles et voilà qui est face à ce qui semblait être un patron, à son bureau qui lui expliquait ce monde étrange.

Ran possède de très peu souvenir de ce rendez-vous et de toutes les informations qu'on lui a enseignés. Lorsqu'il ouvrit les yeux, il était dans un lit et apprit un peu plus tard qui se trouvait dans le Refuge, un lieu où résident humains et des êtres nommés Éternels. Tous ces changements soudains lui avaient sans doute provoqué une crise. Cela lui semblait si étrange, tout semblait être à la fois un rêve et réelle. Il avait sans doute fini par attendre la limite entre ses deux mondes, n'arrivant plus à différencier le vrai du faux.

Behind the screen
Bonjour bonjour ! Vous pouvez me surnommer Ange, Echo ou Ran ! Je suis une demoiselle de 22 ans qui n'a pas Rp depuis un moment à cause de ses études, mais maintenant que j'ai du temps libre j'ai envie de m'y remettre !
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t1006-orchidee-qui-accompagne-le-printemps-ran-tomoharu-termine
http://magmell.forumactif.com/t1026-thousands-of-stars-ran-tomoharu#8865
avatar
huge nerd 50% pile électrique, 50% ronflex.
37
19/07/2017
Futaba Sakura (Persona 5)
Void & Floween ♥
Humain
Mini image :

Description du personnage : huge nerd 50% pile électrique, 50% ronflex.

Messages : 37

Date d'inscription : 19/07/2017


Avatar : Futaba Sakura (Persona 5)

Crédits : Void & Floween ♥




Ven 9 Fév - 22:24
Bienvenue sur le forum Ran !  Coucou

(regarde je sors Lydia rien que pour toi. ♥)

Ton caractère est extrêmement poétique, j'aime beaucoup la façon dont tu l'as narré ! Et puis l'astronomie il n'y a que ça de vrai, ihi. J'ai très hâte de voir la suite, si tu as le moindre souci ou la moindre question surtout n'hésite pas à nous faire signe, on se fera un plaisir de te filer un coup de patte Wink


Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t521-nerf-this-lydia-termine
http://magmell.forumactif.com/t822-super-lydia-odyssey-lydia
avatar
Aksel en résumé c'est un gentil garçon, toujours là pour les autres, les écouter ou les protéger, c'est une sorte de leader naturel. Il est souriant, toujours de bonne humeur, assez bruyant, beaucoup plus sportif qu'intellectuel. C'est une tête brûlée aussi et un casse-cou. Finalement il ne parle que très peu de lui, de son passé ou des choses qui le touchent personnellement.
Arrivé sur Mag Mell très récemment, Aksel est à la recherche de sa petite sœur, disparue il y a 7 ans... Il est persuadé qu'elle se trouve quelque part en ce vaste monde.
798
03/04/2017
Taichi Yagami - Digimon
Sully ♥
Humain
Mini image :

Description du personnage : Aksel en résumé c'est un gentil garçon, toujours là pour les autres, les écouter ou les protéger, c'est une sorte de leader naturel. Il est souriant, toujours de bonne humeur, assez bruyant, beaucoup plus sportif qu'intellectuel. C'est une tête brûlée aussi et un casse-cou. Finalement il ne parle que très peu de lui, de son passé ou des choses qui le touchent personnellement.
Arrivé sur Mag Mell très récemment, Aksel est à la recherche de sa petite sœur, disparue il y a 7 ans... Il est persuadé qu'elle se trouve quelque part en ce vaste monde.

Messages : 798

Date d'inscription : 03/04/2017


Avatar : Taichi Yagami - Digimon

Crédits : Sully ♥




Dim 11 Fév - 11:33
Bienvenuuuue sur le forum Ran ! Happy

Ton personnage est tout douuux ♥️ J'adore ce côté très rêveur qui du coup est très lié à sa narcolepsie en fait ! Bref, j'aime beaucoup et j'ai hâte d'en savoir plus sur ton personnage ;3

Ah et j'ai très envie de connaître la réaction de ton personnage quand il verra que la lune sur Mag Mell est brisée, ça promet d'être intéressant haha.


Aksel Sørensen
Un sourire sur les lèvres
Chupp / Admin
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t84-we-can-t-rewind-now-we-ve-gone-too-far-o-aksel-srensen
http://magmell.forumactif.com/t819-aksel-srensen-o-be-brave
avatar
high quality trash.
364
03/04/2017
Ulith (WIXOSS)
LANN ♥
Administration
Administration
Mini image :

Description du personnage : high quality trash.

Messages : 364

Date d'inscription : 03/04/2017


Avatar : Ulith (WIXOSS)

Crédits : LANN ♥




Lun 12 Fév - 23:24
Bienvenue petit Ran tout doux Teddiursa

Bon courage pour ton histoire, j'ai vraiment hâte d'en voir plus sur ton personnage que je trouve terriblement attendrissant et poétique !
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t88-leviathan-you-don-t-know-how-sick-you-make-me
http://magmell.forumactif.com/t823-leviathan-now-she-s-stupid-in-the-streets#6889
avatar
Mélange rêve et réalité, aussi doux qu'un nuage et naïf qu'un mouton. Que ce soi dans ses mouvements ou dans sa façon de parler il est doux et très calme.
Narcoleptique, il s'endort à tout moment, vivant de merveilleuse aventure dans ses rêves lucides.
Il est amoureux de la Lune.
12
09/02/2018
Garçon aux cheveux blancs
Re°
Humain
Mini image :

Description du personnage : Mélange rêve et réalité, aussi doux qu'un nuage et naïf qu'un mouton. Que ce soi dans ses mouvements ou dans sa façon de parler il est doux et très calme.
Narcoleptique, il s'endort à tout moment, vivant de merveilleuse aventure dans ses rêves lucides.
Il est amoureux de la Lune.

Messages : 12

Date d'inscription : 09/02/2018


Avatar : Garçon aux cheveux blancs

Crédits : Re°


Mar 13 Fév - 15:09
J'informe que ma fiche est terminée en espérant qu'il n'y a pas de problème :o !


Ran s'exprime enLightSeaGreen

Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t1006-orchidee-qui-accompagne-le-printemps-ran-tomoharu-termine
http://magmell.forumactif.com/t1026-thousands-of-stars-ran-tomoharu#8865
avatar
15 ans, resident emo kid. Touchez-le et il pleure.
457
03/04/2017
Silver (Pokémon)
sully ♥
Humain
Mini image :

Description du personnage : 15 ans, resident emo kid. Touchez-le et il pleure.

Messages : 457

Date d'inscription : 03/04/2017


Avatar : Silver (Pokémon)

Crédits : sully ♥




Mer 14 Fév - 21:45
Whoop whoop Dance

Re-coucou Ran ! Il s'avère qu'on peut presque te valider... mais on a juste quelques petites choses qu'on doit voir avec toi avant de pouvoir ce faire !

  • Premièrement, tu as choisi comme Anima un Maneki Neko. Or, le terme Maneki Neko désigne exclusivement l'objet/la statuette, n'est donc pas une créature mythologique et ne passe donc pas en tant qu'Anima. D'autant plus que le pouvoir de Ran n'a pas vraiment de lien avec la nature de son Anima. En revanche, un Bakeneko ferait très bien l'affaire pour les deux ! Du coup, libre à toi de changer son Anima, ou de prendre un Bakeneko, mais en tout cas le Maneki Neko ne passe pas, je suis désolée ;u;
  • Ensuite, c'est juste une question de détail mais j'ai un petit doute sur le 1er paragraphe de la dernière partie de l'histoire de Ran. Dedans, tu y mentionnes qu'il voit son Anima en rêve... si j'ai bien compris ? Corrige-moi si je me trompe bien sûr, mais si c'est le cas, c'est difficilement possible, vu que les Anima ne se manifestent que dans un reflet du monde réel. A moins qu'il voie un véritable chat, comme une sorte de présage, ou de signe avant-coureur (mais qui du coup n'a aucun lien avec l'Anima lui-même) ce n'est malheureusement pas possible.

Voilà voilà, une fois ces modifications effectuées, on pourra officiellement te valider ! Encore désolée du petit désagrément Larmes 2



luca emilio aldena
you don't get what all this is about
you're too wrapped up in your self doubt
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t90-and-you-look-half-dead-half-the-time-luca
http://magmell.forumactif.com/t821-there-s-no-logic-in-your-sadness-luca
avatar
Mélange rêve et réalité, aussi doux qu'un nuage et naïf qu'un mouton. Que ce soi dans ses mouvements ou dans sa façon de parler il est doux et très calme.
Narcoleptique, il s'endort à tout moment, vivant de merveilleuse aventure dans ses rêves lucides.
Il est amoureux de la Lune.
12
09/02/2018
Garçon aux cheveux blancs
Re°
Humain
Mini image :

Description du personnage : Mélange rêve et réalité, aussi doux qu'un nuage et naïf qu'un mouton. Que ce soi dans ses mouvements ou dans sa façon de parler il est doux et très calme.
Narcoleptique, il s'endort à tout moment, vivant de merveilleuse aventure dans ses rêves lucides.
Il est amoureux de la Lune.

Messages : 12

Date d'inscription : 09/02/2018


Avatar : Garçon aux cheveux blancs

Crédits : Re°


Mer 14 Fév - 23:19
Saluuuuut ! J'ai corrigé pour l'Anima, j'ai pris un Bakeneko j'espère que ça ira malgré tout. :o
Pour la suite, ça peut certes prêter à confusion (ce qui était le but du coup je suis contente). Ran mélange la réalité et le rêve, du coup le fait qu'il voit quelque chose d'anormale dans les reflets cela lui fait croire qu'il est dans un rêve alors que pas du tout. Quand il arrive à Magmell, il ressent de la douleur, chose qui n'arrive jamais dans ses rêves, du coup il croit que c'est la véritable réalité, même s'il a quand même quelque doute.


Ran s'exprime enLightSeaGreen

Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t1006-orchidee-qui-accompagne-le-printemps-ran-tomoharu-termine
http://magmell.forumactif.com/t1026-thousands-of-stars-ran-tomoharu#8865
avatar
15 ans, resident emo kid. Touchez-le et il pleure.
457
03/04/2017
Silver (Pokémon)
sully ♥
Humain
Mini image :

Description du personnage : 15 ans, resident emo kid. Touchez-le et il pleure.

Messages : 457

Date d'inscription : 03/04/2017


Avatar : Silver (Pokémon)

Crédits : sully ♥




Jeu 15 Fév - 15:34
Bienvenue Ran !

Nickel alors /o/ Merci pour les précisions et encore désolée du désagrément ;u; En tout cas je maintiens ce que je disais plus haut, Ran est vraiment un personnage très poétique et très doux, j'ai très hâte de le voir irp nihi. Je viendrai t'embêter dans ta RS pour quelques liens, je pense ohohoho~

Je te valide du coup, amuse-toi bien sur le forum !! ♥️

En ce moment a aussi lieu un nouvel event, tu peux en savoir plus par ici !

Les choses à faire
Maintenant que tu es validé, il est temps d'aller te faire recenser mais également de recenser ton avatar, ton occupation sur Mag Mell si tu en as une, ton pouvoir et ton Anima. Après cela, n'hésite pas à créer ta fiche de relations où tu pourras stocker toutes les informations à propos de ton personnage ainsi que recevoir des demandes de liens et de rp !

Si tu as la moindre question, le staff reste à ta disposition !

En espérant que tu te plaises parmi nous ♥️



luca emilio aldena
you don't get what all this is about
you're too wrapped up in your self doubt
Contact
Voir le profil de l'utilisateur
http://magmell.forumactif.com/t90-and-you-look-half-dead-half-the-time-luca
http://magmell.forumactif.com/t821-there-s-no-logic-in-your-sadness-luca
Contenu sponsorisé

Contact
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le printemps du cinéma
» Matin de printemps...
» Ménage de printemps 2011
» Tournoi du Printemps du jeu à Bourgoin Jallieu
» Michelangelo Orchidée, la Main du Chaos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: